DEVIS INSTANTANÉ ET RENDEZ-VOUS EN LIGNE

Choisissez votre prestation
Choisir
Indiquez un lieu

Climatisation



A QUOI ÇA SERT ? COMMENT CELA FONCTIONNE ? 
La climatisation d’une voiture  est un équipement de confort qui participe également à la sécurité des passagers. Elle permet d’obtenir un air sain, tempéré et sec dans l’habitacle quelles que soient les conditions météorologiques extérieures. Elle permet également le désembuage rapide des surfaces vitrées du véhicule en hiver et par temps humide.
 

 

(Source : Illustration) Légende  : Le circuit de climatisation automobile

LES SYMPTOMES QUI VOUS ALERTENT ?
- Le débit d’air est insuffisant malgré une sollicitation maximum de la ventilation.
- L’air pulsé dans l’habitacle n’est plus frais.
- Une odeur désagréable sort des aérateurs du véhicule.
- De la buée apparait de façon inhabituelle au niveau du pare-brise et des vitres latérales.

L’AVIS DES PROS
- Le niveau de charge de gaz étant important pour le bon fonctionnement de la climatisation, il faut le faire contrôler tous les ans.
- Faites remplacer le filtre d’habitacle tous les ans ou tous les 15 000 km et plus souvent si le véhicule circule dans un environnement poussiéreux.
- Procédez à la désinfection des conduits d’aération dès qu’une légère odeur désagréable se dégage des aérateurs et remplacez le filtre d’habitacle à cette occasion.


Les réparateurs AD s’engagent à remplacer les éléments du circuit de climatisation en respectant les  préconisations du Constructeur.

Les risques encourus
- Perte significative du confort de conduite par temps chaud.
- L’air mal asséché crée une buée importante qui risque d’envahir l’ensemble des parties vitrées de l’habitacle en hiver, ou par temps humide avec risque de mauvaise visibilité pour le conducteur (danger).
- Dans le cas où le filtre d’habitacle serait colmaté, l’air contenu dans l’habitacle ne serait  plus recyclé et se dégraderait ; les occupants sensibles aux allergies respiratoires pourraient être incommodés.

A RETENIR / A SAVOIR
Depuis le 4 juillet 2009, un décret relatif à la protection de l’environnement et à la réglementation de l’usage des gaz réfrigérants, impose aux professionnels intervenant sur la climatisation d’être agréés. Seuls les ateliers disposant d’une attestation de capacité sont habilités à intervenir sur la climatisation.

Faites fonctionner la climatisation de votre véhicule environ 10 minutes par semaine (été comme hiver), afin de conserver l’efficacité du circuit et son étanchéité.

Afin de retarder l’apparition de bactéries dans les conduits d’aération et sur l’évaporateur, il est recommandé dans la mesure du possible, de couper la climatisation 5 minutes avant de quitter le véhicule. La condensation sera réduite et les odeurs se formeront moins rapidement.
 

Climatisation



A QUOI ÇA SERT ? COMMENT CELA FONCTIONNE ? 
La climatisation d’une voiture  est un équipement de confort qui participe également à la sécurité des passagers. Elle permet d’obtenir un air sain, tempéré et sec dans l’habitacle quelles que soient les conditions météorologiques extérieures. Elle permet également le désembuage rapide des surfaces vitrées du véhicule en hiver et par temps humide.
 

 

(Source : Illustration) Légende  : Le circuit de climatisation automobile

LES SYMPTOMES QUI VOUS ALERTENT ?
- Le débit d’air est insuffisant malgré une sollicitation maximum de la ventilation.
- L’air pulsé dans l’habitacle n’est plus frais.
- Une odeur désagréable sort des aérateurs du véhicule.
- De la buée apparait de façon inhabituelle au niveau du pare-brise et des vitres latérales.

