logo autodistribution : entretien et réparation auto multimarques
Entretien & réparation auto multimarques
Nos garages

Liquide de frein

Parmi les nombreux fluides qui composent une voiture, le liquide de frein fait partie des plus importants. Essentiel au freinage de votre véhicule, et donc garant de votre sécurité sur la route, ce liquide fait partie des points d’entretien à vérifier régulièrement. Entre la mise à niveau régulière et la purge du liquide de frein, ce fluide doit faire l’objet de votre plus grande attention dès l’achat de votre voiture, jusqu’à sa revente. Du fait de leurs qualifications, la qualité de leurs équipements et leur savoir-faire, les garagistes sont les mieux placés pour intervenir sur l’huile de frein voiture. Toutefois, en cas d’urgence et pour savoir s’il est utile de remplacer ou purger votre liquide de frein, il est important de connaître le fonctionnement et les caractéristiques de ce liquide essentiel aux véhicules. En lisant ce guide pratique, question par question, vous apprendrez les principales informations dont vous aurez besoin pour assurer les performances de vos freins au quotidien.

Parmi les nombreux fluides qui composent une voiture, le liquide de frein fait partie des plus importants. Essentiel au freinage de votre véhicule, et donc garant de votre sécurité sur la route, ce liquide fait partie des points d’entretien à vérifier régulièrement. Entre la mise à niveau régulière et la purge du liquide de frein, ce fluide doit faire l’objet de votre plus grande attention dès l’achat de votre voiture, jusqu’à sa revente. Du fait de leurs qualifications, la qualité de leurs équipements et leur savoir-faire, les garagistes sont les mieux placés pour intervenir sur l’huile de frein voiture. Toutefois, en cas d’urgence et pour savoir s’il est utile de remplacer ou purger votre liquide de frein, il est important de connaître le fonctionnement et les caractéristiques de ce liquide essentiel aux véhicules. En lisant ce guide pratique, question par question, vous apprendrez les principales informations dont vous aurez besoin pour assurer les performances de vos freins au quotidien.

8 conseil(s) trouvé(s)


  • Quelles sont les conséquences d'un manque de liquide de frein ?

    Quelles sont les conséquences d'un manque de liquide de frein ?

    Dans le cas d’un manque de liquide de frein, les conséquences sont tout aussi graves que lorsqu’une vidange du liquide de frein n’est pas réalisée assez souvent. Pour le comprendre, rappelons le principe de cette huile : en se propageant dans les différentes pièces dédiées au freinage, elle actionne, par sa pression dans le maître-cylindre, les pistons, les mâchoires et les plaquettes de frein. L’huile a donc pour rôle de transmettre la force de freinage jusqu’aux 4 roues. Or si ce liquide n’est pas présent en quantité suffisante, cette force ne peut actionner les plaquettes de façon efficace. Avec un niveau trop faible, le freinage sera plus lent, voire impossible dans les cas les plus graves.


    Généralement, lorsque le niveau de liquide de frein baisse, c’est également synonyme d’une détérioration des plaquettes de frein. N’hésitez pas à profiter de votre mise à niveau pour faire vérifier cette pièce, ainsi que les disques. Si la baisse du niveau est particulièrement importante, cela peut aussi venir d’une fuite. Là encore, votre garagiste pourra vous aiguiller. Attention à bien choisir une huile neuve et compatible lors de la mise à niveau de l’huile dans le réservoir afin de ne pas ajouter d’humidité supplémentaire à celle déjà présente dans l’huile de frein de votre voiture. Dans le cas contraire, vous ne ferez qu’empirer la situation liée au manque de liquide de frein. Les conséquences sont bien moins graves dans le cas d’un niveau trop élevé de l’huile. Néanmoins, il convient d’éviter de mettre trop d’huile moteur car cela peut entraîner une surpression des joints spi et gêner les aller-retours des pistons. Mieux vaut en avoir trop, que pas assez.

    Voir plus >
  • Faut-il changer le liquide de frein ?

    Faut-il changer le liquide de frein ?

    Maintenant que vous savez quand changer le liquide de frein, se pose la question de savoir s’il faut changer cette huile. Pour s’en rappeler, vous pouvez au choix consulter le carnet d’entretien, sur lequel tout est inscrit, à la manière d’un carnet de santé, ou bien noter la date de la dernière intervention avec un marqueur sur le réservoir, sous le capot. Vous pouvez aussi aller regarder les factures de votre garagiste afin de retrouver la trace de la dernière purge.

