logo autodistribution : entretien et réparation auto multimarques
Garage et carosserie : entretien & réparation auto
Nos garages

Tout savoir sur la climatisation auto

La plupart des véhicules récents disposent d’un système de climatisation. Considérée comme un accessoire, la climatisation de la voiture s’avère pourtant indispensable en cas de conduite par de fortes chaleurs, et en particulier sur les routes bouchonnées ou sur l’autoroute. Et pourtant, un mauvais entretien peut entraîner de graves conséquences, tant mécaniques que sanitaires ou sécuritaires. C’est pourquoi si vous disposez d’un climatiseur dans votre voiture, apprenez-en davantage sur le fonctionnement de la climatisation pour voiture, mais également sur les recommandations liées à son entretien. En effet, ces précieux renseignements au sujet de la climatisation automobilevous permettront d’éviter lesdéfaillances ou encore pire : les pannes au moment le plus inopportun.

La plupart des véhicules récents disposent d’un système de climatisation. Considérée comme un accessoire, la climatisation de la voiture s’avère pourtant indispensable en cas de conduite par de fortes chaleurs, et en particulier sur les routes bouchonnées ou sur l’autoroute. Et pourtant, un mauvais entretien peut entraîner de graves conséquences, tant mécaniques que sanitaires ou sécuritaires. C’est pourquoi si vous disposez d’un climatiseur dans votre voiture, apprenez-en davantage sur le fonctionnement de la climatisation pour voiture, mais également sur les recommandations liées à son entretien. En effet, ces précieux renseignements au sujet de la climatisation automobilevous permettront d’éviter lesdéfaillances ou encore pire : les pannes au moment le plus inopportun.

18 conseil(s) trouvé(s)


  • Tout savoir sur le fonctionnement du circuit de climatisation auto

    Tout savoir sur le fonctionnement du circuit de climatisation auto

    Comment fonctionne le circuit de climatisation d’une voiture ?

    La plupart des véhicules récents sont équipés de la climatisation, qui permet aussi bien de conduire au frais que de dégivrer le pare-brise. Comment fonctionne ce système ?

    Fonctionnement de la climatisation auto

    Le circuit de climatisation d’une voiture fonctionne de la même manière qu’un réfrigérateur. Il fait passer un fluide réfrigérant (ou fluide frigorigène) à travers un compresseur, un condenseur, un détendeur et un évaporateur.

    • Le compresseur est entraîné par le moteur via la courroie d’accessoires. Sur les véhicules les plus récents, il fonctionne grâce à un moteur électrique dédié. Son rôle est de comprimer le fluide frigorigène, qui arrive sous forme gazeuse. Cela a aussi pour effet d’augmenter la température de ce gaz.
    • Le gaz arrive dans le condenseur sous haute pression et haute température. Situé à l’avant de la voiture, le condenseur ressemble à un radiateur. L’air extérieur passe à travers les ailettes du condenseur pour dissiper la chaleur du gaz et le transformer en liquide à haute pression. Le liquide passe dans un filtre déshydrateur qui élimine l’humidité et les particules néfastes au circuit.
    • Après avoir été filtré, le liquide réfrigérant arrive sous forme liquide et sous haute pression dans le détendeur. Celui-ci réduit la pression du fluide, ce qui fait chuter sa température.
    • Le liquide entre à basse pression et basse température dans l’évaporateur. L’air extérieur passe dans l’évaporateur, qui lui transmet le froid du liquide réfrigérant. L’évaporateur est aussi muni d’un filtre appelé "filtre d’habitacle", qui élimine les impuretés de l’air. L’air extérieur refroidi et sain est ensuite diffusé dans l’habitacle via le système de ventilation des voitures.
    • Lors de son passage dans l’évaporateur, le liquide réfrigérant retrouve sa forme gazeuse. Il est alors prêt à repasser dans le compresseur.

    La climatisation est contrôlée manuellement ou automatiquement. La climatisation automatique est dotée d’un calculateur qui pilote le circuit de climatisation en fonction de la température de l’habitacle.

    Quels sont les risques d’une climatisation auto mal entretenue ?

    Une climatisation mal entretenue pose des problèmes de confort, si elle ne fonctionne pas en été ou diffuse de mauvaises odeurs. Elle présente aussi des risques pour la santé si la qualité de l’air diffusée dans l’habitacle est mauvaise. Voici les différents symptômes d’une climatisation défectueuse.

    • Plus d’air froid : une climatisation auto mal entretenue peut cesser de fonctionner. C’est le cas s’il manque du liquide frigorigène dans le circuit ou si un élément (compresseur, condenseur, détendeur, évaporateur, filtre déshydrateur) est défectueux. Un volet de chauffage bloqué en position ouverte peut aussi empêcher l’arrivée de l’air froid.
    • Mauvaises odeurs : la prolifération des bactéries et champignons, souvent due à l’eau stagnante dans le système de ventilation et le filtre d’habitacle, peut être à l’origine d’odeurs nauséabondes lorsque l’on met la climatisation en marche. De plus, un air malsain peut causer des problèmes de santé pour les personnes allergiques ou asthmatiques.
    • Débit d’air faible : le système de ventilation des voitures est muni de plusieurs. Même si le circuit de climatisation fonctionne, l’air froid arrivera difficilement dans l’habitacle si les pulseurs sont défectueuses. Par ailleurs, un filtre d’habitacle encrassé peut limiter le débit d’air.
    • Augmentation de la consommation de carburant : en cas de problème sur le circuit de climatisation, le compresseur devra travailler plus dur pour atteindre la température souhaitée. Cela demandera au moteur de fournir plus d’efforts et augmentera donc la consommation de carburant.
    Voir plus >
  • Climatisation auto : quel entretien ? Quand la recharger ?

