logo autodistribution : entretien et réparation auto multimarques
Garage et carosserie : entretien & réparation auto
Nos garages

Tout savoir sur les amortisseurs de votre voiture

La suspension d’un véhicule est en relation directe avec le plaisir de la conduite et la performance du véhicule. Changer ses amortisseurs et les ressorts d’amortisseurs est une étape essentielle de l’entretien de votre voiture. Cela impacte aussi bien la durée de vie de votre automobile que votre budget. C’est pourquoi AD s’engage, avec une expertise reconnue, à vous aider à anticiper au mieux ce type d’intervention technique. Nos réparateurs proposent le diagnostic et la réparation pour toutes les marques et tous les modèles de voiture, même anciens.

Vous entendez un bruit sur vos amortisseurs ? Vous vous demandez à quel kilométrage changer les amortisseurs ? Faut-il changer les quatre amortisseurs en même temps ? Consultez-nous ! La suspension et les amortisseurs sont des parties essentielles à la tenue de votre véhicule. Ils sont à l’origine de votre confort de conduite et surtout, ils assurent votre sécurité. Ceci vous explique pourquoi lors du contrôle technique ils sont examinés attentivement. Pour savoir exactement à quoi vous en tenir, AD expert répond à vos questions les plus fréquentes. Voici les bonnes solutions, clé en main !

La suspension d’un véhicule est en relation directe avec le plaisir de la conduite et la performance du véhicule. Changer ses amortisseurs et les ressorts d’amortisseurs est une étape essentielle de l’entretien de votre voiture. Cela impacte aussi bien la durée de vie de votre automobile que votre budget. C’est pourquoi AD s’engage, avec une expertise reconnue, à vous aider à anticiper au mieux ce type d’intervention technique. Nos réparateurs proposent le diagnostic et la réparation pour toutes les marques et tous les modèles de voiture, même anciens.

Vous entendez un bruit sur vos amortisseurs ? Vous vous demandez à quel kilométrage changer les amortisseurs ? Faut-il changer les quatre amortisseurs en même temps ? Consultez-nous ! La suspension et les amortisseurs sont des parties essentielles à la tenue de votre véhicule. Ils sont à l’origine de votre confort de conduite et surtout, ils assurent votre sécurité. Ceci vous explique pourquoi lors du contrôle technique ils sont examinés attentivement. Pour savoir exactement à quoi vous en tenir, AD expert répond à vos questions les plus fréquentes. Voici les bonnes solutions, clé en main !

14 conseil(s) trouvé(s)


  • Changer d’amortisseurs avant et arrière : quand et comment ?

    Changer d’amortisseurs avant et arrière : quand et comment ?

    Les amortisseurs sont des organes essentiels de votre voiture. Ils participent au confort de roulement en limitant les mouvements de caisse générés par les déformations de la route, mais aussi à la sécurité en assurant le bon contact entre les pneumatiques et la chaussée.

    Concrètement, il s'agit d'un piston en forme de tube, installé à l'intérieur du ressort de suspension. Au fil des kilomètres et des années, cet élément peut vieillir. Rebonds mal maîtrisés, chocs mal amortis. Ces signes perceptibles dans l’habitacles sont annonciateurs d’une dégradation. Dans ce cas, un changement d'amortisseur avant ou arrière devient nécessaire.

    Quand changer ses amortisseurs ?

    Des signes d'usure

    Pour savoir quand changer les amortisseurs de votre voiture, il faut dans un premier temps savoir reconnaître l’état de leur usure. Voici quelques signes auxquels vous devriez vous intéresser :

    · Rebond excessif de votre voiture.

    · Direction capricieuse au sortir d’un dos d’âne ou de n’importe quel cahot qu’a subi votre véhicule.

    · Voiture qui pique du nez au freinage et se cabre à l’accélération.

    · Bien sûr, n’importe quel bruit inusuel devrait vous alerter que votre voiture va mal, et que vous devriez effectuer quelques tests afin de déterminer la pièce qui produit ce bruit.

    Lors d'un contrôle visuel (par exemple lorsque la voiture est montée sur un pont), voici les éléments à surveiller :

    · Fuite d’huile.

    · Corrosion ou oxydation de la tige, signe d’un mauvais isolement.

    · Fixation des amortisseurs de votre voiture détériorés.

    · Signes d’usures tels que déchirure ou craquèlement.

    Si vous constatez l’un de ces signes, surtout lorsque vous conduisez, c’est qu’il est temps de changer vos amortisseurs. Venez donc chez AD et nous nous occuperons de constater leur usure et de les remplacer pour vous.