    Il est également possible de se rendre chez le garagiste pour lui demander de faire tester l’état de votre liquide de frein. En effet, les garages disposent d’un équipement permettant de connaître le taux d’humidité et le point d’ébullition de l’huile moteur de la voiture. Pour un liquide de type DOT 3, par exemple, ce point doit atteindre 230°. Lorsque l’huile est usée, elle peut bouillir dès 165°. Dans ce cas, votre technicien vous conseillera vivement de réaliser le remplacement de votre liquide de frein afin d’éviter les problèmes de freinage.


    Vous avez aussi la possibilité d’acheter vous-même un testeur de liquide de frein afin de réaliser le contrôle vous-même. Le plus simple pour savoir s’il faut changer l’huile est de maintenir le fluide à un niveau correct de façon constante en réalisant les niveaux dès que nécessaire, et de vous rendre chez votre garagiste lorsque vous devez faire une révision, tous les deux ans. Dans le cas d’un véhicule diesel, prenez rendez-vous chaque année pour une plus grande vigilance.

    Voir plus >
  • Faut-il purger le liquide de frein après changement des disques ?

    Faut-il purger le liquide de frein après changement des disques ?

    Lorsque vous changez les disques de frein, vous améliorez sensiblement les performances de freinage de votre véhicule. Mais faut-il purger le liquide de frein après changement des disques, ou avant ? Le mieux pour optimiser la force de freinage est évidemment de tout changer en même temps, y compris le liquide de frein. En effet, une huile usée n’agira pas efficacement et vous ne bénéficierez pas pleinement des qualités de vos disques neufs sans changer l’huile. Il en va de même pour les plaquettes de frein et l’ensemble des pièces de freinage. Celles-ci sont bien plus efficaces lorsqu’elles sont accompagnées d’une huile de frein de voiture 100% incompressible.

    Cependant, afin de réduire les coûts des réparations et interventions automobiles, prenez le temps de vous poser les bonnes questions en fonction de votre carnet d’entretien et de l’état de votre voiture. Si vous avez remplacé votre liquide de frein il y a 6 mois et que vous vous apprêtez à changer vos disques ou plaquettes, cela ne sert à rien de réaliser une nouvelle purge. En effet, un intervalle de deux ans entre chaque vidange suffit amplement. Sauf si vous avez déjà parcouru 50 000 km, ce qui est rare en si peu de temps, ne prenez pas la peine d’engager une purge de frein.

    Dans le cas contraire, si les dates coïncident, profitez de la réparation de vos disques pour faire changer l’huile de frein. Cette démarche vous permettra de bénéficier d’une puissance de freinage optimale, et ce, sur le long terme. Chez AD, vous profiterez de formules dédiées à la purge de liquide de frein et réduirez ainsi vos dépenses.

    Voir plus >
  • Pourquoi changer le liquide de frein ?

    Pourquoi changer le liquide de frein ?

    À quoi bon conduire une voiture si les freins ne fonctionnent plus ? La réponse pourrait se résumer en cette seule phrase. En réalité, les choses sont bien plus complexes que cela, et un liquide de frein trop vieux n’entraîne pas immédiatement une incapacité de freinage. Les conséquences apparaissent progressivement et plus insidieusement : ainsi, si vous ne faites pas attention à la date à laquelle vous devez réaliser le remplacement de votre liquide de frein, vous pouvez tomber en panne de frein à un moment plus qu'inopportun.

    Quelques signes peuvent vous alerter sur l'inefficacité de votre huile de frein de voiture. Vous devez rapidement planifier la purge du liquide de frein si vous constatez les symptômes suivants :


    • Une impression de manque de puissance dans les freins.
    • Une plus grande envergure de votre levier de frein à main lorsque vous le tirez.
    • Une sensation de ne plus avoir de frein.
    • Un levier “spongieux”.
    • Un liquide de frein qui a pris une teinte marronne.

