logo autodistribution : entretien et réparation auto multimarques
Garage et carosserie : entretien & réparation auto
Nos garages

Contrôle technique

Le contrôle technique a pour objectif d’améliorer la sécurité routière mais aussi de réduire l’impact des véhicules sur l’environnement. Il a été mis en place par les pouvoirs publics et il est obligatoire pour les véhicules de tourisme (catégorie M1) ainsi que pour les véhicules utilitaires légers (catégorie N1) dont le poids total autorisé en charge (PTAC) n’excède pas 3,5 tonnes. Ainsi, tous les véhicules de plus de quatre ans sont soumis à cette obligation. Le renouvellement du contrôle technique est ensuite à réaliser tous les deux ans.

Lors du contrôle technique, 133 points de contrôle sont vérifiés par l’organisme agréé par la préfecture. Le professionnel va ainsi vérifier les éléments essentiels du véhicule, sans effectuer de démontage. Les éventuelles anomalies détectées sont alors classées selon des niveaux de gravité, à savoir mineurs, majeurs ou critiques. Dans certains cas, une contre-visite à réaliser dans les deux mois peut être nécessaire.

En cas de non-respect de la visite technique, vous vous exposez à des sanctions en cas de contrôle par les forces de l’ordre, avec une amende pouvant aller jusqu’à 750 euros (même si, en règle générale, l’amende forfaitaire s’élève à 135 euros) et même une immobilisation du véhicule.

Rappelons qu’en tant que propriétaire de votre véhicule, vous êtes tenu de le maintenir en bon état de fonctionnement avec un entretien régulier selon les dispositions du code de la route ainsi que les textes en vigueur.

Nous vous proposons de découvrir dans ce guide tout ce qu’il convient de savoir sur le pré contrôle technique afin de passer le contrôler technique du premier coup.

Le contrôle technique a pour objectif d’améliorer la sécurité routière mais aussi de réduire l’impact des véhicules sur l’environnement. Il a été mis en place par les pouvoirs publics et il est obligatoire pour les véhicules de tourisme (catégorie M1) ainsi que pour les véhicules utilitaires légers (catégorie N1) dont le poids total autorisé en charge (PTAC) n’excède pas 3,5 tonnes. Ainsi, tous les véhicules de plus de quatre ans sont soumis à cette obligation. Le renouvellement du contrôle technique est ensuite à réaliser tous les deux ans.

Lors du contrôle technique, 133 points de contrôle sont vérifiés par l’organisme agréé par la préfecture. Le professionnel va ainsi vérifier les éléments essentiels du véhicule, sans effectuer de démontage. Les éventuelles anomalies détectées sont alors classées selon des niveaux de gravité, à savoir mineurs, majeurs ou critiques. Dans certains cas, une contre-visite à réaliser dans les deux mois peut être nécessaire.

En cas de non-respect de la visite technique, vous vous exposez à des sanctions en cas de contrôle par les forces de l’ordre, avec une amende pouvant aller jusqu’à 750 euros (même si, en règle générale, l’amende forfaitaire s’élève à 135 euros) et même une immobilisation du véhicule.

Rappelons qu’en tant que propriétaire de votre véhicule, vous êtes tenu de le maintenir en bon état de fonctionnement avec un entretien régulier selon les dispositions du code de la route ainsi que les textes en vigueur.

Nous vous proposons de découvrir dans ce guide tout ce qu’il convient de savoir sur le pré contrôle technique afin de passer le contrôler technique du premier coup.

13 conseil(s) trouvé(s)


  • Peut-on rouler sans contrôle technique ?

    Peut-on rouler sans contrôle technique ?

    Le contrôle technique est une procédure importante pour votre véhicule. Il permet de déceler les failles de celui-ci pouvant porter attente à votre sécurité et celle des usagers de la route. En réalisant cette opération, le contrôleur technique pourra aussi savoir si votre voiture est très polluante ou non.

    Le contrôle technique est réalisé dans un centre de contrôle agréé par un expert. Il dure en général 30 à 45 minutes pour la vérification des 133 points de contrôles.

    On parle d’absence de contrôle technique lorsque le conducteur circule avec un contrôle technique non conforme, périmé, ou sans la présence de la vignette attestant la date de validité de celui-ci.

    Que dit la loi?

    Le contrôle technique est obligatoire pour pouvoir rouler en France sauf pour certains véhicules. Il s’agit des voitures sans permis, des voitures diplomatiques, des voitures neuves de moins de 4 ans, des voitures de collection mise en circulation avant 1960 et des véhicules de collection dont le point total autorisé en charge est supérieur à 3.5 tonnes. À part ces exceptions, tous les autres véhicules sont dans l’obligation de rouler avec un contrôle technique.