L’AVIS DES PROS
- Le niveau de charge de gaz étant important pour le bon fonctionnement de la climatisation, il faut le faire contrôler tous les ans.
- Faites remplacer le filtre d’habitacle tous les ans ou tous les 15 000 km et plus souvent si le véhicule circule dans un environnement poussiéreux.
- Procédez à la désinfection des conduits d’aération dès qu’une légère odeur désagréable se dégage des aérateurs et remplacez le filtre d’habitacle à cette occasion.


Les réparateurs AD s’engagent à remplacer les éléments du circuit de climatisation en respectant les  préconisations du Constructeur.

Les risques encourus
- Perte significative du confort de conduite par temps chaud.
- L’air mal asséché crée une buée importante qui risque d’envahir l’ensemble des parties vitrées de l’habitacle en hiver, ou par temps humide avec risque de mauvaise visibilité pour le conducteur (danger).
- Dans le cas où le filtre d’habitacle serait colmaté, l’air contenu dans l’habitacle ne serait  plus recyclé et se dégraderait ; les occupants sensibles aux allergies respiratoires pourraient être incommodés.

A RETENIR / A SAVOIR
Depuis le 4 juillet 2009, un décret relatif à la protection de l’environnement et à la réglementation de l’usage des gaz réfrigérants, impose aux professionnels intervenant sur la climatisation d’être agréés. Seuls les ateliers disposant d’une attestation de capacité sont habilités à intervenir sur la climatisation.

Faites fonctionner la climatisation de votre véhicule environ 10 minutes par semaine (été comme hiver), afin de conserver l’efficacité du circuit et son étanchéité.

Afin de retarder l’apparition de bactéries dans les conduits d’aération et sur l’évaporateur, il est recommandé dans la mesure du possible, de couper la climatisation 5 minutes avant de quitter le véhicule. La condensation sera réduite et les odeurs se formeront moins rapidement.
 

Climatisation



A QUOI ÇA SERT ? COMMENT CELA FONCTIONNE ? 
La climatisation d’une voiture  est un équipement de confort qui participe également à la sécurité des passagers. Elle permet d’obtenir un air sain, tempéré et sec dans l’habitacle quelles que soient les conditions météorologiques extérieures. Elle permet également le désembuage rapide des surfaces vitrées du véhicule en hiver et par temps humide.
 

 

(Source : Illustration) Légende  : Le circuit de climatisation automobile

LES SYMPTOMES QUI VOUS ALERTENT ?
- Le débit d’air est insuffisant malgré une sollicitation maximum de la ventilation.
- L’air pulsé dans l’habitacle n’est plus frais.
- Une odeur désagréable sort des aérateurs du véhicule.
- De la buée apparait de façon inhabituelle au niveau du pare-brise et des vitres latérales.

L’AVIS DES PROS
- Le niveau de charge de gaz étant important pour le bon fonctionnement de la climatisation, il faut le faire contrôler tous les ans.
- Faites remplacer le filtre d’habitacle tous les ans ou tous les 15 000 km et plus souvent si le véhicule circule dans un environnement poussiéreux.
- Procédez à la désinfection des conduits d’aération dès qu’une légère odeur désagréable se dégage des aérateurs et remplacez le filtre d’habitacle à cette occasion.


Les réparateurs AD s’engagent à remplacer les éléments du circuit de climatisation en respectant les  préconisations du Constructeur.

Les risques encourus
- Perte significative du confort de conduite par temps chaud.
- L’air mal asséché crée une buée importante qui risque d’envahir l’ensemble des parties vitrées de l’habitacle en hiver, ou par temps humide avec risque de mauvaise visibilité pour le conducteur (danger).
- Dans le cas où le filtre d’habitacle serait colmaté, l’air contenu dans l’habitacle ne serait  plus recyclé et se dégraderait ; les occupants sensibles aux allergies respiratoires pourraient être incommodés.