    Un kilométrage maxi ?

    En général, les premiers signes de vieillissement des amortisseurs se manifestent après 80 000 kilomètres parcourus. Un contrôle visuel annuel - par exemple lors de la révision - est recommandé.

    Nous vous rappelons qu’un amortisseur usé nuit non seulement à votre confort, mais aussi à votre sécurité.

    Comment les changer ?

    Il s'agit d'une intervention classique d’usure qui peut être réalisée sans problème par des professionnels comme ceux du réseau AD.

    Généralement, on change les amortisseurs par paire (avant, arrière ou les quatre en même temps), afin de ne pas perturber le fonctionnement symétrique des suspensions.

    Quel prix ?

    Nos centres proposent un forfait remplacement à partir de 140 euros.

    Comment fonctionnent les amortisseurs d’une voiture ?

    L’action des amortisseurs d’une voiture est simple. Si la suspension permet à la voiture de mieux supporter les chocs et les cahots d’une route mal entretenue, les amortisseurs, eux, vont empêcher les ressorts qui constituent la suspension de secouer le véhicule dans tous les sens.

    Il est constitué pour ce faire d’un piston hydraulique contenant du fluide. Lorsque la suspension rentre en mouvement, des perforations vont permettre à ce fluide de s’échapper, ce qui va ralentir le mouvement du piston, puis celui du ressort et de la suspension. En d’autres termes, ce liquide va freiner l’action de la suspension, avant d’être drainé de nouveau pour pouvoir servir lors du prochain choc.

    L’histoire de l’amortisseur

    L’amortisseur de voiture n’est pas apparu en même temps que les premiers véhicules motorisés. Au contraire, dans un premier temps, ces véhicules, dépourvus de toute suspension et amortisseurs, s’abîmaient à chaque choc et les pièces, formant toutes un bloc solide au lieu d’être simplement indépendantes et solidaires, s'abîmaient également. Enfin, chaque cahot sur la route faisait perdre le contrôle de la voiture qui effectuait un bond.

    Puis est venue la suspension. Si cette dernière permettait de garder le contrôle d’une voiture, elle la rendait aussi très inconfortable dans les cahots puisque les ressorts qui la constituent n’ont aucun moyen de s’arrêter à part un frottement qui le faisait diminuer, peu à peu. Le véhicule subit donc des contrecoups des dos-d’âne qui secouent le conducteur et ses passagers.

    Enfin, les amortisseurs de voiture ont été ajoutés, et n’ont depuis pas vraiment évolué dans leur conception au cours du XXe siècle : ils ont toujours été pensés pour freiner l’action de la suspension en réduisant au maximum le frottement pour les faire durer le plus longtemps possible et minimiser les chances de rupture ou de casse pendant que vous roulez.

    Voir plus >
  • Qu’est-ce qu’une coupelle d’amortisseur ?

    Qu’est-ce qu’une coupelle d’amortisseur ?

    Une coupelle d’amortisseur est une pièce su système d’amortissement et de suspension. Le but de ce dernier est de réduire les chocs lorsqu’un véhicule roule sur des surfaces endommagées. Le remplacement des coupelles se fait généralement en même temps que le changement d'amortisseurs.

    Aussi connues sous le nom de supports d’amortisseurs ou têtes d’amortisseur, les coupelles d’amortisseur sont la partie supérieure du couple ressort-amortisseur et sont constituées de:

    • Une butée en caoutchouc pour amortir les chocs
    • Une ferrure métallique
    • Une bague de roulement

    Comment détecter une coupelle d’amortisseur cassé?

    Il est possible qu’une coupelle d’amortisseur se casse au cours de la vie du véhicule. Voici comment reconnaître une telle défaillance:

    • Un claquement au niveau des roues lorsque la voiture roule sur une surface inégale
    • Des grincements lorsqu’on tourne le volant

    Si un de ces symptômes apparaît, il ne faut pas hésiter à prendre rendez-vous sur AD.fr pour faire remplacer la pièce coupable.

    Voir plus >
  • Faut-il changer les 4 amortisseurs ?

    Faut-il changer les 4 amortisseurs ?

    Votre garage vous a alerté sur le fait que certains des amortisseurs de votre voiture étaient usés. Aussi, la question se pose de savoir s’il est obligatoire de changer les quatre amortisseurs en même temps. Surtout quand on sait combien coûte un changement d’amortisseur, il est plus prudent d’anticiper et d’agir au meilleur moment. AD vous donne les bons repères sur ce sujet !

    Faites dès à présent un devis amortisseur et prenez rendez-vous gratuitement en ligne.