    Ces signes doivent non seulement vous alerter, mais également vous dissuader de prendre le volant autant que possible, jusqu’au remplacement du liquide de frein par un professionnel. Dans ce cas, il ne sert à rien d’ajouter de l’huile, surtout si le niveau est déjà à son maximum et si le liquide qui vous reste est un fond de bidon. En effet, du fait de sa faculté à absorber l’humidité environnante, le liquide de frein qui stagne dans une bouteille déjà ouverte risque de se charger en eau et d'être inactif. N’oubliez pas qu’un liquide de frein qui devient compressible à cause du gaz et de l’humidité ne peut plus être déplacé correctement par le maître-cylindre dans le circuit, ce qui équivaut à une absence totale de frein, même si vos disques de frein sont neufs. Une situation que personne ne souhaite vivre, surtout sur l’autoroute !

    Voir plus >
  • Pourquoi et quand effectuer la purge du liquide de freins ?

    Pourquoi et quand effectuer la purge du liquide de freins ?

    Commençons d’abord par nous intéresser à ce qu’est le liquide de frein. Ce fluide a pour fonction de se propager dans le circuit hydraulique à chaque pression de la pédale de frein et à chaque fois que vous tirez le levier de frein à main. Il garantit la transmission de la force de freinage jusqu’aux étriers. Dès que vous freinez, les plaquettes de frein vont frotter contre les disques, ce qui génère de la chaleur, absorbée par le liquide de frein.

    Or, ce fluide est incompressible (il ne se fige pas) et hygroscopique ou hydrophage (il boit l’humidité ambiante, y compris celle présente dans l’air). Cette dernière caractéristique entraîne une baisse progressive de la résistance à la chaleur. L’huile finit ainsi par atteindre un point d’ébullition à une plus faible température. À force d’utilisation, du gaz vient se mélanger au liquide de frein, ce qui le rend de plus en plus compressible, et limite ainsi le volume déplacé à chaque freinage. Avec un taux d’humidité se rapprochant des 3,5% (taux maximal autorisé pour fonctionner correctement), l’huile de frein de votre voiture perd finalement en efficacité et les conséquences peuvent être dramatiques. Si l’huile composée d’eau et de gaz est portée à ébullition, on voit apparaître le phénomène du “vapor lock”, ce qui signifie que de nouvelles bulles de gaz viennent se former. Ce n’est alors plus qu’une question de temps avant que les freins ne soient totalement HS. Pour couronner le tout, une huile trop vieille peut se charger en particules de rouilles et endommager le système ABS.

    Pour éviter d’en arriver là, vous devez changer le liquide de frein régulièrement auprès d’un garagiste. Avant de nous intéresser à la purge des freins en elle-même, penchons-nous sur les raisons qui peuvent vous pousser à réaliser la vidange du liquide de frein.

    Voir plus >
  • Quand changer le liquide de frein ?

    Quand changer le liquide de frein ?

    Le liquide de frein doit être purgé et remplacé avant même que les signes de sa dégradation n’apparaissent. En fonction du modèle du véhicule, la date de la vidange ne sera pas la même. Toutefois, on compte environ 50 000 km comme repère afin de ne pas conduire trop longtemps avec la même huile de frein. Ce chiffre n’est donné qu’à titre indicatif et peut tout à fait être revu à la baisse en fonction du mode de conduite et des spécificités d’un modèle en particulier. Cela peut varier si vous conduisez principalement en ville, par exemple. En effet, plus vous freinez et plus le liquide se chargera en gaz et en humidité. Pour autant, une voiture immobilisée longtemps n’est pas épargnée par le vieillissement de son huile de frein. En effet, le réservoir n’étant pas toujours étanche ni plein, il n’est pas rare de voir un liquide de frein dégradé par un stationnement prolongé sans utilisation de la pédale de freinage.

    C’est pourquoi il s’agit de rester attentif à l’échéance qui approche et à ne pas la laisser filer. Au lieu de parler en kilomètres, si vous empruntez peu votre voiture, comptez 2 ans entre chaque purge de liquide de frein. Là encore, cette période peut être abaissée si vous rencontrez des signes alarmants. Il s’agit en effet que le fluide soit suffisamment incompressible pour activer l’ensemble des éléments de freinage par sa pression : pistons, mâchoires, freins à tambours et plaquettes, jusqu’aux disques. N’attendez pas la chute de ces performances pour agir !

    Voir plus >
  • Quel liquide de frein choisir ?

    Quel liquide de frein choisir ?