    Climatisation auto : quel entretien ? Quand la recharger ?

    La climatisation d’une voiture est un équipement de confort. Elle régule la température au sein de l’habitacle, et participe également à la sécurité des passagers. Le climatiseur permet d’obtenir un air sain, tempéré et sec dans la voiture, quelles que soient les conditions météorologiques extérieures.

    Elle permet également le désembuage rapide des surfaces vitrées du véhicule en hiver et par temps humide. C’est pourquoi il vaut mieux faire vérifier régulièrement votre système d'air conditionné plutôt que de risquer de perdre en visibilité.

    Découvrez sur cette page pourquoi les garages AD sont les mieux placés pour intervenir sur la climatisation de votre voiture.

    La climatisation : quand la vérifier ?

    Les signes de faiblesse

    Au fil des années et des kilomètres, le fluide frigorigène produisant le froid peut s'épuiser. Les filtres peuvent s'encrasser ou le système connaître une défaillance. Voici quelques signes classiques qui doivent vous alerter :

    Un débit d’air insuffisant malgré une sollicitation maximale de la ventilation ;

    L’air pulsé dans l’habitacle n’est plus frais, peu importe le réglage que vous imposez à votre véhicule ;

    Une odeur désagréable sort des aérateurs du véhicule ;

    De la buée apparait de façon inhabituelle au niveau du pare-brise et des vitres latérales, malgré son activation.

    Quand faire l’entretien de votre climatisation ?

    Si vous ne constatez aucun des signaux d’alerte listés ci-dessus, cela ne signifie pas que vous ne devez pas vous préoccuper de l’état de votre climatisation. Il est bon de faire vérifier régulièrement votre voiture intégralement, et ce système doit être entretenu régulièrement.

    Deux règles simples sont à garder en tête :

    Il convient de faire contrôler le niveau de charge du gaz tous les ans ou tous les 15 000 kilomètres.

    Faites désinfecter les conduits d’aération et/ou remplacez le filtre d’habitacle dès qu’une légère odeur désagréable se dégage des aérateurs.

    Les réparateurs AD s’engagent à réparer votre climatisation en respectant les préconisations du constructeur.

    Pourquoi venir chez AD ?

    Depuis le 4 juillet 2009, un décret relatif à la protection de l’environnement et à la réglementation de l’usage des gaz réfrigérants impose aux professionnels voulant réparer les climatisations d’être agréés. Seuls les ateliers disposant d’une attestation de capacité sont habilités à intervenir sur la climatisation.

    Les garages AD sont bien sûr tous agréés, nous sommes donc en mesure d’effectuer toutes les réparations nécessaires sur votre véhicule, ainsi que son entretien. Nos techniciens sont formés pour intervenir sur les systèmes de clim de toutes les marques de voiture.

    Quelles sont les interventions lors d’un rendez-vous entretien ?

    L’entretien d’une climatisation comprend les éléments suivants :

    - Le remplacement du fluide

    - Le nettoyage des filtres

    - La vérification du système

    - Le contrôle du bon fonctionnement final

    Nous vous rappelons qu'un entretien annuel ou bisannuel est recommandé par la plupart des constructeurs.

    Quel prix ?

    Notre forfait climatisation est facturé à partir de 59 euros.

    Conséquences du manque d'entretien

    Si jamais vous ne vous préoccupez pas de votre système de ventilation, en ouvrant simplement votre fenêtre à la place, voilà ce qui risque de se passer :

    - Perte significative du confort de conduite par temps chaud ;

    - L’air mal asséché peut créer une buée importante qui risque d’envahir l’ensemble des parties vitrées de l’habitacle en hiver, ou par temps humide, avec risque de mauvaise visibilité pour le conducteur.

    - Dans le cas où le filtre d’habitacle serait colmaté, l’air contenu dans l’habitacle ne sera plus recyclé et sa qualité se dégradera. Les occupants sensibles aux allergies respiratoires pourraient être incommodés, particulièrement au printemps.

    Nos conseils pour une climatisation qui dure

    Nous conseillons à tous nos clients de faire fonctionner l’air conditionné de leur véhicule environ 10 minutes par semaine (été comme hiver), afin de conserver l’efficacité du circuit et son étanchéité.

    Enfin, afin de retarder l’apparition de bactéries dans les conduits d’aération et sur l’évaporateur, il est recommandé de couper la climatisation 5 minutes avant de quitter le véhicule. La condensation sera réduite et les odeurs se formeront moins rapidement.

    Voir plus >
  • Panne de climatisation, que faire ?

    Panne de climatisation, que faire ?

    Une panne de climatisation affecte bien plus que votre confort en voiture, elle menace aussi votre sécurité. Une climatisation qui fonctionne bien prévient les risques de somnolence sur la route et permet un désembuage efficace du pare-brise. Pour réagir promptement en cas de problèmes, suivez les conseils qui vont suivre.

    Les causes principales d’une panne de climatisation

    De multiples facteurs peuvent provoquer une panne de climatisation automobile. Votre système fonctionne avec un gaz frigorigène, le fréon. La panne la plus banale sera causée par un manque de ce gaz, qu’il faudra alors penser à recharger. Dans d’autres situations, attention à la fuite. Essayer d’abord de détecter l’origine de la panne.