    L’entretien de la suspension d’un véhicule est indispensable pour l’adhérence sur la route et le fonctionnement optimal des freins. Quand les amortisseurs sont fatigués, le freinage ne peut plus s’opérer correctement. De plus, des amortisseurs hors service provoquent l’usure d’autres pièces, comme les pneus, les rotules, les cardans. Ce qui peut finir par vous coûter cher !

    La première chose à prendre en compte est l’âge des suspensions et des amortisseurs : s’ils ont servi depuis 80 000 kilomètres, alors, il faut vérifier leur état d’usure. Si vous avez déjà atteint les 130 000 kilomètres avec les quatre mêmes amortisseurs d’origine, il y a une forte probabilité pour que les quatre soient hors d’usage. Mais cela n’est pas certain ! Ils doivent être inspectés soigneusement par un mécanicien aguerri. Nos garages AD sont équipés et expérimentés pour vous guider et réaliser l’entretien des éléments de sécurité de votre véhicule.

    À retenir : le changement des amortisseurs se fait par paire, c’est obligatoire pour conserver un équilibre valable du véhicule. À la question « faut-il changer les quatre amortisseurs », la réponse est donc non, si l’usure ne le justifie pas. Vous pouvez réaliser les travaux séparément sur les essieux avant et arrière !

    Voir plus >
  • Comment tester des amortisseurs ?

    Comment tester des amortisseurs ?

    Il vous semble que votre véhicule ne se comporte pas de façon habituelle lorsque vous êtes à bord. Vous vous demandez comment vous y prendre pour savoir si les amortisseurs sont fatigués. C’est assez simple !

    Garez votre voiture et placez-vous à l’avant pour commencer. Le principe va consister à exercer une pression suffisante sur le véhicule, pour observer de quelle façon il réagit. Il faut donc appuyer de tout votre poids sur un côté du capot, côté pare-chocs, au-dessus d’une roue. Vous devez voir le véhicule fléchir, s’incliner. Ensuite, vous cesserez d’appuyer, pour retirer soudainement votre pression.

    Soyez attentif :

    • Si la voiture rebondit davantage qu’une seule fois, ça n’est pas normal. Il est probable que l’amortisseur que vous venez de tester ait un problème ou commence à montrer des signes d’usure.
    • Si la voiture rebondit plus longtemps qu’une fois et demie, il faut prendre des mesures rapidement. De façon certaine, c’est le symptôme d’un amortisseur hors service ou d’une suspension défaillante.
    • Si la voiture fait simplement un rebond vers le haut, puis retrouve sa position vers le bas et se stabilise aussitôt de manière tout à fait normale, alors, tout est en ordre. C’est la réaction naturelle d’un amortisseur face aux chocs.

    Cette façon de tester les amortisseurs d’une voiture est une astuce simple et rapide pour savoir quand est venu le moment de changer un amortisseur. Vous n’avez plus qu’à répéter la même opération pour chaque amortisseur, donc aux quatre coins du véhicule.

    Voir plus >
  • Comment vérifier les amortisseurs d’une voiture ?

    Comment vérifier les amortisseurs d’une voiture ?

    De façon très courante, les conducteurs ont tendance à prendre conscience qu’un changement d’amortisseur est indispensable à partir du moment où la conduite devient véritablement anormale. C’est souvent parce que la tenue de route est chaotique ou parce que nous entendons un bruit sur l’amortisseur que nous commençons à nous inquiéter. Nous allons voir comment vérifier les amortisseurs d’une voiture, simplement et sans attendre. Voici un mode d’emploi en quatre étapes.

    1. Prenez la route et concentrez-vous sur les bruits de votre véhicule, vitres ouvertes. Comparez les réactions sur différents types de revêtements, essayez de localiser l’origine des sons que vous percevez ;

    2. Placez la voiture sur une rampe surélevée et secouez le pneu. Il ne doit pas bouger de façon excessive. Si c’est le cas, c’est une anomalie ;

    3. Examinez chaque élément constitutif du système de suspension du véhicule, les rotules, les coussinets, les silent blocs. L’objectif est de traquer le moindre jeu qui ne serait pas souhaitable et d’identifier des défaillances sur toutes les parties du système.

    4. Repérez les fuites d’huile, les fissures, les douilles cassées.

    Bien entendu, ces premiers indices s’ajoutent à vos constats sur l’état des pneus, la qualité du roulage, l’horizontalité du véhicule.