A RETENIR / A SAVOIR
Depuis le 4 juillet 2009, un décret relatif à la protection de l’environnement et à la réglementation de l’usage des gaz réfrigérants, impose aux professionnels intervenant sur la climatisation d’être agréés. Seuls les ateliers disposant d’une attestation de capacité sont habilités à intervenir sur la climatisation.

Faites fonctionner la climatisation de votre véhicule environ 10 minutes par semaine (été comme hiver), afin de conserver l’efficacité du circuit et son étanchéité.

Afin de retarder l’apparition de bactéries dans les conduits d’aération et sur l’évaporateur, il est recommandé dans la mesure du possible, de couper la climatisation 5 minutes avant de quitter le véhicule. La condensation sera réduite et les odeurs se formeront moins rapidement.
 

Climatisation



A QUOI ÇA SERT ? COMMENT CELA FONCTIONNE ? 
La climatisation d’une voiture  est un équipement de confort qui participe également à la sécurité des passagers. Elle permet d’obtenir un air sain, tempéré et sec dans l’habitacle quelles que soient les conditions météorologiques extérieures. Elle permet également le désembuage rapide des surfaces vitrées du véhicule en hiver et par temps humide.
 

 

(Source : Illustration) Légende  : Le circuit de climatisation automobile

LES SYMPTOMES QUI VOUS ALERTENT ?
- Le débit d’air est insuffisant malgré une sollicitation maximum de la ventilation.
- L’air pulsé dans l’habitacle n’est plus frais.
- Une odeur désagréable sort des aérateurs du véhicule.
- De la buée apparait de façon inhabituelle au niveau du pare-brise et des vitres latérales.

L’AVIS DES PROS
- Le niveau de charge de gaz étant important pour le bon fonctionnement de la climatisation, il faut le faire contrôler tous les ans.
- Faites remplacer le filtre d’habitacle tous les ans ou tous les 15 000 km et plus souvent si le véhicule circule dans un environnement poussiéreux.
- Procédez à la désinfection des conduits d’aération dès qu’une légère odeur désagréable se dégage des aérateurs et remplacez le filtre d’habitacle à cette occasion.


Les réparateurs AD s’engagent à remplacer les éléments du circuit de climatisation en respectant les  préconisations du Constructeur.

Les risques encourus
- Perte significative du confort de conduite par temps chaud.
- L’air mal asséché crée une buée importante qui risque d’envahir l’ensemble des parties vitrées de l’habitacle en hiver, ou par temps humide avec risque de mauvaise visibilité pour le conducteur (danger).
- Dans le cas où le filtre d’habitacle serait colmaté, l’air contenu dans l’habitacle ne serait  plus recyclé et se dégraderait ; les occupants sensibles aux allergies respiratoires pourraient être incommodés.

A RETENIR / A SAVOIR
Depuis le 4 juillet 2009, un décret relatif à la protection de l’environnement et à la réglementation de l’usage des gaz réfrigérants, impose aux professionnels intervenant sur la climatisation d’être agréés. Seuls les ateliers disposant d’une attestation de capacité sont habilités à intervenir sur la climatisation.

Faites fonctionner la climatisation de votre véhicule environ 10 minutes par semaine (été comme hiver), afin de conserver l’efficacité du circuit et son étanchéité.

Afin de retarder l’apparition de bactéries dans les conduits d’aération et sur l’évaporateur, il est recommandé dans la mesure du possible, de couper la climatisation 5 minutes avant de quitter le véhicule. La condensation sera réduite et les odeurs se formeront moins rapidement.
 

Climatisation



A QUOI ÇA SERT ? COMMENT CELA FONCTIONNE ? 
La climatisation d’une voiture  est un équipement de confort qui participe également à la sécurité des passagers. Elle permet d’obtenir un air sain, tempéré et sec dans l’habitacle quelles que soient les conditions météorologiques extérieures. Elle permet également le désembuage rapide des surfaces vitrées du véhicule en hiver et par temps humide.
 