    Une panne de climatisation se manifeste par un système qui ne fonctionne plus, ou par intermittences, ou encore, qui brasse de l’air chaud. Si vous n’avez pas procédé à une recharge de climatisation sur votre voiture depuis plusieurs années, la cause vient certainement d’un manque de gaz. En moyenne, il est conseillé de faire examiner son système tous les ans. Ensuite, une recharge s’effectue en moyenne, tous les 2 ans. Il est à noter que même si le véhicule circule peu, le gaz aura tendance à se vider, car le circuit n’est étanche qu’à 95 % Chaque année, c’est 20 % de votre liquide qui s’évapore. Une panne de climatisation peut être, simplement, due au temps.

    Si en revanche vous avez rechargé dernièrement votre climatisation et qu’elle montre encore des signes de faiblesse, il se pourrait que vous soyez victime d’une fuite. Le problème n’est pas toujours facile à détecter. Pour identifier la fuite, il existe des produits traceurs à injecter dans la valve de basse pression. Cela permet de détecter l’origine de la fuite, comme une craquelure dans les conduits.

    Que faire?

    Si l’origine de la panne tient à un manque de produit réfrigérant, il vous sera possible, à condition d’en être techniquement capable, de procéder vous-même à la réparation. Procurez-vous dans ce cas, un kit de recharge.

    Si par contre, votre panne de climatisation est due à une fuite, ne vous aventurez pas à faire vous-même la réparation. Vous avez besoin d’un expert pour procéder au changement des composants du circuit. Manipuler le gaz frigorigène demande de plus, certaines précautions du point de vue écologique.

    Une panne dans le circuit de climatisation peut être liée aussi à une multitude de composants, commele compresseur, le condenseur, la poulie de compresseur… Dans tous les cas, fiez-vous aux connaissances d’un professionnel et n’achetez jamais de pièces détachées de façon hasardeuse.

    Pour un entretien optimal du circuit de climatisation, on conseille de faire contrôler tous les ans le filtre qui protège l’habitacle de la voiture des pollutions comme les pollens, poussières et particules. Un traitement antibactérien contre les odeurs est recommandé, ainsi que le remplacement du filtre déshydratant tous les 4 ans.

    Enfin, pour ne pas être victime d’une panne, la meilleure solution reste de procéder à un entretien régulier tous les ans du système. Il faut savoir qu’un simple manque de liquide frigorigène peut entraîner des pannes plus graves, qui se révéleront ensuite plus coûteuses.

    Voir plus >
  • Fuite de votre climatisation, est-ce grave ?

    Fuite de votre climatisation, est-ce grave ?

    Une panne telle qu’une fuite de climatisation est parfois anxiogène pour ceux et celles qui ignorent tout de la mécanique auto. Pourtant, pas de panique, ces fuites sont assez courantes et se réparent très facilement. On vous aide à les diagnostiquer pour savoir vers quelle réparation vous orienter.

    Quelle est votre fuite de climatisation?

    Une fuite de climatisation fait souvent redouter une fuite du liquide frigorigène du circuit. Pourtant, il peut s’agir aussi tout simplement d’une simple fuite d’eau. Voyons la différence entre ces 2 pannes.

    Une fuite de climatisation due à une simple fuite d’eau se repère à la présence d’une flaque d’eau à l’intérieur de l’habitacle. Généralement placée sous le tapis de sol, côté conducteur, sa présence indique une fuite due à l’obstruction d’un conduit d’évacuation. En pulsant de l’air froid dans l’habitacle, le climatiseur assèche l’air dont il récupère l’humidité. Cette humidité se condense pour être évacuée justement par le conduit qui s’est bouché. Un professionnel procédera facilement à la réparation, après avoir identifié l’origine de la fuite.

    Une fuite de climatisation imputable à une fuite de gaz réfrigérant se manifeste par contre par un mauvais fonctionnement du système de climatisation. La clim ne démarre plus ou fonctionne mal. Compte tenu du fait que le liquide réfrigérant est véhiculé par des conduits en caoutchouc et des raccords, un spécialiste devra procéder à un examen approfondi du circuit pour trouver l’origine de la fuite. De nombreux composants vont être contrôlés:

    • Conduits et raccords;
    • Compresseur;
    • Filtre déshydratant;
    • Condenseur et évaporateur;
    • Ports de charge;
    • Détendeur…

    Plusieurs méthodes existent pour procéder à la détection d’une fuite de climatisation de gel réfrigérant. L’emploi d’un gel traceur est la première, mais on peut procéder également par la détection électronique ou par mélange hydrogène-azote.

    Comment entretenir sa climatisation?

    L’entretien régulier d’une climatisation auto prévient les risques de fuite. Ces risques sont quasiment inévitables en raison de l’usure du véhicule. Ils peuvent provenir de la mauvaise soudure d’un joint, d’une réparation mal effectuée ou de la corrosion.
    Le système A/C est aussi un circuit en mouvement qui supporte des contraintes constantes. Les obstacles tels que nids de poule et ralentisseurs peuvent provoquer des fuites de liquide réfrigérant.

    Il est conseillé de procéder à un contrôle du circuit tous les ans par un professionnel. Au programme: nettoyage complet du circuit et traitement antibactérien pour le filtre, pour neutraliser les mauvaises odeurs dans l’habitacle et la prolifération de microbes et de particules porteuses d’infections. Le changement du filtre doit s’envisager tous les 4 ans, en optant de préférence pour des produits anti-allergènes.
    Dernier détail à ne jamais négliger: penser à faire la recharge de climatisation pour votre voiture, au minimum tous les 2 ans. Un manque de liquide réfrigérant peut, en effet, occasionner une fuite de ce liquide à long terme.