    Ainsi, rouler sans contrôle technique constitue une infraction et est passible de sanctions.

    En cas de contrôle des forces de l’ordre, vous risquez:

    • Une amende forfaitaire de 135 €. Celle-ci peut soit être rabaissée jusqu’à 90 €si elle est réglée dans les 72 heures suivant l’infraction ou soit être augmentée jusqu’à 375 €en cas de retard de paiement. Cette amende peut aller jusqu’à 750€ si le délai de paiement dépasse 45 jours.

    • Le retrait de la carte grise de votre voiture.

    • Une immobilisation de votre véhicule.

    Si votre carte grise vous a été retirée, vous aurez un document valable 7 jours pour pouvoir circuler provisoirement le temps pour vous de passer votre contrôle technique.

    Néanmoins, si un accident survient sans que vous ne l’ayez réalisé, votre assurance est dans le droit de vous refuser une indemnisation pour les réparation mécaniques ou les réparations de votre carrosserie.

    En revanche, un défaut de contrôle technique ne vous retire aucun point sur votre permis de conduire.

    Vous l’aurez compris, rouler sans contrôle technique est non seulement dangereux mais aussi risqué pour le conducteur. Pour votre sécurité et celle des autres, il vaut mieux se conformer aux règles mises en place par l’État. Avec AD, vous aurez un rendez-vous immédiat et pourrez bénéficier d’un pack contrôle technique à seulement 99€.

    Bon à savoir : le pré-contrôle technique vous facilitera le passage du contrôle technique en idientifiant en amont les points de correction sur votre véhicule.

    Voir plus >
  • Quel est le prix du contrôle technique ?

    Quel est le prix du contrôle technique ?

    Le coût d'un contrôle technique, si vous prenez vous-mêmes rendez-vous en centre agréé, dépend du type de véhicule et de son carburant. Pour un véhicule essence, le prix du contrôle technique va varier de 60 à 75 € en moyenne. Comptez de 60 à 85 € environ pour un véhicule diesel et de 80 à plus de 120 € pour une voiture roulant au GPL.

    Pour votre contrôle technique, AD s’occupe de tout !

    En confiant votre véhicule à un expert AD en vue du passage au contrôle technique, vous payez 99 € pour :

    • La vérification de 30 points de contrôle essentiels.
    • Le passage au contrôle technique réalisé dans un centre de contrôle agréé proche.
    • La mise à disposition d'un véhicule de remplacement et la contre-visite (à condition d'avoir effectué les réparations listées dans un garage AD).

    Pour éviter la contre-visite, pensez à faire le pré-contrôle technique.

    Voir plus >
  • Quand prendre RDV pour le contrôle technique ?

    Quand prendre RDV pour le contrôle technique ?

    Le contrôle technique est obligatoire pour les véhicules particuliers de moins de 3,5 tonnes. Il est soumis à une stricte réglementation notamment au niveau des échéances à respecter. Pour les véhiucles qui ne passeront certainement pas le contrôle technique, il est conseillé de passer par la case pré-contrôle technique.

    Il faut en effet rappeler qu’en cas de non-respect, vous êtes alors en infraction aux yeux du Code de la route. Vous vous exposez alors à une amende forfaitaire de 135 euros en cas de contrôle mais aussi à une potentielle immobilisation du véhicule.

    Ainsi, si vous êtes le propriétaire d’un véhicule neuf, vous devrez réaliser le premier contrôle technique dans les 6 mois qui précèdent le 4e anniversaire de sa mise en circulation, puis tous les 2 ans.

    Pour le contrôle technique d’une voiture d’occasion, la visite technique est à effectuer tous les 2 ans avant la date d’échéance du précédent contrôle. Par ailleurs, si vous souhaitez vendre votre voiture, vous devrez dans ce cas réaliser un contrôle technique datant de moins de 6 mois au moment de la transaction.

    Dans tous les cas, le contrôle technique doit être effectué dans les 3 mois qui précèdent l’échéance prévue par la réglementation. Il est important de respecter la date limite du contrôle technique, aucune tolérance n’est appliquée.

    Vous pouvez prendre conseil auprès d’un expert du réseau AD afin de vous assurer de la date à laquelle effectuer le contrôle technique. Vous pourrez également prendre votre rendez-vous auprès d’un centre qui doit posséder un agrément délivré par la préfecture du département où il est localisé.