    Ces indicateurs vous aident à vérifier par vos propres moyens les amortisseurs de votre véhicule, afin de vous faire une première idée sur l’état général de la suspension et de la direction. Un mécanicien professionnel sera à même de poser un diagnostic avisé. Les réparateurs AD sont experts dans ce type d’intervention de sécurité.

    Voir plus >
  • Que faut-il changer avec les amortisseurs ?

    Que faut-il changer avec les amortisseurs ?

    Vous l’aurez compris, le système de suspension d’un véhicule est un ensemble de pièces qui fonctionnent en harmonie. Chacune contribue à la bonne marche globale et doit conserver en permanence ses propriétés. Aussi il est légitime de se demander ce qu’il faut changer avec les amortisseurs. C’est avant tout une affaire de logique. En effet, quand vous changez les ressorts d’amortisseur ou les amortisseurs parce qu’ils sont usagés, il y a fort à parier que d’autres pièces ont subi des dégradations au même rythme.

    C’est le cas de la tête d’amortisseur, souvent appelée support d’amortisseur ou encore coupelles d’amortisseur. Son rôle, essentiel, est d’assurer la fixation des amortisseurs à la caisse du véhicule. Ce sont des pièces d’usure, comme vos plaquettes de frein ou vos balais d’essuie-glace par exemple. La plupart des constructeurs recommandent de les remplacer tous les 80 000 kilomètres approximativement. Il est donc vivement conseillé de les changer en même temps que vos amortisseurs.

    La coupelle d’amortisseur est elle-même constituée de plusieurs pièces sujettes à l’usure :

    • Les roulements, qui assurent la rotation des autres éléments. Ils vous permettent de braquer en conduisant ;
    • La butée de suspension, cette pièce en caoutchouc diminue les vibrations. Très fortement sollicitée, elle doit conserver ses qualités d’élasticité. Il faut souvent changer la butée en même temps que les amortisseurs.

    Votre expert AD vérifiera aussi l’état des rotules, des coussinets, du soufflet, des cardans. Bon à savoir : Le remplacement des amortisseurs est toujours suivi d’un nouvel équilibrage du véhicule, c’est indispensable.

    Voir plus >
  • Quand changer les ressorts d’amortisseur ?

    Quand changer les ressorts d’amortisseur ?

    Nous avons parlé des amortisseurs. Mais attention, dans le système global des suspensions de véhicule, pensez aussi aux ressorts hélicoïdaux ! Ce sont des pièces maîtresses qui interviennent entre les amortisseurs et les jambes de force. Autant dire que sans elles, votre voiture ne bénéficie d’aucune suspension. Elles sont conçues en acier de haute résistance pour une durabilité maximale. Il est donc plus rare qu’elles cassent, mais cela peut malgré tout se produire.

    Pour être certain de savoir quand changer les ressorts d’amortisseurs au bon moment, voici quelques consignes à suivre :

    • Si votre roue tremble lorsque vous roulez, ça n’est peut-être pas seulement un équilibrage à revoir. Un professionnel de notre réseau AD pourra vous dire si le changement du ressort d’amortisseur est nécessaire ou non.
    • Si vous remarquez que votre voiture penche quand elle est arrêtée sur une surface plane, c’est une anomalie. Ainsi, y accorder de l’attention alors que vous rejoignez votre véhicule stationné est une bonne idée.
    • Enfin, s’il bascule vers un côté quand vous traversez des creux, mieux vaut en tenir compte. Cela vous indique que le ressort d’amortisseur est compressé sous le poids du véhicule et n’accomplit plus son travail. Réagissez rapidement, car cela risque d’engendrer des dégâts supplémentaires sur le train, la transmission, l’arbre d’entraînement ou encore le carter.
    • Pneus anormalement usés et mauvaise tenue de route restent également des signes avant-coureurs à prendre au sérieux.

    Consulter un bon professionnel est le moyen idéal pour agir en prévention, donc vous épargner stress et dépenses inutiles !

    Voir plus >
  • Quand changer ses amortisseurs ?

    Quand changer ses amortisseurs ?

    La règle essentielle est de ne jamais attendre que les symptômes d’un amortisseur HS deviennent trop sérieux !

    Or, il n’est pas toujours évident d’y voir clair avec la nécessité de remplacer ses amortisseurs. Pas plus qu’il n’est facile de savoir avec certitude quand changer plutôt les ressorts d’amortisseurs. Les suspensions du véhicule sont faites pour absorber les chocs qui se produisent au contact de la route. L’amortisseur, quant à lui, modère leur effet de ressort et évite que la voiture rebondisse exagérément. L’usure étant progressive, le confort se perd peu à peu sans nous alerter. Nous ne nous rendons pas toujours compte de la baisse de qualité de la suspension d’un véhicule.