    À chaque véhicule son huile de frein de voiture dédiée. Dans le commerce, vous trouverez un large choix de modèles d’huile, affichant les inscriptions DOT. Ce sigle signifie Department Of Transportation et vous garantit le respect des normes de qualité en vigueur. Mais entre le DOT 3, le DOT 4 ou le DOT 5.1, quel liquide de frein choisir ?

    Le DOT 3 rentre en ébullition à 140° lorsqu’il est humide et à 205° lorsqu’il est sec. Pour l’huile DOT 4, c’est une ébullition à 230° à sec et à 155° une fois humide. Le DOT 5.1 entre quant à lui en ébullition à une température de 260° à sec et 180° s’il est humide. La logique voudrait que l’on décide d’opter pour une huile dont le point d’ébullition est le plus élevé. Mais les choses ne sont pas si simples. Chaque liquide de frein est adapté à des pièces et à un type de moteur différents. Ainsi, un DOT 3 conviendra mieux à une citadine et aux freins à tambours, un DOT 4 sera plus adapté aux citadines et berlines, tandis qu’un DOT 5.1 est plutôt destiné aux sportives, aux conduites dynamiques ainsi qu’aux véhicules équipés d’un système ABS. Toutefois, il ne s’agit pas d’acheter son huile de frein pour voiture au hasard. Vous devrez toujours vous baser sur les indications de votre constructeur automobile afin de ne pas commettre d’erreur.

    Il est important de savoir que plus le liquide de frein est puissant et résistant à la chaleur, plus il doit être remplacé fréquemment. En effet, plus on monte en gamme, plus l’huile de frein de voiture est hydrophage et donc susceptible de se charger en humidité rapidement. On comptera 2 ans pour les DOT 3 et 4 et 1 an seulement pour les huiles DOT 5.

    Voir plus >
  • Quand faut-il remplacer le liquide de frein ?

    Quand faut-il remplacer le liquide de frein ?

    Le liquide de frein est crucial au bon fonctionnement du circuit de freinage d’un véhicule. Lorsque on appuie sur la pédale de frein, le liquide est mis sous pression, ce qui entraîne l’étrier de frein qui, à son tour, pousse les plaquettes de frein sur le disque.

    Il absorbe l’humidité ambiante et de la chaleur produite par le frottement des plaquettes. L’accumulation de ces deux événements dans le temps fait baisser le point d’ébullition du liquide, ce qui risquer d’impacter négativement le système de freinage et donc la sécurité du véhicule.

    La fréquence conseillée de vérification du niveau de liquide de frein est deux fois par an ou tous les 10000 kilomètres. Si votre freinage est compliqué il est conseillé de vérifier le niveau du liquide de frein. Si ce dernier est trop bas, il faut remettre du liquide en faisant attention aux indications sur le réservoir. Dans le cas où le liquide est devenu incompressible, il faut alors le faire purger.

    Pour faire réaliser cette purge, n’hésitez pas à prendre rendez-vous sur AD.fr pour confier votre véhicule à un de nos experts en mécanique.

    Voir plus >
  • Quelles sont les conséquences d'un manque de liquide de frein ?

    Quelles sont les conséquences d'un manque de liquide de frein ?

    Dans le cas d’un manque de liquide de frein, les conséquences sont tout aussi graves que lorsqu’une vidange du liquide de frein n’est pas réalisée assez souvent. Pour le comprendre, rappelons le principe de cette huile : en se propageant dans les différentes pièces dédiées au freinage, elle actionne, par sa pression dans le maître-cylindre, les pistons, les mâchoires et les plaquettes de frein. L’huile a donc pour rôle de transmettre la force de freinage jusqu’aux 4 roues. Or si ce liquide n’est pas présent en quantité suffisante, cette force ne peut actionner les plaquettes de façon efficace. Avec un niveau trop faible, le freinage sera plus lent, voire impossible dans les cas les plus graves.