    Voir plus >
  • Peut-on vendre une voiture sans contrôle technique ?

    Peut-on vendre une voiture sans contrôle technique ?

    Vous souhaitez vendre votre véhicule et vous vous demandez est-ce que le contrôle technique est obligatoire pour une vente ? Il existe plusieurs cas de figure qu’il faut bien prendre en considération.

    Si votre véhicule a plus de 4 ans, un contrôle technique doit être effectué (sauf s’il a été fait dans les 6 derniers mois). Vous devez en effet remettre à l’acheteur le procès-verbal du contrôle technique afin qu’il puisse demander son certificat d’immatriculation.

    Toutefois, la visite technique n’est, dans certains cas, pas obligatoire. Comment vendre sa voiture sans contrôle technique ? Il faut pour cela qu’elle ait moins de 4 ans ou alors que vous la vendiez à un professionnel de l’automobile (concessionnaire ou garage).

    Dans tous les autres cas, le contrôle technique reste obligatoire.

    Par ailleurs, il est possible de faire un achat de voiture sans contrôle technique de moins de 4 ans ou avec un CT nécessitant une contre-visite. Pour cela, l’acheteur procède alors à la transaction en tout état de cause. Il se voit remettre le procès-verbal présentant la liste des défaillances constatées au moment de la transaction. Il devra ensuite procéder aux réparations nécessaires. Toutefois, une vente sans contrôle technique ne permettra pas l’immatriculation du véhicule.

    Autre cas de figure : vous avez acheté un véhicule sans défaut et, quelques jours plus tard, vous vous apercevez d’une grave avarie qui aurait dû être détectée et indiquée sur le rapport de CT. Vous décidez de vous retourner contre le vendeur mais ne savez pas comment attaquer un contrôle technique.
    Il vous faudra alors saisir le tribunal civil pour demander une expertise. S’il s’avère qu’un contrôle technique de complaisance a été établi, vous pourrez obtenir l’annulation de la vente et/ou des dommages et intérêts.

    Quelle que soit la situation, si vous devez prendre rendez-vous pour un contrôle technique pour vendre un véhicule, il est vivement recommandé de procéder d’abord à un pré-contrôle technique dans un garage AD. Cette prestation permet de vérifier 30 points de contrôle avant le passage au contrôle technique dans un centre partenaire, afin de vous assurer de l’état général du véhicule et ainsi prendre la route en toute sécurité !

    Voir plus >
  • Faut-il passer le contrôle technique en début ou en fin de mois ?

    Faut-il passer le contrôle technique en début ou en fin de mois ?

    Comme vous le savez, le contrôle technique est obligatoire pour les véhicules particuliers de moins de 3,5 tonnes selon la nouvelle directive européenne entrée en vigueur le 20 mai 2018.

    Rappelons à cette occasion que la visite technique est à effectuer tous les 2 ans pour tous les véhicules selon l’article R323-22 du Code de la route, à l’exception des véhicules neufs. En effet, pour ces derniers, le premier contrôle technique est à effectuer dans les 6 mois qui précèdent le 4e anniversaire de sa mise en circulation (puis ensuite, tous les 2 ans donc).

    Si vous vous posez la question de savoir s’il est préférable de faire le contrôle technique en début ou fin de mois, l’important est de respecter l’échéance et les délais fixés par la réglementation. Dans les faits, pour un véhicule neuf, si la date de mise en circulation est le 1er juillet 2018, le premier contrôle technique devra se tenir entre le 1er janvier et le 30 juin 2022. Les prochains contrôles seront ensuite à réaliser tous les 2 ans selon la date du précédent contrôle (tout comme pour un contrôle technique de voiture d’occasion).

    Faites attention à bien lire le macaron du contrôle technique qui n’affiche que le mois et l’année de fin de validité du contrôle technique. De nombreux conducteurs non renseignés sur le règlement ou tout simplement un peu tête en l’air peuvent par exemple penser, en voyant “09 2021” qu’ils ont jusqu’à la fin du mois de septembre 2021 pour passer le contrôle technique. Or dans cet exemple, il s’agit de passer le contrôle technique avant le mois de septembre.

    Donc un conseil pour ne pas vous tromper : passez toujours votre contrôle technique à la fin du mois précédent la date butoir. Mieux encore : lorsque l’échéance approche, prenez rendez-vous le mois précédent cette date, cela vous laissera plus d’un mois pour vous assurer d’être en conformité.