    Néanmoins, il existe un bon repère pour savoir à quel kilométrage changer les amortisseurs. Ce sont les recommandations des constructeurs, qui connaissent parfaitement les caractéristiques des amortisseurs de votre voiture.

    • Un contrôle est nécessaire tous les 20 000 kilomètres, ou une fois par an si vous ne les parcourez pas.
    • Le changement d’amortisseur est à réaliser en moyenne tous les 80 000 kilomètres, en raison de l’usure naturelle. Certains véhicules supporteront jusqu’à 150 000 kilomètres.

    Nos mécaniciens vous indiquent ce qui est préconisé pour le vôtre et font le point sur l’état d’usure. En effet, les conditions dans lesquelles vous roulez, comme le type de chaussée, ont beaucoup d’importance. Grâce à leurs conseils, vous avez l’opportunité d’apprendre comment tester les amortisseurs. Vous évitez de prendre des risques en méconnaissant des symptômes trop sérieux d’un amortisseur hors service

    Voir plus >
  • Changer d’amortisseurs avant et arrière : quand et comment ?

    Changer d’amortisseurs avant et arrière : quand et comment ?

    Les amortisseurs sont des organes essentiels de votre voiture. Ils participent au confort de roulement en limitant les mouvements de caisse générés par les déformations de la route, mais aussi à la sécurité en assurant le bon contact entre les pneumatiques et la chaussée.

    Concrètement, il s'agit d'un piston en forme de tube, installé à l'intérieur du ressort de suspension. Au fil des kilomètres et des années, cet élément peut vieillir. Rebonds mal maîtrisés, chocs mal amortis. Ces signes perceptibles dans l’habitacles sont annonciateurs d’une dégradation. Dans ce cas, un changement d'amortisseur avant ou arrière devient nécessaire.

    Quand changer ses amortisseurs ?

    Des signes d'usure

    Pour savoir quand changer les amortisseurs de votre voiture, il faut dans un premier temps savoir reconnaître l’état de leur usure. Voici quelques signes auxquels vous devriez vous intéresser :

    · Rebond excessif de votre voiture.

    · Direction capricieuse au sortir d’un dos d’âne ou de n’importe quel cahot qu’a subi votre véhicule.

    · Voiture qui pique du nez au freinage et se cabre à l’accélération.

    · Bien sûr, n’importe quel bruit inusuel devrait vous alerter que votre voiture va mal, et que vous devriez effectuer quelques tests afin de déterminer la pièce qui produit ce bruit.

    Lors d'un contrôle visuel (par exemple lorsque la voiture est montée sur un pont), voici les éléments à surveiller :

    · Fuite d’huile.

    · Corrosion ou oxydation de la tige, signe d’un mauvais isolement.

    · Fixation des amortisseurs de votre voiture détériorés.

    · Signes d’usures tels que déchirure ou craquèlement.

    Si vous constatez l’un de ces signes, surtout lorsque vous conduisez, c’est qu’il est temps de changer vos amortisseurs. Venez donc chez AD et nous nous occuperons de constater leur usure et de les remplacer pour vous.

    Un kilométrage maxi ?

    En général, les premiers signes de vieillissement des amortisseurs se manifestent après 80 000 kilomètres parcourus. Un contrôle visuel annuel - par exemple lors de la révision - est recommandé.

    Nous vous rappelons qu’un amortisseur usé nuit non seulement à votre confort, mais aussi à votre sécurité.

    Comment les changer ?

    Il s'agit d'une intervention classique d’usure qui peut être réalisée sans problème par des professionnels comme ceux du réseau AD.

    Généralement, on change les amortisseurs par paire (avant, arrière ou les quatre en même temps), afin de ne pas perturber le fonctionnement symétrique des suspensions.

    Quel prix ?

    Nos centres proposent un forfait remplacement à partir de 140 euros.

    Comment fonctionnent les amortisseurs d’une voiture ?

    L’action des amortisseurs d’une voiture est simple. Si la suspension permet à la voiture de mieux supporter les chocs et les cahots d’une route mal entretenue, les amortisseurs, eux, vont empêcher les ressorts qui constituent la suspension de secouer le véhicule dans tous les sens.

    Il est constitué pour ce faire d’un piston hydraulique contenant du fluide. Lorsque la suspension rentre en mouvement, des perforations vont permettre à ce fluide de s’échapper, ce qui va ralentir le mouvement du piston, puis celui du ressort et de la suspension. En d’autres termes, ce liquide va freiner l’action de la suspension, avant d’être drainé de nouveau pour pouvoir servir lors du prochain choc.