 

(Source : Illustration) Légende  : Le circuit de climatisation automobile

LES SYMPTOMES QUI VOUS ALERTENT ?
- Le débit d’air est insuffisant malgré une sollicitation maximum de la ventilation.
- L’air pulsé dans l’habitacle n’est plus frais.
- Une odeur désagréable sort des aérateurs du véhicule.
- De la buée apparait de façon inhabituelle au niveau du pare-brise et des vitres latérales.

L’AVIS DES PROS
- Le niveau de charge de gaz étant important pour le bon fonctionnement de la climatisation, il faut le faire contrôler tous les ans.
- Faites remplacer le filtre d’habitacle tous les ans ou tous les 15 000 km et plus souvent si le véhicule circule dans un environnement poussiéreux.
- Procédez à la désinfection des conduits d’aération dès qu’une légère odeur désagréable se dégage des aérateurs et remplacez le filtre d’habitacle à cette occasion.


Les réparateurs AD s’engagent à remplacer les éléments du circuit de climatisation en respectant les  préconisations du Constructeur.

Les risques encourus
- Perte significative du confort de conduite par temps chaud.
- L’air mal asséché crée une buée importante qui risque d’envahir l’ensemble des parties vitrées de l’habitacle en hiver, ou par temps humide avec risque de mauvaise visibilité pour le conducteur (danger).
- Dans le cas où le filtre d’habitacle serait colmaté, l’air contenu dans l’habitacle ne serait  plus recyclé et se dégraderait ; les occupants sensibles aux allergies respiratoires pourraient être incommodés.

A RETENIR / A SAVOIR
Depuis le 4 juillet 2009, un décret relatif à la protection de l’environnement et à la réglementation de l’usage des gaz réfrigérants, impose aux professionnels intervenant sur la climatisation d’être agréés. Seuls les ateliers disposant d’une attestation de capacité sont habilités à intervenir sur la climatisation.

Faites fonctionner la climatisation de votre véhicule environ 10 minutes par semaine (été comme hiver), afin de conserver l’efficacité du circuit et son étanchéité.

Afin de retarder l’apparition de bactéries dans les conduits d’aération et sur l’évaporateur, il est recommandé dans la mesure du possible, de couper la climatisation 5 minutes avant de quitter le véhicule. La condensation sera réduite et les odeurs se formeront moins rapidement.
 

Climatisation



A QUOI ÇA SERT ? COMMENT CELA FONCTIONNE ? 
La climatisation d’une voiture  est un équipement de confort qui participe également à la sécurité des passagers. Elle permet d’obtenir un air sain, tempéré et sec dans l’habitacle quelles que soient les conditions météorologiques extérieures. Elle permet également le désembuage rapide des surfaces vitrées du véhicule en hiver et par temps humide.
 

 

(Source : Illustration) Légende  : Le circuit de climatisation automobile

LES SYMPTOMES QUI VOUS ALERTENT ?
- Le débit d’air est insuffisant malgré une sollicitation maximum de la ventilation.
- L’air pulsé dans l’habitacle n’est plus frais.
- Une odeur désagréable sort des aérateurs du véhicule.
- De la buée apparait de façon inhabituelle au niveau du pare-brise et des vitres latérales.

L’AVIS DES PROS
- Le niveau de charge de gaz étant important pour le bon fonctionnement de la climatisation, il faut le faire contrôler tous les ans.
- Faites remplacer le filtre d’habitacle tous les ans ou tous les 15 000 km et plus souvent si le véhicule circule dans un environnement poussiéreux.
- Procédez à la désinfection des conduits d’aération dès qu’une légère odeur désagréable se dégage des aérateurs et remplacez le filtre d’habitacle à cette occasion.


Les réparateurs AD s’engagent à remplacer les éléments du circuit de climatisation en respectant les  préconisations du Constructeur.