    Alors combien de temps pour faire le contrôle technique après la date ? Vous le savez désormais : il est strictement interdit de rouler si vous avez dépassé la date indiquée sur la vignette, même si seulement quelques jours se sont écoulés.

    Dans tous les cas, la visite doit dans l’idéal être effectuée dans les 3 mois qui précèdent le prochain contrôle technique et sa date limite. Concrètement, si votre vignette ou carte grise indique une échéance à septembre 2021, vous devrez faire la visite technique de votre voiture entre juin et août 2021. Pour le pré-contrôle technique, il faudra vous y prendre encore un peu à l'avance. Pour cela, vous pouvez choisir un pack contrôle technique dans l’un des garages du réseau AD, qui inclut la prise en charge du véhicule et la vérification de 30 points de contrôle avant le passage au contrôle technique dans un centre partenaire.

    Voir plus >
  • Est-ce que la vignette du contrôle technique est obligatoire sur le pare-brise ?

    Est-ce que la vignette du contrôle technique est obligatoire sur le pare-brise ?

    A l’issue du contrôle technique réalisé dans un centre agréé, partenaire de votre garage AD, vous allez vous voir remettre une vignette de contrôle technique (CT). Ce document a pour vocation de prouver que votre véhicule fonctionne correctement et qu’il ne présente aucune défaillance tant au niveau technique qu’en matière de pollution. Ainsi, si le contrôle est défavorable, la vignette ne sera pas délivrée avant que la contre-visite n’ait eu lieu.

    La vignette va ainsi attester que votre véhicule a passé le contrôle technique avec brio et qu’il peut circuler. Plusieurs informations y sont annotées, comme :

    • Le numéro d’immatriculation du véhicule ;
    • Le numéro de série ;
    • La date limite de validité du contrôle technique ;
    • Le numéro d’agrément du centre agréé où le contrôle a été effectué ;
    • Le numéro d’imprimé.

    Si le centre agréé est dans l’obligation de vous fournir cette vignette, il faut savoir que de votre côté, vous n’avez aucune obligation de l’afficher sur votre pare-brise. Toutefois, il est vivement conseillé de l’apposer, au niveau de la partie inférieure droite de votre pare-brise, afin d’éviter d’être interpellé dans le but de vérifier si oui ou non vous avez effectué le contrôle technique comme il se doit.

    Enfin, sachez que si vous égarez votre vignette, ou si elle devient illisible, vous pouvez en demander une nouvelle auprès du centre où vous avez réalisé la visite technique.

    Vous cherchez une vignette de contrôle technique à imprimer? Sachez que seuls les garages agréés peuvent posséder ce type de matériel.

    Et pour éviter de rater votre contrôle technique, pensez à faire votre pré-contrôle technique !

    Voir plus >
  • Comment être sûr de passer le contrôle technique ?

    Comment être sûr de passer le contrôle technique ?

    Le contrôle technique est obligatoire et 133 points de votre véhicule vont être contrôlés. Avant de vous rendre à votre rendez-vous dans un centre partenaire pour le contrôle technique, vous pouvez réaliser dans le réseau AD un pré-contrôle technique qui permet de préparer l'examen. Vous pouvez en outre effectuer quelques vérifications simples sur les éléments suivants :

    • Les pneus : Vérifiez la pression des pneus, mais aussi si les témoins d’usure sont atteints ou si les pneus souffrent d’un défaut. Dans ce cas, changez-les avant votre contrôle.

    • Les freins : Contrôlez l’état d’usure des plaquettes de frein et le niveau de liquide de frein.

    • L’éclairage : Testez vos clignotants, vos warning, vos feux de position et de croisement… Tous doivent fonctionner correctement.

    • La visibilité : Votre pare-brise ne doit pas présenter de fissure de plus de 30 cm. De même, en cas d’impact, ce dernier ne doit pas être dans le champ de vision du conducteur et il doit être plus petit qu’une pièce de 2 euros.

    • L’habitacle : Certains éléments de l’habitacle vont être contrôlés, pensez à les vérifier en amont, comme par exemple l’état des ceintures de sécurité, la fixation des sièges sur leurs rails, le klaxon, etc.

    • La carrosserie : Les portes et le capot doivent parfaitement fonctionner. Les pare-chocs doivent quant à eux être bien fixés tandis que la carrosserie ne doit pas présenter de défauts coupants ou saillants.

    • L’échappement : Le pot d’échappement doit être en parfait état sans être percé.

    • Les plaques d’immatriculation : La plaque d’immatriculation doit être en bon état et lisible. Elle doit également respecter les normes en vigueur.


