• Guide Conseil

La climatisation, est-elle écologique ?

La climatisation est l’un des plus gros atouts de nos voitures par ces temps de forte chaleur.

Elle rend les longs trajets bien plus supportables pendant l’été grâce à l’air frais qu’elle projette directement dans l’habitacle. Mais elle a aussi la réputation de ne pas être écologique, et qu’une utilisation prolongée de la climatisation peut donc causer des dommages à l’environnement.

 

Alors, quelle relation exactement entre climatisation et écologie ?

 

Climatisation et écologie : en quoi est-ce négatif ?

 

Quelle influence a exactement la climatisation sur l’écologie ? Elle ne fait qu’aspirer de l’air pour le rejeter en plus frais au sein de l’habitacle, il n’y a donc en théorie pas d’influence sur l’écologie.

 

Mais en réalité, lorsque l’air est aspiré au sein du système de climatisation, il passe dans un premier temps dans le compresseur, qui comprime l’air avant qu’il ne soit condensé. Lorsque l’air est comprimé, le compresseur utilise l’énergie du moteur, ce qui entraine une surconsommation de carburant. Cette surconsommation, bien sûr, force la voiture à polluer plus rapidement sur la route, ce qui est encore plus vrai lorsque le conducteur force la climatisation à souffler l’air le plus froid possible à plein régime.

 

De plus, la climatisation dans les voitures (et à plus forte raison dans les bâtiments) libère de la chaleur résiduelle dans l’atmosphère. Ce dégagement de chaleur peut, en se répétant, réchauffer l’atmosphère sur une large zone, par exemple lors d’encombrements lorsque de nombreuses voitures ont la climatisation allumée ensemble. La climatisation d’une voiture participe donc, à son échelle bien sûr, au réchauffement de la planète. Il existe pourtant des solutions d’accorder climatisation et écologie.

 

La meilleure solution, ne pas utiliser la climatisation ?

 

Est-ce que climatisation et écologie sont donc incompatibles ?

Pas tout à fait : il est possible d’utiliser de manière responsable sa climatisation afin d’éviter les dégâts causés sur l’environnement.

 

Suivez donc ces quelconques conseils :

 

La fenêtre ouverte avant d’allumer la climatisation

 

Votre réflexe lorsque vous commencez un long trajet en voiture est généralement d’allumer la climatisation à fond pour que la voiture prenne rapidement la température désirée.

Plutôt que de céder à ce réflexe, préférez ouvrir les fenêtres dans un premier temps, même par forte chaleur, le vent provoqué par votre vitesse commencera à rafraichir l’habitacle, demandant ainsi moins d’efforts à votre climatisation.

Au bout d’une dizaine de minutes, vous pourrez allumer la climatisation.

 

Éteindre régulièrement la climatisation

 

Lors d’un long trajet, les conducteurs ont tendance à laisser la climatisation allumée tout du long.

À ça, préférez plutôt éteindre toutes les 20 minutes votre climatisation pendant 5 à 10 minutes : vous économiserez sur la surconsommation, et créerez ainsi moins de chaleur.

 

Éteignez votre climatisation avant d’arriver à destination

 

Une fois éteinte, l’air ne redevient pas immédiatement chaud au sein de l’habitacle.

Préférez donc éteindre votre climatisation environ 10 minutes avant d’arriver à destination : vous n’aurez pas le temps d’avoir chaud que vous serez arrivé, et vous risquez moins d’abîmer votre voiture à cause d’un changement trop soudain de température.

 

Grâce à ces quelques conseils, vous pourrez ainsi accorder climatisation et écologie.

 

Nos autres Conseils

À Partir de

69,00€*

RÉVISION - RECHARGE CLIMATISATION

La climatisation peut faire une énorme différence lors d’un trajet en voiture. C’est pourquoi il est important de s’occuper de l’entretien de sa climatisation.

Je prends RDV