    Généralement, lorsque le niveau de liquide de frein baisse, c’est également synonyme d’une détérioration des plaquettes de frein. N’hésitez pas à profiter de votre mise à niveau pour faire vérifier cette pièce, ainsi que les disques. Si la baisse du niveau est particulièrement importante, cela peut aussi venir d’une fuite. Là encore, votre garagiste pourra vous aiguiller. Attention à bien choisir une huile neuve et compatible lors de la mise à niveau de l’huile dans le réservoir afin de ne pas ajouter d’humidité supplémentaire à celle déjà présente dans l’huile de frein de votre voiture. Dans le cas contraire, vous ne ferez qu’empirer la situation liée au manque de liquide de frein. Les conséquences sont bien moins graves dans le cas d’un niveau trop élevé de l’huile. Néanmoins, il convient d’éviter de mettre trop d’huile moteur car cela peut entraîner une surpression des joints spi et gêner les aller-retours des pistons. Mieux vaut en avoir trop, que pas assez.

    Voir plus >
  • Faut-il changer le liquide de frein ?

    Faut-il changer le liquide de frein ?

    Maintenant que vous savez quand changer le liquide de frein, se pose la question de savoir s’il faut changer cette huile. Pour s’en rappeler, vous pouvez au choix consulter le carnet d’entretien, sur lequel tout est inscrit, à la manière d’un carnet de santé, ou bien noter la date de la dernière intervention avec un marqueur sur le réservoir, sous le capot. Vous pouvez aussi aller regarder les factures de votre garagiste afin de retrouver la trace de la dernière purge.

    Il est également possible de se rendre chez le garagiste pour lui demander de faire tester l’état de votre liquide de frein. En effet, les garages disposent d’un équipement permettant de connaître le taux d’humidité et le point d’ébullition de l’huile moteur de la voiture. Pour un liquide de type DOT 3, par exemple, ce point doit atteindre 230°. Lorsque l’huile est usée, elle peut bouillir dès 165°. Dans ce cas, votre technicien vous conseillera vivement de réaliser le remplacement de votre liquide de frein afin d’éviter les problèmes de freinage.


    Vous avez aussi la possibilité d’acheter vous-même un testeur de liquide de frein afin de réaliser le contrôle vous-même. Le plus simple pour savoir s’il faut changer l’huile est de maintenir le fluide à un niveau correct de façon constante en réalisant les niveaux dès que nécessaire, et de vous rendre chez votre garagiste lorsque vous devez faire une révision, tous les deux ans. Dans le cas d’un véhicule diesel, prenez rendez-vous chaque année pour une plus grande vigilance.

    Voir plus >
  • Faut-il purger le liquide de frein après changement des disques ?

    Faut-il purger le liquide de frein après changement des disques ?

    Lorsque vous changez les disques de frein, vous améliorez sensiblement les performances de freinage de votre véhicule. Mais faut-il purger le liquide de frein après changement des disques, ou avant ? Le mieux pour optimiser la force de freinage est évidemment de tout changer en même temps, y compris le liquide de frein. En effet, une huile usée n’agira pas efficacement et vous ne bénéficierez pas pleinement des qualités de vos disques neufs sans changer l’huile. Il en va de même pour les plaquettes de frein et l’ensemble des pièces de freinage. Celles-ci sont bien plus efficaces lorsqu’elles sont accompagnées d’une huile de frein de voiture 100% incompressible.

    Cependant, afin de réduire les coûts des réparations et interventions automobiles, prenez le temps de vous poser les bonnes questions en fonction de votre carnet d’entretien et de l’état de votre voiture. Si vous avez remplacé votre liquide de frein il y a 6 mois et que vous vous apprêtez à changer vos disques ou plaquettes, cela ne sert à rien de réaliser une nouvelle purge. En effet, un intervalle de deux ans entre chaque vidange suffit amplement. Sauf si vous avez déjà parcouru 50 000 km, ce qui est rare en si peu de temps, ne prenez pas la peine d’engager une purge de frein.

    Dans le cas contraire, si les dates coïncident, profitez de la réparation de vos disques pour faire changer l’huile de frein. Cette démarche vous permettra de bénéficier d’une puissance de freinage optimale, et ce, sur le long terme. Chez AD, vous profiterez de formules dédiées à la purge de liquide de frein et réduirez ainsi vos dépenses.

    Voir plus >
  • Pourquoi changer le liquide de frein ?

    Pourquoi changer le liquide de frein ?