    Et pour les personnes qui auraient perdu leurs papiers et se demandent comment faire un contrôle technique sans carte grise, la seule solution est d’engager une procédure pour obtenir un duplicata de carte grise avant de pouvoir passer le contrôle technique.

    Voir plus >
  • Combien de temps peut-on rouler avec un contrôle technique périmé ?

    Combien de temps peut-on rouler avec un contrôle technique périmé ?

    Si vous faites partie des personnes qui se demandent combien de temps peut-on rouler avec un contrôle technique périmé, nous sommes au regret de vous dire que, d’un point de vue strictement légal, vous ne le pouvez pas.

    Un défaut de contrôle technique vous expose à des sanctions qui vont de la simple amende à l’immobilisation du véhicule. Selon l’état du véhicule, les forces de l’ordre choisiront la contravention et la sanction adaptée. Si au vu de son état, votre voiture représente un danger, il est évident qu’elle sera immobilisée.


    Alors combien de temps peut-on rouler sans contrôle technique et que faire en cas d’un contrôle technique périmé ? Parce que vous ne disposez alors pas de temps supplémentaire pour circuler, il vous faut prendre immédiatement rendez-vous auprès d’un garagiste ou d’un centre agréé. En effet, la meilleure solution est tout simplement de se mettre en conformité afin d’assurer votre propre sécurité et aussi celle des autres. Pour ce faire, n’hésitez pas à opter pour un pack contrôle technique ou un pré-contrôle technique dans un garage AD : 30 points de contrôle sont vérifiés à cette occasion avant de passer au contrôle technique dans un centre partenaire.

    Voir plus >
  • Peut-on rouler sans contrôle technique ?

    Peut-on rouler sans contrôle technique ?

    Le contrôle technique est une procédure importante pour votre véhicule. Il permet de déceler les failles de celui-ci pouvant porter attente à votre sécurité et celle des usagers de la route. En réalisant cette opération, le contrôleur technique pourra aussi savoir si votre voiture est très polluante ou non.

    Le contrôle technique est réalisé dans un centre de contrôle agréé par un expert. Il dure en général 30 à 45 minutes pour la vérification des 133 points de contrôles.

    On parle d’absence de contrôle technique lorsque le conducteur circule avec un contrôle technique non conforme, périmé, ou sans la présence de la vignette attestant la date de validité de celui-ci.

    Que dit la loi?

    Le contrôle technique est obligatoire pour pouvoir rouler en France sauf pour certains véhicules. Il s’agit des voitures sans permis, des voitures diplomatiques, des voitures neuves de moins de 4 ans, des voitures de collection mise en circulation avant 1960 et des véhicules de collection dont le point total autorisé en charge est supérieur à 3.5 tonnes. À part ces exceptions, tous les autres véhicules sont dans l’obligation de rouler avec un contrôle technique.

    Ainsi, rouler sans contrôle technique constitue une infraction et est passible de sanctions.

    En cas de contrôle des forces de l’ordre, vous risquez:

    • Une amende forfaitaire de 135 €. Celle-ci peut soit être rabaissée jusqu’à 90 €si elle est réglée dans les 72 heures suivant l’infraction ou soit être augmentée jusqu’à 375 €en cas de retard de paiement. Cette amende peut aller jusqu’à 750€ si le délai de paiement dépasse 45 jours.

    • Le retrait de la carte grise de votre voiture.

    • Une immobilisation de votre véhicule.

    Si votre carte grise vous a été retirée, vous aurez un document valable 7 jours pour pouvoir circuler provisoirement le temps pour vous de passer votre contrôle technique.

    Néanmoins, si un accident survient sans que vous ne l’ayez réalisé, votre assurance est dans le droit de vous refuser une indemnisation pour les réparation mécaniques ou les réparations de votre carrosserie.

    En revanche, un défaut de contrôle technique ne vous retire aucun point sur votre permis de conduire.

    Vous l’aurez compris, rouler sans contrôle technique est non seulement dangereux mais aussi risqué pour le conducteur. Pour votre sécurité et celle des autres, il vaut mieux se conformer aux règles mises en place par l’État. Avec AD, vous aurez un rendez-vous immédiat et pourrez bénéficier d’un pack contrôle technique à seulement 99€.

    Bon à savoir : le pré-contrôle technique vous facilitera le passage du contrôle technique en idientifiant en amont les points de correction sur votre véhicule.

    Voir plus >
  • Quel est le prix du contrôle technique ?

    Quel est le prix du contrôle technique ?