    Adressez-vous toujours à un professionnel pour un problème de fuite dans votre climatisation. Les fuites de gaz réfrigérant sont dangereuses, la température du gaz très froide pouvant blesser. Le prix de la réparation est plus élevé qu’une simple recharge et dépendra de l’emplacement de la fuite et de son ampleur.

    Voir plus >
  • Climatisation d’une voiture électrique : surconsommation en vue ?

    Climatisation d’une voiture électrique : surconsommation en vue ?

    Les besoins en énergie de la climatisation d’une voiture électrique sont plus importants que ceux des climatisations des voitures thermiques. De quoi effrayer l’automobiliste quant à une surconsommation de la climatisation sur ce type de véhicule? Non, pas forcément, car les fabricants ont trouvé des solutions à ce problème.

    Pourquoi la climatisation d’une voiture électrique est-elle plus gourmande ?

    Ce sont les propriétés techniques d’un modèle électrique qui vont accroître les besoins en énergie au niveau de la climatisation du véhicule. La batterie en lithium et le module de puissance vont, en effet, solliciter le système de climatisation d’une voiture électrique.
    Pourquoi?

    La batterie en lithium d’un moteur électrique est susceptible de chauffer lors de la charge ou de la décharge du véhicule. Elle a donc besoin de faire baisser sa température à ce moment-là, tout comme lorsqu’elle démarre lorsque la température extérieure est élevée.
    Conjointement, les véhicules électriques sont équipés de circuits de refroidissement, pour réguler la température de leur module de puissance, qui gère la répartition interne de l’électricité.

    On craint donc légitimement une surconsommation de la climatisation sur les modèles électriques, en raison de besoins plus fréquents. Autre problèmepour la climatisation d’une voiture électrique: avec les moteurs thermiques, la chaleur est gratuite, car elle provient des pertes calorifiques du moteur. Or, sur un modèle électrique, c’est la batterie qui a la charge de la produire.

    Quelles sont les solutions plus économes?

    Les équipementiers des constructeurs automobiles pensent sans cesse à de nouvelles solutions pour optimiser les systèmes de climatisation d’une voiture électrique.

    Pour limiter le coût d’une surconsommation liée à la climatisation, le système de la pompe à chaleur réversible a vu le jour. Il équipe déjà de nombreux véhicules et s’avère particulièrement économe. Il offre l’avantage de ne plus avoir à laisser tourner le moteur, comme sur les véhicules à moteur thermique, pour produire de l’air froid. Le système de climatisation de la voiture électrique, ne consomme, de cette façon, que lorsqu’il est activé sur les véhicules en circulation. Une économie d’énergie qui permet, par ailleurs, aux utilisateurs des modèles électriques, de ne pas perdre d’autonomie, à cause de la climatisation.

    Les circuits de refroidissement qui équipent les marques suivantes: Kya, Hyundai, Tesla, Audi et Jaguar exploitent des circuits liquides qui permettent une baisse de la température optimale de la batterie. Sur d’autres modèles comme la Renault Zoé et la Nissan Leaf, la température de la batterie est régulée à l’aide d’une ventilation forcée, moins coûteuse, mais moins efficace.

    De plus, l’application de quelques règles simples permet de réduire significativement la consommation électrique liée à la climatisation.
    Il convient de ne pas utiliser le système à son maximum, mais de régler les buses d’aération vers les personnes présentes dans l’habitacle. Un autre bon réflexe est d’activer la commande de recyclage de l’air intérieur, de manière à ménager son système. On conseille aussi d’utiliser modérément la climatisation. Il est préférable de la couper lorsque l’on circule en ville, et de ne pas la faire tourner constamment.

    Attention enfin aux grosses chaleurs, qui occasionnent de grandes surconsommations d’énergie liées à la clim. Quel que soit votre moteur, privilégiez les vitres ouvertes en été.

    Voir plus >
  • Climatisation bi-zone ou tri-zone : qu’est-ce que c’est ?

    Climatisation bi-zone ou tri-zone : qu’est-ce que c’est ?

    Une climatisation bi-zone est une option qui amène un véritable gain de confort, notamment pour les véhicules disposant d’espaces intérieurs bien délimités. On pense notamment aux grands véhicules dont une glace sépare les passagers à l’avant et à l’arrière. Mais quels sont vraiment les avantages du système?

    Qu’est-ce que la climatisation bi-zone?

    Une climatisation de voiture bi-zone scinde l’habitacle d’une voiture en 2 zones distinctes, du point de vue de la température intérieure. Généralement, la séparation se fait au niveau de l’espace conducteur et de l’espace passager. Son fonctionnement est comparable à celui d’une climatisation classique. Son utilisation par contre diffère de celle des autres types de climatisation.

    Tout comme une climatisation manuelle classique, une climatisation bi-zone se règle manuellement, à ceci près qu’elle possède 2 commandes différenciées, de manière à obtenir la température choisie par chaque occupant. Chacun est libre de régler la température dans sa zone à 0.5 degrés près.

    Une climatisation automatique permet de programmer une température voulue dans l’habitacle, qui se maintiendra ensuite de façon constante, quelles que soient les conditions extérieures. Ce type de système offre l’avantage pour le conducteur de ne plus avoir à se soucier de la climatisation lors de la conduite, ce qui n’est pas le cas avec la climatisation bi-zone. Il a aussi l’avantage de consommer moins qu’une climatisation manuelle.

    Bien utiliser cette climatisation

    Une climatisation bi-zone fonctionne avec des capteurs et des actionneurs en double exemplaire.
    Elle comprend non pas une, mais deux sondes de température d’habitacle, un doublement des voies différenciées d’air chaud et d’air froid et un doublement des volets motorisés pour brasser l’air chaud et l’air froid pour obtenir les températures différenciées de chaque zone d’ habitacle.