    À quoi bon conduire une voiture si les freins ne fonctionnent plus ? La réponse pourrait se résumer en cette seule phrase. En réalité, les choses sont bien plus complexes que cela, et un liquide de frein trop vieux n’entraîne pas immédiatement une incapacité de freinage. Les conséquences apparaissent progressivement et plus insidieusement : ainsi, si vous ne faites pas attention à la date à laquelle vous devez réaliser le remplacement de votre liquide de frein, vous pouvez tomber en panne de frein à un moment plus qu'inopportun.

    Quelques signes peuvent vous alerter sur l'inefficacité de votre huile de frein de voiture. Vous devez rapidement planifier la purge du liquide de frein si vous constatez les symptômes suivants :


    • Une impression de manque de puissance dans les freins.
    • Une plus grande envergure de votre levier de frein à main lorsque vous le tirez.
    • Une sensation de ne plus avoir de frein.
    • Un levier “spongieux”.
    • Un liquide de frein qui a pris une teinte marronne.

    Ces signes doivent non seulement vous alerter, mais également vous dissuader de prendre le volant autant que possible, jusqu’au remplacement du liquide de frein par un professionnel. Dans ce cas, il ne sert à rien d’ajouter de l’huile, surtout si le niveau est déjà à son maximum et si le liquide qui vous reste est un fond de bidon. En effet, du fait de sa faculté à absorber l’humidité environnante, le liquide de frein qui stagne dans une bouteille déjà ouverte risque de se charger en eau et d'être inactif. N’oubliez pas qu’un liquide de frein qui devient compressible à cause du gaz et de l’humidité ne peut plus être déplacé correctement par le maître-cylindre dans le circuit, ce qui équivaut à une absence totale de frein, même si vos disques de frein sont neufs. Une situation que personne ne souhaite vivre, surtout sur l’autoroute !

    Voir plus >
  • Pourquoi et quand effectuer la purge du liquide de freins ?

    Pourquoi et quand effectuer la purge du liquide de freins ?

    Commençons d’abord par nous intéresser à ce qu’est le liquide de frein. Ce fluide a pour fonction de se propager dans le circuit hydraulique à chaque pression de la pédale de frein et à chaque fois que vous tirez le levier de frein à main. Il garantit la transmission de la force de freinage jusqu’aux étriers. Dès que vous freinez, les plaquettes de frein vont frotter contre les disques, ce qui génère de la chaleur, absorbée par le liquide de frein.

    Or, ce fluide est incompressible (il ne se fige pas) et hygroscopique ou hydrophage (il boit l’humidité ambiante, y compris celle présente dans l’air). Cette dernière caractéristique entraîne une baisse progressive de la résistance à la chaleur. L’huile finit ainsi par atteindre un point d’ébullition à une plus faible température. À force d’utilisation, du gaz vient se mélanger au liquide de frein, ce qui le rend de plus en plus compressible, et limite ainsi le volume déplacé à chaque freinage. Avec un taux d’humidité se rapprochant des 3,5% (taux maximal autorisé pour fonctionner correctement), l’huile de frein de votre voiture perd finalement en efficacité et les conséquences peuvent être dramatiques. Si l’huile composée d’eau et de gaz est portée à ébullition, on voit apparaître le phénomène du “vapor lock”, ce qui signifie que de nouvelles bulles de gaz viennent se former. Ce n’est alors plus qu’une question de temps avant que les freins ne soient totalement HS. Pour couronner le tout, une huile trop vieille peut se charger en particules de rouilles et endommager le système ABS.

    Pour éviter d’en arriver là, vous devez changer le liquide de frein régulièrement auprès d’un garagiste. Avant de nous intéresser à la purge des freins en elle-même, penchons-nous sur les raisons qui peuvent vous pousser à réaliser la vidange du liquide de frein.

    Voir plus >
  • Quand changer le liquide de frein ?

    Quand changer le liquide de frein ?

    Le liquide de frein doit être purgé et remplacé avant même que les signes de sa dégradation n’apparaissent. En fonction du modèle du véhicule, la date de la vidange ne sera pas la même. Toutefois, on compte environ 50 000 km comme repère afin de ne pas conduire trop longtemps avec la même huile de frein. Ce chiffre n’est donné qu’à titre indicatif et peut tout à fait être revu à la baisse en fonction du mode de conduite et des spécificités d’un modèle en particulier. Cela peut varier si vous conduisez principalement en ville, par exemple. En effet, plus vous freinez et plus le liquide se chargera en gaz et en humidité. Pour autant, une voiture immobilisée longtemps n’est pas épargnée par le vieillissement de son huile de frein. En effet, le réservoir n’étant pas toujours étanche ni plein, il n’est pas rare de voir un liquide de frein dégradé par un stationnement prolongé sans utilisation de la pédale de freinage.