    Le coût d'un contrôle technique, si vous prenez vous-mêmes rendez-vous en centre agréé, dépend du type de véhicule et de son carburant. Pour un véhicule essence, le prix du contrôle technique va varier de 60 à 75 € en moyenne. Comptez de 60 à 85 € environ pour un véhicule diesel et de 80 à plus de 120 € pour une voiture roulant au GPL.

    Pour votre contrôle technique, AD s’occupe de tout !

    En confiant votre véhicule à un expert AD en vue du passage au contrôle technique, vous payez 99 € pour :

    • La vérification de 30 points de contrôle essentiels.
    • Le passage au contrôle technique réalisé dans un centre de contrôle agréé proche.
    • La mise à disposition d'un véhicule de remplacement et la contre-visite (à condition d'avoir effectué les réparations listées dans un garage AD).

    Pour éviter la contre-visite, pensez à faire le pré-contrôle technique.

    Voir plus >
  • Quand prendre RDV pour le contrôle technique ?

    Quand prendre RDV pour le contrôle technique ?

    Le contrôle technique est obligatoire pour les véhicules particuliers de moins de 3,5 tonnes. Il est soumis à une stricte réglementation notamment au niveau des échéances à respecter. Pour les véhiucles qui ne passeront certainement pas le contrôle technique, il est conseillé de passer par la case pré-contrôle technique.

    Il faut en effet rappeler qu’en cas de non-respect, vous êtes alors en infraction aux yeux du Code de la route. Vous vous exposez alors à une amende forfaitaire de 135 euros en cas de contrôle mais aussi à une potentielle immobilisation du véhicule.

    Ainsi, si vous êtes le propriétaire d’un véhicule neuf, vous devrez réaliser le premier contrôle technique dans les 6 mois qui précèdent le 4e anniversaire de sa mise en circulation, puis tous les 2 ans.

    Pour le contrôle technique d’une voiture d’occasion, la visite technique est à effectuer tous les 2 ans avant la date d’échéance du précédent contrôle. Par ailleurs, si vous souhaitez vendre votre voiture, vous devrez dans ce cas réaliser un contrôle technique datant de moins de 6 mois au moment de la transaction.

    Dans tous les cas, le contrôle technique doit être effectué dans les 3 mois qui précèdent l’échéance prévue par la réglementation. Il est important de respecter la date limite du contrôle technique, aucune tolérance n’est appliquée.

    Vous pouvez prendre conseil auprès d’un expert du réseau AD afin de vous assurer de la date à laquelle effectuer le contrôle technique. Vous pourrez également prendre votre rendez-vous auprès d’un centre qui doit posséder un agrément délivré par la préfecture du département où il est localisé.

    Voir plus >
  • Peut-on vendre une voiture sans contrôle technique ?

    Peut-on vendre une voiture sans contrôle technique ?

    Vous souhaitez vendre votre véhicule et vous vous demandez est-ce que le contrôle technique est obligatoire pour une vente ? Il existe plusieurs cas de figure qu’il faut bien prendre en considération.

    Si votre véhicule a plus de 4 ans, un contrôle technique doit être effectué (sauf s’il a été fait dans les 6 derniers mois). Vous devez en effet remettre à l’acheteur le procès-verbal du contrôle technique afin qu’il puisse demander son certificat d’immatriculation.

    Toutefois, la visite technique n’est, dans certains cas, pas obligatoire. Comment vendre sa voiture sans contrôle technique ? Il faut pour cela qu’elle ait moins de 4 ans ou alors que vous la vendiez à un professionnel de l’automobile (concessionnaire ou garage).

    Dans tous les autres cas, le contrôle technique reste obligatoire.

    Par ailleurs, il est possible de faire un achat de voiture sans contrôle technique de moins de 4 ans ou avec un CT nécessitant une contre-visite. Pour cela, l’acheteur procède alors à la transaction en tout état de cause. Il se voit remettre le procès-verbal présentant la liste des défaillances constatées au moment de la transaction. Il devra ensuite procéder aux réparations nécessaires. Toutefois, une vente sans contrôle technique ne permettra pas l’immatriculation du véhicule.

    Autre cas de figure : vous avez acheté un véhicule sans défaut et, quelques jours plus tard, vous vous apercevez d’une grave avarie qui aurait dû être détectée et indiquée sur le rapport de CT. Vous décidez de vous retourner contre le vendeur mais ne savez pas comment attaquer un contrôle technique.
    Il vous faudra alors saisir le tribunal civil pour demander une expertise. S’il s’avère qu’un contrôle technique de complaisance a été établi, vous pourrez obtenir l’annulation de la vente et/ou des dommages et intérêts.