    Le confort d’une climatisation bi-zone est plus appréciée l’hiver, lorsque les passagers d’une même voiture, notamment les couples, n’ont pas la même tolérance au froid. Il est agréable par exemple, pour une frileuse, de pouvoir monter la température de sa place à 22 °, quand son compagnon préfère lui voyager à 16 °. Les différents systèmes ont cependant des limites, certains ne permettant pas un écart de plus de 5 ° entre les 2 zones. Cependant, pour que l’écart soit maintenu, il faut bien sûr laisser la climatisation branchée en permanence, durant un trajet. Certains le déplorent car, naturellement, cela fait grimper la consommation du véhicule.

    Pour veiller à sa consommation avec une climatisation bi-zone, voir tri-zone, les mêmes conseils de modération s’imposent, qu’avec une climatisation classique. Il est conseillé en été, lorsque le véhicule est resté stationné en plein soleil, de rouler d’abord les vitres ouvertes avant de brancher la climatisation. Il faut éviter aussi de l’utiliser à fond et orienter les buses d’aération plutôt vers le corps des passagers.


    À noter: les climatisations bi-zones compensent le rayonnement solaire sans que les passagers n’aient à intervenir sur les commandes de réglage du véhicule.

    Les climatisations bi ou tri-zones sont souvent de série. Cette option passe parfois pour un gadget, car elle est souvent peu utilisée. Son efficacité est pourtant bien réelle et peut apporter un supplément de confort très apprécié.

    Voir plus >
  • Combien coûte la recharge d’une clim auto ?

    Combien coûte la recharge d’une clim auto ?

    Si vous souhaitez recharger la clim de votre voiture, vous devrez prévoir le prix de la main-d'œuvre, mais également le prix du gaz. Chez AD, une formule intéressante qui prend en compte le temps de recharge de la clim de votre voiture vous permet de bénéficier d’un entretien complet de votre système de climatisation, incluant la révision et la recharge de la climatisation auto, et ce, pour un prix à partir de 48 €. Ce tarif peut être revu à la hausse en fonction de l’état de votre climatiseur et de la quantité de gaz ajoutée. En effet, si le garagiste constate une fuite du gaz de la climatisation de votre voiture, il faudra également prévoir une réparation.

    De même, il arrive fréquemment que le compresseur soit défaillant, si ce n’est pas une autre pièce du circuit (évaporateur, pulseur, condenseur…). Si tel est le cas, votre garagiste vous proposera une rénovation afin de profiter d’un circuit de climatiseur performant. Ces anomalies ne se détectent pas au premier coup d'œil. Le technicien l’observe lorsqu’il effectue la révision de la clim auto. Ces frais ne sont donc pas prévisibles. Néanmoins, votre garagiste vous informera s’il repère ce genre de problème et vous demandera votre accord avant de réaliser le remplacement des pièces endommagées.


    Cela étant dit, nous vous conseillons vivement d’effectuer la réparation de la fuite de votre climatisation auto, si celle-ci est observée lors de la recharge. En effet, si vous ne le faites pas, il ne servira à rien de remplir le gaz de votre climatisation de voiture. Celui-ci sera amené à se vider rapidement et vous n’en profiterez pas.

    Voir plus >
  • Comment contrôler la climatisation d'une voiture ?

    Comment contrôler la climatisation d'une voiture ?

    Pour contrôler efficacement la climatisation de votre voiture, vous devez d’abord vous montrer attentif aux signaux de défaillances. Il peut s’agir des symptômes suivants :

    • Un bruit anormal au déclenchement du système
    • L’air froid arrive tardivement
    • De l’air chaud sort du climatiseur
    • L’air de l’habitacle est humide
    • Une mauvaise odeur se dégage de la clim

    Si vous ne détectez aucun de ces symptômes, dans l’idéal, planifiez un entretien complet de votre climatisation dans un garage spécialisé tous les deux ans. Cette révision régulière de votre système de climatisation vous donne toutes les chances d’éviter la panne et de bénéficier d’une clim auto performante le plus longtemps possible.

    Lors du contrôle de la climatisation de votre voiture, votre garagiste peut utiliser différentes méthodes. Le traceur est une excellente solution pour détecter une fuite. Il s’agit d’injecter dans le circuit un mélange de gaz et d’huile doté de particules fluorescentes. S’il y a fuite, ces particules seront rapidement repérées et la fuite pourra être facilement localisée. Votre garagiste peut également réaliser une montée en pression à l’azote afin de contrôler les capacités de votre climatiseur et détecter une micro-fuite. Lors de la révision, le garagiste remplacera si nécessaire le filtre du déshydrateur et le filtre de l’habitacle. En effet, un filtre défectueux ou plein entraînera la diffusion de poussières et le dépôt de bactéries dans la voiture, provoquant allergies, problèmes respiratoires voire maladies. Le contrôle de votre climatiseur permet également d’éviter une surconsommation de carburants, des nuisances sonores et la pollution de l'habitacle.

    Voir plus >
  • Tout savoir sur le fonctionnement du circuit de climatisation auto

    Tout savoir sur le fonctionnement du circuit de climatisation auto

    Comment fonctionne le circuit de climatisation d’une voiture ?

    La plupart des véhicules récents sont équipés de la climatisation, qui permet aussi bien de conduire au frais que de dégivrer le pare-brise. Comment fonctionne ce système ?