    L’histoire de l’amortisseur

    L’amortisseur de voiture n’est pas apparu en même temps que les premiers véhicules motorisés. Au contraire, dans un premier temps, ces véhicules, dépourvus de toute suspension et amortisseurs, s’abîmaient à chaque choc et les pièces, formant toutes un bloc solide au lieu d’être simplement indépendantes et solidaires, s'abîmaient également. Enfin, chaque cahot sur la route faisait perdre le contrôle de la voiture qui effectuait un bond.

    Puis est venue la suspension. Si cette dernière permettait de garder le contrôle d’une voiture, elle la rendait aussi très inconfortable dans les cahots puisque les ressorts qui la constituent n’ont aucun moyen de s’arrêter à part un frottement qui le faisait diminuer, peu à peu. Le véhicule subit donc des contrecoups des dos-d’âne qui secouent le conducteur et ses passagers.

    Enfin, les amortisseurs de voiture ont été ajoutés, et n’ont depuis pas vraiment évolué dans leur conception au cours du XXe siècle : ils ont toujours été pensés pour freiner l’action de la suspension en réduisant au maximum le frottement pour les faire durer le plus longtemps possible et minimiser les chances de rupture ou de casse pendant que vous roulez.

    Voir plus >
  • Qu’est-ce qu’une coupelle d’amortisseur ?

    Qu’est-ce qu’une coupelle d’amortisseur ?

    Une coupelle d’amortisseur est une pièce su système d’amortissement et de suspension. Le but de ce dernier est de réduire les chocs lorsqu’un véhicule roule sur des surfaces endommagées. Le remplacement des coupelles se fait généralement en même temps que le changement d'amortisseurs.

    Aussi connues sous le nom de supports d’amortisseurs ou têtes d’amortisseur, les coupelles d’amortisseur sont la partie supérieure du couple ressort-amortisseur et sont constituées de:

    • Une butée en caoutchouc pour amortir les chocs
    • Une ferrure métallique
    • Une bague de roulement

    Comment détecter une coupelle d’amortisseur cassé?

    Il est possible qu’une coupelle d’amortisseur se casse au cours de la vie du véhicule. Voici comment reconnaître une telle défaillance:

    • Un claquement au niveau des roues lorsque la voiture roule sur une surface inégale
    • Des grincements lorsqu’on tourne le volant

    Si un de ces symptômes apparaît, il ne faut pas hésiter à prendre rendez-vous sur AD.fr pour faire remplacer la pièce coupable.

    Voir plus >
  • Faut-il changer les 4 amortisseurs ?

    Faut-il changer les 4 amortisseurs ?

    Votre garage vous a alerté sur le fait que certains des amortisseurs de votre voiture étaient usés. Aussi, la question se pose de savoir s’il est obligatoire de changer les quatre amortisseurs en même temps. Surtout quand on sait combien coûte un changement d’amortisseur, il est plus prudent d’anticiper et d’agir au meilleur moment. AD vous donne les bons repères sur ce sujet !

    Faites dès à présent un devis amortisseur et prenez rendez-vous gratuitement en ligne.

    L’entretien de la suspension d’un véhicule est indispensable pour l’adhérence sur la route et le fonctionnement optimal des freins. Quand les amortisseurs sont fatigués, le freinage ne peut plus s’opérer correctement. De plus, des amortisseurs hors service provoquent l’usure d’autres pièces, comme les pneus, les rotules, les cardans. Ce qui peut finir par vous coûter cher !

    La première chose à prendre en compte est l’âge des suspensions et des amortisseurs : s’ils ont servi depuis 80 000 kilomètres, alors, il faut vérifier leur état d’usure. Si vous avez déjà atteint les 130 000 kilomètres avec les quatre mêmes amortisseurs d’origine, il y a une forte probabilité pour que les quatre soient hors d’usage. Mais cela n’est pas certain ! Ils doivent être inspectés soigneusement par un mécanicien aguerri. Nos garages AD sont équipés et expérimentés pour vous guider et réaliser l’entretien des éléments de sécurité de votre véhicule.

    À retenir : le changement des amortisseurs se fait par paire, c’est obligatoire pour conserver un équilibre valable du véhicule. À la question « faut-il changer les quatre amortisseurs », la réponse est donc non, si l’usure ne le justifie pas. Vous pouvez réaliser les travaux séparément sur les essieux avant et arrière !

    Voir plus >
  • Comment tester des amortisseurs ?

    Comment tester des amortisseurs ?