    Quelle que soit la situation, si vous devez prendre rendez-vous pour un contrôle technique pour vendre un véhicule, il est vivement recommandé de procéder d’abord à un pré-contrôle technique dans un garage AD. Cette prestation permet de vérifier 30 points de contrôle avant le passage au contrôle technique dans un centre partenaire, afin de vous assurer de l’état général du véhicule et ainsi prendre la route en toute sécurité !

    Voir plus >
  • Faut-il passer le contrôle technique en début ou en fin de mois ?

    Faut-il passer le contrôle technique en début ou en fin de mois ?

    Comme vous le savez, le contrôle technique est obligatoire pour les véhicules particuliers de moins de 3,5 tonnes selon la nouvelle directive européenne entrée en vigueur le 20 mai 2018.

    Rappelons à cette occasion que la visite technique est à effectuer tous les 2 ans pour tous les véhicules selon l’article R323-22 du Code de la route, à l’exception des véhicules neufs. En effet, pour ces derniers, le premier contrôle technique est à effectuer dans les 6 mois qui précèdent le 4e anniversaire de sa mise en circulation (puis ensuite, tous les 2 ans donc).

    Si vous vous posez la question de savoir s’il est préférable de faire le contrôle technique en début ou fin de mois, l’important est de respecter l’échéance et les délais fixés par la réglementation. Dans les faits, pour un véhicule neuf, si la date de mise en circulation est le 1er juillet 2018, le premier contrôle technique devra se tenir entre le 1er janvier et le 30 juin 2022. Les prochains contrôles seront ensuite à réaliser tous les 2 ans selon la date du précédent contrôle (tout comme pour un contrôle technique de voiture d’occasion).

    Faites attention à bien lire le macaron du contrôle technique qui n’affiche que le mois et l’année de fin de validité du contrôle technique. De nombreux conducteurs non renseignés sur le règlement ou tout simplement un peu tête en l’air peuvent par exemple penser, en voyant “09 2021” qu’ils ont jusqu’à la fin du mois de septembre 2021 pour passer le contrôle technique. Or dans cet exemple, il s’agit de passer le contrôle technique avant le mois de septembre.

    Donc un conseil pour ne pas vous tromper : passez toujours votre contrôle technique à la fin du mois précédent la date butoir. Mieux encore : lorsque l’échéance approche, prenez rendez-vous le mois précédent cette date, cela vous laissera plus d’un mois pour vous assurer d’être en conformité.

    Alors combien de temps pour faire le contrôle technique après la date ? Vous le savez désormais : il est strictement interdit de rouler si vous avez dépassé la date indiquée sur la vignette, même si seulement quelques jours se sont écoulés.

    Dans tous les cas, la visite doit dans l’idéal être effectuée dans les 3 mois qui précèdent le prochain contrôle technique et sa date limite. Concrètement, si votre vignette ou carte grise indique une échéance à septembre 2021, vous devrez faire la visite technique de votre voiture entre juin et août 2021. Pour le pré-contrôle technique, il faudra vous y prendre encore un peu à l'avance. Pour cela, vous pouvez choisir un pack contrôle technique dans l’un des garages du réseau AD, qui inclut la prise en charge du véhicule et la vérification de 30 points de contrôle avant le passage au contrôle technique dans un centre partenaire.

    Voir plus >
  • Est-ce que la vignette du contrôle technique est obligatoire sur le pare-brise ?

    Est-ce que la vignette du contrôle technique est obligatoire sur le pare-brise ?

    A l’issue du contrôle technique réalisé dans un centre agréé, partenaire de votre garage AD, vous allez vous voir remettre une vignette de contrôle technique (CT). Ce document a pour vocation de prouver que votre véhicule fonctionne correctement et qu’il ne présente aucune défaillance tant au niveau technique qu’en matière de pollution. Ainsi, si le contrôle est défavorable, la vignette ne sera pas délivrée avant que la contre-visite n’ait eu lieu.

    La vignette va ainsi attester que votre véhicule a passé le contrôle technique avec brio et qu’il peut circuler. Plusieurs informations y sont annotées, comme :

    • Le numéro d’immatriculation du véhicule ;
    • Le numéro de série ;
    • La date limite de validité du contrôle technique ;
    • Le numéro d’agrément du centre agréé où le contrôle a été effectué ;
    • Le numéro d’imprimé.