    Fonctionnement de la climatisation auto

    Le circuit de climatisation d’une voiture fonctionne de la même manière qu’un réfrigérateur. Il fait passer un fluide réfrigérant (ou fluide frigorigène) à travers un compresseur, un condenseur, un détendeur et un évaporateur.

    • Le compresseur est entraîné par le moteur via la courroie d’accessoires. Sur les véhicules les plus récents, il fonctionne grâce à un moteur électrique dédié. Son rôle est de comprimer le fluide frigorigène, qui arrive sous forme gazeuse. Cela a aussi pour effet d’augmenter la température de ce gaz.
    • Le gaz arrive dans le condenseur sous haute pression et haute température. Situé à l’avant de la voiture, le condenseur ressemble à un radiateur. L’air extérieur passe à travers les ailettes du condenseur pour dissiper la chaleur du gaz et le transformer en liquide à haute pression. Le liquide passe dans un filtre déshydrateur qui élimine l’humidité et les particules néfastes au circuit.
    • Après avoir été filtré, le liquide réfrigérant arrive sous forme liquide et sous haute pression dans le détendeur. Celui-ci réduit la pression du fluide, ce qui fait chuter sa température.
    • Le liquide entre à basse pression et basse température dans l’évaporateur. L’air extérieur passe dans l’évaporateur, qui lui transmet le froid du liquide réfrigérant. L’évaporateur est aussi muni d’un filtre appelé "filtre d’habitacle", qui élimine les impuretés de l’air. L’air extérieur refroidi et sain est ensuite diffusé dans l’habitacle via le système de ventilation des voitures.
    • Lors de son passage dans l’évaporateur, le liquide réfrigérant retrouve sa forme gazeuse. Il est alors prêt à repasser dans le compresseur.

    La climatisation est contrôlée manuellement ou automatiquement. La climatisation automatique est dotée d’un calculateur qui pilote le circuit de climatisation en fonction de la température de l’habitacle.

    Quels sont les risques d’une climatisation auto mal entretenue ?

    Une climatisation mal entretenue pose des problèmes de confort, si elle ne fonctionne pas en été ou diffuse de mauvaises odeurs. Elle présente aussi des risques pour la santé si la qualité de l’air diffusée dans l’habitacle est mauvaise. Voici les différents symptômes d’une climatisation défectueuse.

    • Plus d’air froid : une climatisation auto mal entretenue peut cesser de fonctionner. C’est le cas s’il manque du liquide frigorigène dans le circuit ou si un élément (compresseur, condenseur, détendeur, évaporateur, filtre déshydrateur) est défectueux. Un volet de chauffage bloqué en position ouverte peut aussi empêcher l’arrivée de l’air froid.
    • Mauvaises odeurs : la prolifération des bactéries et champignons, souvent due à l’eau stagnante dans le système de ventilation et le filtre d’habitacle, peut être à l’origine d’odeurs nauséabondes lorsque l’on met la climatisation en marche. De plus, un air malsain peut causer des problèmes de santé pour les personnes allergiques ou asthmatiques.
    • Débit d’air faible : le système de ventilation des voitures est muni de plusieurs. Même si le circuit de climatisation fonctionne, l’air froid arrivera difficilement dans l’habitacle si les pulseurs sont défectueuses. Par ailleurs, un filtre d’habitacle encrassé peut limiter le débit d’air.
    • Augmentation de la consommation de carburant : en cas de problème sur le circuit de climatisation, le compresseur devra travailler plus dur pour atteindre la température souhaitée. Cela demandera au moteur de fournir plus d’efforts et augmentera donc la consommation de carburant.
    Voir plus >
  • Climatisation auto : quel entretien ? Quand la recharger ?

    Climatisation auto : quel entretien ? Quand la recharger ?

    La climatisation d’une voiture est un équipement de confort. Elle régule la température au sein de l’habitacle, et participe également à la sécurité des passagers. Le climatiseur permet d’obtenir un air sain, tempéré et sec dans la voiture, quelles que soient les conditions météorologiques extérieures.

    Elle permet également le désembuage rapide des surfaces vitrées du véhicule en hiver et par temps humide. C’est pourquoi il vaut mieux faire vérifier régulièrement votre système d'air conditionné plutôt que de risquer de perdre en visibilité.

    Découvrez sur cette page pourquoi les garages AD sont les mieux placés pour intervenir sur la climatisation de votre voiture.

    La climatisation : quand la vérifier ?

    Les signes de faiblesse

    Au fil des années et des kilomètres, le fluide frigorigène produisant le froid peut s'épuiser. Les filtres peuvent s'encrasser ou le système connaître une défaillance. Voici quelques signes classiques qui doivent vous alerter :

    Un débit d’air insuffisant malgré une sollicitation maximale de la ventilation ;

    L’air pulsé dans l’habitacle n’est plus frais, peu importe le réglage que vous imposez à votre véhicule ;

    Une odeur désagréable sort des aérateurs du véhicule ;

    De la buée apparait de façon inhabituelle au niveau du pare-brise et des vitres latérales, malgré son activation.

    Quand faire l’entretien de votre climatisation ?

    Si vous ne constatez aucun des signaux d’alerte listés ci-dessus, cela ne signifie pas que vous ne devez pas vous préoccuper de l’état de votre climatisation. Il est bon de faire vérifier régulièrement votre voiture intégralement, et ce système doit être entretenu régulièrement.

    Deux règles simples sont à garder en tête :

    Il convient de faire contrôler le niveau de charge du gaz tous les ans ou tous les 15 000 kilomètres.

    Faites désinfecter les conduits d’aération et/ou remplacez le filtre d’habitacle dès qu’une légère odeur désagréable se dégage des aérateurs.