    Il vous semble que votre véhicule ne se comporte pas de façon habituelle lorsque vous êtes à bord. Vous vous demandez comment vous y prendre pour savoir si les amortisseurs sont fatigués. C’est assez simple !

    Garez votre voiture et placez-vous à l’avant pour commencer. Le principe va consister à exercer une pression suffisante sur le véhicule, pour observer de quelle façon il réagit. Il faut donc appuyer de tout votre poids sur un côté du capot, côté pare-chocs, au-dessus d’une roue. Vous devez voir le véhicule fléchir, s’incliner. Ensuite, vous cesserez d’appuyer, pour retirer soudainement votre pression.

    Soyez attentif :

    • Si la voiture rebondit davantage qu’une seule fois, ça n’est pas normal. Il est probable que l’amortisseur que vous venez de tester ait un problème ou commence à montrer des signes d’usure.
    • Si la voiture rebondit plus longtemps qu’une fois et demie, il faut prendre des mesures rapidement. De façon certaine, c’est le symptôme d’un amortisseur hors service ou d’une suspension défaillante.
    • Si la voiture fait simplement un rebond vers le haut, puis retrouve sa position vers le bas et se stabilise aussitôt de manière tout à fait normale, alors, tout est en ordre. C’est la réaction naturelle d’un amortisseur face aux chocs.

    Cette façon de tester les amortisseurs d’une voiture est une astuce simple et rapide pour savoir quand est venu le moment de changer un amortisseur. Vous n’avez plus qu’à répéter la même opération pour chaque amortisseur, donc aux quatre coins du véhicule.

    Voir plus >
  • Comment vérifier les amortisseurs d’une voiture ?

    Comment vérifier les amortisseurs d’une voiture ?

    De façon très courante, les conducteurs ont tendance à prendre conscience qu’un changement d’amortisseur est indispensable à partir du moment où la conduite devient véritablement anormale. C’est souvent parce que la tenue de route est chaotique ou parce que nous entendons un bruit sur l’amortisseur que nous commençons à nous inquiéter. Nous allons voir comment vérifier les amortisseurs d’une voiture, simplement et sans attendre. Voici un mode d’emploi en quatre étapes.

    1. Prenez la route et concentrez-vous sur les bruits de votre véhicule, vitres ouvertes. Comparez les réactions sur différents types de revêtements, essayez de localiser l’origine des sons que vous percevez ;

    2. Placez la voiture sur une rampe surélevée et secouez le pneu. Il ne doit pas bouger de façon excessive. Si c’est le cas, c’est une anomalie ;

    3. Examinez chaque élément constitutif du système de suspension du véhicule, les rotules, les coussinets, les silent blocs. L’objectif est de traquer le moindre jeu qui ne serait pas souhaitable et d’identifier des défaillances sur toutes les parties du système.

    4. Repérez les fuites d’huile, les fissures, les douilles cassées.

    Bien entendu, ces premiers indices s’ajoutent à vos constats sur l’état des pneus, la qualité du roulage, l’horizontalité du véhicule.

    Ces indicateurs vous aident à vérifier par vos propres moyens les amortisseurs de votre véhicule, afin de vous faire une première idée sur l’état général de la suspension et de la direction. Un mécanicien professionnel sera à même de poser un diagnostic avisé. Les réparateurs AD sont experts dans ce type d’intervention de sécurité.

    Voir plus >
  • Que faut-il changer avec les amortisseurs ?

    Que faut-il changer avec les amortisseurs ?

    Vous l’aurez compris, le système de suspension d’un véhicule est un ensemble de pièces qui fonctionnent en harmonie. Chacune contribue à la bonne marche globale et doit conserver en permanence ses propriétés. Aussi il est légitime de se demander ce qu’il faut changer avec les amortisseurs. C’est avant tout une affaire de logique. En effet, quand vous changez les ressorts d’amortisseur ou les amortisseurs parce qu’ils sont usagés, il y a fort à parier que d’autres pièces ont subi des dégradations au même rythme.

    C’est le cas de la tête d’amortisseur, souvent appelée support d’amortisseur ou encore coupelles d’amortisseur. Son rôle, essentiel, est d’assurer la fixation des amortisseurs à la caisse du véhicule. Ce sont des pièces d’usure, comme vos plaquettes de frein ou vos balais d’essuie-glace par exemple. La plupart des constructeurs recommandent de les remplacer tous les 80 000 kilomètres approximativement. Il est donc vivement conseillé de les changer en même temps que vos amortisseurs.