    C’est pourquoi il s’agit de rester attentif à l’échéance qui approche et à ne pas la laisser filer. Au lieu de parler en kilomètres, si vous empruntez peu votre voiture, comptez 2 ans entre chaque purge de liquide de frein. Là encore, cette période peut être abaissée si vous rencontrez des signes alarmants. Il s’agit en effet que le fluide soit suffisamment incompressible pour activer l’ensemble des éléments de freinage par sa pression : pistons, mâchoires, freins à tambours et plaquettes, jusqu’aux disques. N’attendez pas la chute de ces performances pour agir !

    Voir plus >
  • Quel liquide de frein choisir ?

    Quel liquide de frein choisir ?

    À chaque véhicule son huile de frein de voiture dédiée. Dans le commerce, vous trouverez un large choix de modèles d’huile, affichant les inscriptions DOT. Ce sigle signifie Department Of Transportation et vous garantit le respect des normes de qualité en vigueur. Mais entre le DOT 3, le DOT 4 ou le DOT 5.1, quel liquide de frein choisir ?

    Le DOT 3 rentre en ébullition à 140° lorsqu’il est humide et à 205° lorsqu’il est sec. Pour l’huile DOT 4, c’est une ébullition à 230° à sec et à 155° une fois humide. Le DOT 5.1 entre quant à lui en ébullition à une température de 260° à sec et 180° s’il est humide. La logique voudrait que l’on décide d’opter pour une huile dont le point d’ébullition est le plus élevé. Mais les choses ne sont pas si simples. Chaque liquide de frein est adapté à des pièces et à un type de moteur différents. Ainsi, un DOT 3 conviendra mieux à une citadine et aux freins à tambours, un DOT 4 sera plus adapté aux citadines et berlines, tandis qu’un DOT 5.1 est plutôt destiné aux sportives, aux conduites dynamiques ainsi qu’aux véhicules équipés d’un système ABS. Toutefois, il ne s’agit pas d’acheter son huile de frein pour voiture au hasard. Vous devrez toujours vous baser sur les indications de votre constructeur automobile afin de ne pas commettre d’erreur.

    Il est important de savoir que plus le liquide de frein est puissant et résistant à la chaleur, plus il doit être remplacé fréquemment. En effet, plus on monte en gamme, plus l’huile de frein de voiture est hydrophage et donc susceptible de se charger en humidité rapidement. On comptera 2 ans pour les DOT 3 et 4 et 1 an seulement pour les huiles DOT 5.

    Voir plus >
  • Quand faut-il remplacer le liquide de frein ?

    Quand faut-il remplacer le liquide de frein ?

    Le liquide de frein est crucial au bon fonctionnement du circuit de freinage d’un véhicule. Lorsque on appuie sur la pédale de frein, le liquide est mis sous pression, ce qui entraîne l’étrier de frein qui, à son tour, pousse les plaquettes de frein sur le disque.

    Il absorbe l’humidité ambiante et de la chaleur produite par le frottement des plaquettes. L’accumulation de ces deux événements dans le temps fait baisser le point d’ébullition du liquide, ce qui risquer d’impacter négativement le système de freinage et donc la sécurité du véhicule.

    La fréquence conseillée de vérification du niveau de liquide de frein est deux fois par an ou tous les 10000 kilomètres. Si votre freinage est compliqué il est conseillé de vérifier le niveau du liquide de frein. Si ce dernier est trop bas, il faut remettre du liquide en faisant attention aux indications sur le réservoir. Dans le cas où le liquide est devenu incompressible, il faut alors le faire purger.

    Pour faire réaliser cette purge, n’hésitez pas à prendre rendez-vous sur AD.fr pour confier votre véhicule à un de nos experts en mécanique.

    Voir plus >

Obtenez un devis &
Un rendez-vous immédiat

Choisissez votre prestation

4.54/5 sur 6488 avis Critizr
4.54/5 sur 6488 avis Critizr
Je choisis ma prestation
J’obtiens un devis immédiat
Je prends rendez-vous