    Si le centre agréé est dans l’obligation de vous fournir cette vignette, il faut savoir que de votre côté, vous n’avez aucune obligation de l’afficher sur votre pare-brise. Toutefois, il est vivement conseillé de l’apposer, au niveau de la partie inférieure droite de votre pare-brise, afin d’éviter d’être interpellé dans le but de vérifier si oui ou non vous avez effectué le contrôle technique comme il se doit.

    Enfin, sachez que si vous égarez votre vignette, ou si elle devient illisible, vous pouvez en demander une nouvelle auprès du centre où vous avez réalisé la visite technique.

    Vous cherchez une vignette de contrôle technique à imprimer? Sachez que seuls les garages agréés peuvent posséder ce type de matériel.

    Et pour éviter de rater votre contrôle technique, pensez à faire votre pré-contrôle technique !

    Voir plus >
  • Comment être sûr de passer le contrôle technique ?

    Comment être sûr de passer le contrôle technique ?

    Le contrôle technique est obligatoire et 133 points de votre véhicule vont être contrôlés. Avant de vous rendre à votre rendez-vous dans un centre partenaire pour le contrôle technique, vous pouvez réaliser dans le réseau AD un pré-contrôle technique qui permet de préparer l'examen. Vous pouvez en outre effectuer quelques vérifications simples sur les éléments suivants :

    • Les pneus : Vérifiez la pression des pneus, mais aussi si les témoins d’usure sont atteints ou si les pneus souffrent d’un défaut. Dans ce cas, changez-les avant votre contrôle.

    • Les freins : Contrôlez l’état d’usure des plaquettes de frein et le niveau de liquide de frein.

    • L’éclairage : Testez vos clignotants, vos warning, vos feux de position et de croisement… Tous doivent fonctionner correctement.

    • La visibilité : Votre pare-brise ne doit pas présenter de fissure de plus de 30 cm. De même, en cas d’impact, ce dernier ne doit pas être dans le champ de vision du conducteur et il doit être plus petit qu’une pièce de 2 euros.

    • L’habitacle : Certains éléments de l’habitacle vont être contrôlés, pensez à les vérifier en amont, comme par exemple l’état des ceintures de sécurité, la fixation des sièges sur leurs rails, le klaxon, etc.

    • La carrosserie : Les portes et le capot doivent parfaitement fonctionner. Les pare-chocs doivent quant à eux être bien fixés tandis que la carrosserie ne doit pas présenter de défauts coupants ou saillants.

    • L’échappement : Le pot d’échappement doit être en parfait état sans être percé.

    • Les plaques d’immatriculation : La plaque d’immatriculation doit être en bon état et lisible. Elle doit également respecter les normes en vigueur.


    Et pour les personnes qui auraient perdu leurs papiers et se demandent comment faire un contrôle technique sans carte grise, la seule solution est d’engager une procédure pour obtenir un duplicata de carte grise avant de pouvoir passer le contrôle technique.

    Voir plus >
  • Combien de temps peut-on rouler avec un contrôle technique périmé ?

    Combien de temps peut-on rouler avec un contrôle technique périmé ?

    Si vous faites partie des personnes qui se demandent combien de temps peut-on rouler avec un contrôle technique périmé, nous sommes au regret de vous dire que, d’un point de vue strictement légal, vous ne le pouvez pas.

    Un défaut de contrôle technique vous expose à des sanctions qui vont de la simple amende à l’immobilisation du véhicule. Selon l’état du véhicule, les forces de l’ordre choisiront la contravention et la sanction adaptée. Si au vu de son état, votre voiture représente un danger, il est évident qu’elle sera immobilisée.


    Alors combien de temps peut-on rouler sans contrôle technique et que faire en cas d’un contrôle technique périmé ? Parce que vous ne disposez alors pas de temps supplémentaire pour circuler, il vous faut prendre immédiatement rendez-vous auprès d’un garagiste ou d’un centre agréé. En effet, la meilleure solution est tout simplement de se mettre en conformité afin d’assurer votre propre sécurité et aussi celle des autres. Pour ce faire, n’hésitez pas à opter pour un pack contrôle technique ou un pré-contrôle technique dans un garage AD : 30 points de contrôle sont vérifiés à cette occasion avant de passer au contrôle technique dans un centre partenaire.

    Voir plus >

Obtenez un devis &
Un rendez-vous immédiat

Choisissez votre prestation

4.60/5 sur 6791 avis Goodays
4.60/5 sur 6791 avis Goodays
Je choisis ma prestation
J’obtiens un devis immédiat
Je prends rendez-vous

toutes les prestations pour l’entretien de votre auto