    La coupelle d’amortisseur est elle-même constituée de plusieurs pièces sujettes à l’usure :

    • Les roulements, qui assurent la rotation des autres éléments. Ils vous permettent de braquer en conduisant ;
    • La butée de suspension, cette pièce en caoutchouc diminue les vibrations. Très fortement sollicitée, elle doit conserver ses qualités d’élasticité. Il faut souvent changer la butée en même temps que les amortisseurs.

    Votre expert AD vérifiera aussi l’état des rotules, des coussinets, du soufflet, des cardans. Bon à savoir : Le remplacement des amortisseurs est toujours suivi d’un nouvel équilibrage du véhicule, c’est indispensable.

    Voir plus >
  • Quand changer les ressorts d’amortisseur ?

    Quand changer les ressorts d’amortisseur ?

    Nous avons parlé des amortisseurs. Mais attention, dans le système global des suspensions de véhicule, pensez aussi aux ressorts hélicoïdaux ! Ce sont des pièces maîtresses qui interviennent entre les amortisseurs et les jambes de force. Autant dire que sans elles, votre voiture ne bénéficie d’aucune suspension. Elles sont conçues en acier de haute résistance pour une durabilité maximale. Il est donc plus rare qu’elles cassent, mais cela peut malgré tout se produire.

    Pour être certain de savoir quand changer les ressorts d’amortisseurs au bon moment, voici quelques consignes à suivre :

    • Si votre roue tremble lorsque vous roulez, ça n’est peut-être pas seulement un équilibrage à revoir. Un professionnel de notre réseau AD pourra vous dire si le changement du ressort d’amortisseur est nécessaire ou non.
    • Si vous remarquez que votre voiture penche quand elle est arrêtée sur une surface plane, c’est une anomalie. Ainsi, y accorder de l’attention alors que vous rejoignez votre véhicule stationné est une bonne idée.
    • Enfin, s’il bascule vers un côté quand vous traversez des creux, mieux vaut en tenir compte. Cela vous indique que le ressort d’amortisseur est compressé sous le poids du véhicule et n’accomplit plus son travail. Réagissez rapidement, car cela risque d’engendrer des dégâts supplémentaires sur le train, la transmission, l’arbre d’entraînement ou encore le carter.
    • Pneus anormalement usés et mauvaise tenue de route restent également des signes avant-coureurs à prendre au sérieux.

    Consulter un bon professionnel est le moyen idéal pour agir en prévention, donc vous épargner stress et dépenses inutiles !

    Voir plus >
  • Quand changer ses amortisseurs ?

    Quand changer ses amortisseurs ?

    La règle essentielle est de ne jamais attendre que les symptômes d’un amortisseur HS deviennent trop sérieux !

    Or, il n’est pas toujours évident d’y voir clair avec la nécessité de remplacer ses amortisseurs. Pas plus qu’il n’est facile de savoir avec certitude quand changer plutôt les ressorts d’amortisseurs. Les suspensions du véhicule sont faites pour absorber les chocs qui se produisent au contact de la route. L’amortisseur, quant à lui, modère leur effet de ressort et évite que la voiture rebondisse exagérément. L’usure étant progressive, le confort se perd peu à peu sans nous alerter. Nous ne nous rendons pas toujours compte de la baisse de qualité de la suspension d’un véhicule.

    Néanmoins, il existe un bon repère pour savoir à quel kilométrage changer les amortisseurs. Ce sont les recommandations des constructeurs, qui connaissent parfaitement les caractéristiques des amortisseurs de votre voiture.

    • Un contrôle est nécessaire tous les 20 000 kilomètres, ou une fois par an si vous ne les parcourez pas.
    • Le changement d’amortisseur est à réaliser en moyenne tous les 80 000 kilomètres, en raison de l’usure naturelle. Certains véhicules supporteront jusqu’à 150 000 kilomètres.

    Nos mécaniciens vous indiquent ce qui est préconisé pour le vôtre et font le point sur l’état d’usure. En effet, les conditions dans lesquelles vous roulez, comme le type de chaussée, ont beaucoup d’importance. Grâce à leurs conseils, vous avez l’opportunité d’apprendre comment tester les amortisseurs. Vous évitez de prendre des risques en méconnaissant des symptômes trop sérieux d’un amortisseur hors service

    Voir plus >

Obtenez un devis &
Un rendez-vous immédiat

Choisissez votre prestation

4.60/5 sur 6780 avis Goodays
4.60/5 sur 6780 avis Goodays
Je choisis ma prestation
J’obtiens un devis immédiat
Je prends rendez-vous

toutes les prestations pour l’entretien de votre auto