    Les réparateurs AD s’engagent à réparer votre climatisation en respectant les préconisations du constructeur.

    Pourquoi venir chez AD ?

    Depuis le 4 juillet 2009, un décret relatif à la protection de l’environnement et à la réglementation de l’usage des gaz réfrigérants impose aux professionnels voulant réparer les climatisations d’être agréés. Seuls les ateliers disposant d’une attestation de capacité sont habilités à intervenir sur la climatisation.

    Les garages AD sont bien sûr tous agréés, nous sommes donc en mesure d’effectuer toutes les réparations nécessaires sur votre véhicule, ainsi que son entretien. Nos techniciens sont formés pour intervenir sur les systèmes de clim de toutes les marques de voiture.

    Quelles sont les interventions lors d’un rendez-vous entretien ?

    L’entretien d’une climatisation comprend les éléments suivants :

    - Le remplacement du fluide

    - Le nettoyage des filtres

    - La vérification du système

    - Le contrôle du bon fonctionnement final

    Nous vous rappelons qu'un entretien annuel ou bisannuel est recommandé par la plupart des constructeurs.

    Quel prix ?

    Notre forfait climatisation est facturé à partir de 59 euros.

    Conséquences du manque d'entretien

    Si jamais vous ne vous préoccupez pas de votre système de ventilation, en ouvrant simplement votre fenêtre à la place, voilà ce qui risque de se passer :

    - Perte significative du confort de conduite par temps chaud ;

    - L’air mal asséché peut créer une buée importante qui risque d’envahir l’ensemble des parties vitrées de l’habitacle en hiver, ou par temps humide, avec risque de mauvaise visibilité pour le conducteur.

    - Dans le cas où le filtre d’habitacle serait colmaté, l’air contenu dans l’habitacle ne sera plus recyclé et sa qualité se dégradera. Les occupants sensibles aux allergies respiratoires pourraient être incommodés, particulièrement au printemps.

    Nos conseils pour une climatisation qui dure

    Nous conseillons à tous nos clients de faire fonctionner l’air conditionné de leur véhicule environ 10 minutes par semaine (été comme hiver), afin de conserver l’efficacité du circuit et son étanchéité.

    Enfin, afin de retarder l’apparition de bactéries dans les conduits d’aération et sur l’évaporateur, il est recommandé de couper la climatisation 5 minutes avant de quitter le véhicule. La condensation sera réduite et les odeurs se formeront moins rapidement.

    Voir plus >
  • Panne de climatisation, que faire ?

    Panne de climatisation, que faire ?

    Une panne de climatisation affecte bien plus que votre confort en voiture, elle menace aussi votre sécurité. Une climatisation qui fonctionne bien prévient les risques de somnolence sur la route et permet un désembuage efficace du pare-brise. Pour réagir promptement en cas de problèmes, suivez les conseils qui vont suivre.

    Les causes principales d’une panne de climatisation

    De multiples facteurs peuvent provoquer une panne de climatisation automobile. Votre système fonctionne avec un gaz frigorigène, le fréon. La panne la plus banale sera causée par un manque de ce gaz, qu’il faudra alors penser à recharger. Dans d’autres situations, attention à la fuite. Essayer d’abord de détecter l’origine de la panne.

    Une panne de climatisation se manifeste par un système qui ne fonctionne plus, ou par intermittences, ou encore, qui brasse de l’air chaud. Si vous n’avez pas procédé à une recharge de climatisation sur votre voiture depuis plusieurs années, la cause vient certainement d’un manque de gaz. En moyenne, il est conseillé de faire examiner son système tous les ans. Ensuite, une recharge s’effectue en moyenne, tous les 2 ans. Il est à noter que même si le véhicule circule peu, le gaz aura tendance à se vider, car le circuit n’est étanche qu’à 95 % Chaque année, c’est 20 % de votre liquide qui s’évapore. Une panne de climatisation peut être, simplement, due au temps.

    Si en revanche vous avez rechargé dernièrement votre climatisation et qu’elle montre encore des signes de faiblesse, il se pourrait que vous soyez victime d’une fuite. Le problème n’est pas toujours facile à détecter. Pour identifier la fuite, il existe des produits traceurs à injecter dans la valve de basse pression. Cela permet de détecter l’origine de la fuite, comme une craquelure dans les conduits.

    Que faire?

    Si l’origine de la panne tient à un manque de produit réfrigérant, il vous sera possible, à condition d’en être techniquement capable, de procéder vous-même à la réparation. Procurez-vous dans ce cas, un kit de recharge.

    Si par contre, votre panne de climatisation est due à une fuite, ne vous aventurez pas à faire vous-même la réparation. Vous avez besoin d’un expert pour procéder au changement des composants du circuit. Manipuler le gaz frigorigène demande de plus, certaines précautions du point de vue écologique.

    Une panne dans le circuit de climatisation peut être liée aussi à une multitude de composants, commele compresseur, le condenseur, la poulie de compresseur… Dans tous les cas, fiez-vous aux connaissances d’un professionnel et n’achetez jamais de pièces détachées de façon hasardeuse.

    Pour un entretien optimal du circuit de climatisation, on conseille de faire contrôler tous les ans le filtre qui protège l’habitacle de la voiture des pollutions comme les pollens, poussières et particules. Un traitement antibactérien contre les odeurs est recommandé, ainsi que le remplacement du filtre déshydratant tous les 4 ans.

    Enfin, pour ne pas être victime d’une panne, la meilleure solution reste de procéder à un entretien régulier tous les ans du système. Il faut savoir qu’un simple manque de liquide frigorigène peut entraîner des pannes plus graves, qui se révéleront ensuite plus coûteuses.