Les risques encourus
- Perte significative du confort de conduite par temps chaud.
- L’air mal asséché crée une buée importante qui risque d’envahir l’ensemble des parties vitrées de l’habitacle en hiver, ou par temps humide avec risque de mauvaise visibilité pour le conducteur (danger).
- Dans le cas où le filtre d’habitacle serait colmaté, l’air contenu dans l’habitacle ne serait  plus recyclé et se dégraderait ; les occupants sensibles aux allergies respiratoires pourraient être incommodés.

A RETENIR / A SAVOIR
Depuis le 4 juillet 2009, un décret relatif à la protection de l’environnement et à la réglementation de l’usage des gaz réfrigérants, impose aux professionnels intervenant sur la climatisation d’être agréés. Seuls les ateliers disposant d’une attestation de capacité sont habilités à intervenir sur la climatisation.

Faites fonctionner la climatisation de votre véhicule environ 10 minutes par semaine (été comme hiver), afin de conserver l’efficacité du circuit et son étanchéité.

Afin de retarder l’apparition de bactéries dans les conduits d’aération et sur l’évaporateur, il est recommandé dans la mesure du possible, de couper la climatisation 5 minutes avant de quitter le véhicule. La condensation sera réduite et les odeurs se formeront moins rapidement.
 

Carrosserie

  • Climatisation



    A QUOI ÇA SERT ? COMMENT CELA FONCTIONNE ? 
    La climatisation d’une voiture  est un équipement de confort qui participe également à la sécurité des passagers. Elle permet d’obtenir un air sain, tempéré et sec dans l’habitacle quelles que soient les conditions météorologiques extérieures. Elle permet également le désembuage rapide des surfaces vitrées du véhicule en hiver et par temps humide.
     

     

    (Source : Illustration) Légende  : Le circuit de climatisation automobile

    LES SYMPTOMES QUI VOUS ALERTENT ?
    - Le débit d’air est insuffisant malgré une sollicitation maximum de la ventilation.
    - L’air pulsé dans l’habitacle n’est plus frais.
    - Une odeur désagréable sort des aérateurs du véhicule.
    - De la buée apparait de façon inhabituelle au niveau du pare-brise et des vitres latérales.

    L’AVIS DES PROS
    - Le niveau de charge de gaz étant important pour le bon fonctionnement de la climatisation, il faut le faire contrôler tous les ans.
    - Faites remplacer le filtre d’habitacle tous les ans ou tous les 15 000 km et plus souvent si le véhicule circule dans un environnement poussiéreux.
    - Procédez à la désinfection des conduits d’aération dès qu’une légère odeur désagréable se dégage des aérateurs et remplacez le filtre d’habitacle à cette occasion.


    Les réparateurs AD s’engagent à remplacer les éléments du circuit de climatisation en respectant les  préconisations du Constructeur.

    Les risques encourus
    - Perte significative du confort de conduite par temps chaud.
    - L’air mal asséché crée une buée importante qui risque d’envahir l’ensemble des parties vitrées de l’habitacle en hiver, ou par temps humide avec risque de mauvaise visibilité pour le conducteur (danger).
    - Dans le cas où le filtre d’habitacle serait colmaté, l’air contenu dans l’habitacle ne serait  plus recyclé et se dégraderait ; les occupants sensibles aux allergies respiratoires pourraient être incommodés.

    A RETENIR / A SAVOIR
    Depuis le 4 juillet 2009, un décret relatif à la protection de l’environnement et à la réglementation de l’usage des gaz réfrigérants, impose aux professionnels intervenant sur la climatisation d’être agréés. Seuls les ateliers disposant d’une attestation de capacité sont habilités à intervenir sur la climatisation.

    Faites fonctionner la climatisation de votre véhicule environ 10 minutes par semaine (été comme hiver), afin de conserver l’efficacité du circuit et son étanchéité.

    Afin de retarder l’apparition de bactéries dans les conduits d’aération et sur l’évaporateur, il est recommandé dans la mesure du possible, de couper la climatisation 5 minutes avant de quitter le véhicule. La condensation sera réduite et les odeurs se formeront moins rapidement.