    Voir plus >
  • Fuite de votre climatisation, est-ce grave ?

    Fuite de votre climatisation, est-ce grave ?

    Une panne telle qu’une fuite de climatisation est parfois anxiogène pour ceux et celles qui ignorent tout de la mécanique auto. Pourtant, pas de panique, ces fuites sont assez courantes et se réparent très facilement. On vous aide à les diagnostiquer pour savoir vers quelle réparation vous orienter.

    Quelle est votre fuite de climatisation?

    Une fuite de climatisation fait souvent redouter une fuite du liquide frigorigène du circuit. Pourtant, il peut s’agir aussi tout simplement d’une simple fuite d’eau. Voyons la différence entre ces 2 pannes.

    Une fuite de climatisation due à une simple fuite d’eau se repère à la présence d’une flaque d’eau à l’intérieur de l’habitacle. Généralement placée sous le tapis de sol, côté conducteur, sa présence indique une fuite due à l’obstruction d’un conduit d’évacuation. En pulsant de l’air froid dans l’habitacle, le climatiseur assèche l’air dont il récupère l’humidité. Cette humidité se condense pour être évacuée justement par le conduit qui s’est bouché. Un professionnel procédera facilement à la réparation, après avoir identifié l’origine de la fuite.

    Une fuite de climatisation imputable à une fuite de gaz réfrigérant se manifeste par contre par un mauvais fonctionnement du système de climatisation. La clim ne démarre plus ou fonctionne mal. Compte tenu du fait que le liquide réfrigérant est véhiculé par des conduits en caoutchouc et des raccords, un spécialiste devra procéder à un examen approfondi du circuit pour trouver l’origine de la fuite. De nombreux composants vont être contrôlés:

    • Conduits et raccords;
    • Compresseur;
    • Filtre déshydratant;
    • Condenseur et évaporateur;
    • Ports de charge;
    • Détendeur…

    Plusieurs méthodes existent pour procéder à la détection d’une fuite de climatisation de gel réfrigérant. L’emploi d’un gel traceur est la première, mais on peut procéder également par la détection électronique ou par mélange hydrogène-azote.

    Comment entretenir sa climatisation?

    L’entretien régulier d’une climatisation auto prévient les risques de fuite. Ces risques sont quasiment inévitables en raison de l’usure du véhicule. Ils peuvent provenir de la mauvaise soudure d’un joint, d’une réparation mal effectuée ou de la corrosion.
    Le système A/C est aussi un circuit en mouvement qui supporte des contraintes constantes. Les obstacles tels que nids de poule et ralentisseurs peuvent provoquer des fuites de liquide réfrigérant.

    Il est conseillé de procéder à un contrôle du circuit tous les ans par un professionnel. Au programme: nettoyage complet du circuit et traitement antibactérien pour le filtre, pour neutraliser les mauvaises odeurs dans l’habitacle et la prolifération de microbes et de particules porteuses d’infections. Le changement du filtre doit s’envisager tous les 4 ans, en optant de préférence pour des produits anti-allergènes.
    Dernier détail à ne jamais négliger: penser à faire la recharge de climatisation pour votre voiture, au minimum tous les 2 ans. Un manque de liquide réfrigérant peut, en effet, occasionner une fuite de ce liquide à long terme.

    Adressez-vous toujours à un professionnel pour un problème de fuite dans votre climatisation. Les fuites de gaz réfrigérant sont dangereuses, la température du gaz très froide pouvant blesser. Le prix de la réparation est plus élevé qu’une simple recharge et dépendra de l’emplacement de la fuite et de son ampleur.

    Voir plus >
  • Climatisation d’une voiture électrique : surconsommation en vue ?

    Climatisation d’une voiture électrique : surconsommation en vue ?

    Les besoins en énergie de la climatisation d’une voiture électrique sont plus importants que ceux des climatisations des voitures thermiques. De quoi effrayer l’automobiliste quant à une surconsommation de la climatisation sur ce type de véhicule? Non, pas forcément, car les fabricants ont trouvé des solutions à ce problème.

    Pourquoi la climatisation d’une voiture électrique est-elle plus gourmande ?

    Ce sont les propriétés techniques d’un modèle électrique qui vont accroître les besoins en énergie au niveau de la climatisation du véhicule. La batterie en lithium et le module de puissance vont, en effet, solliciter le système de climatisation d’une voiture électrique.
    Pourquoi?

    La batterie en lithium d’un moteur électrique est susceptible de chauffer lors de la charge ou de la décharge du véhicule. Elle a donc besoin de faire baisser sa température à ce moment-là, tout comme lorsqu’elle démarre lorsque la température extérieure est élevée.
    Conjointement, les véhicules électriques sont équipés de circuits de refroidissement, pour réguler la température de leur module de puissance, qui gère la répartition interne de l’électricité.

    On craint donc légitimement une surconsommation de la climatisation sur les modèles électriques, en raison de besoins plus fréquents. Autre problèmepour la climatisation d’une voiture électrique: avec les moteurs thermiques, la chaleur est gratuite, car elle provient des pertes calorifiques du moteur. Or, sur un modèle électrique, c’est la batterie qui a la charge de la produire.

    Quelles sont les solutions plus économes?

    Les équipementiers des constructeurs automobiles pensent sans cesse à de nouvelles solutions pour optimiser les systèmes de climatisation d’une voiture électrique.

    Pour limiter le coût d’une surconsommation liée à la climatisation, le système de la pompe à chaleur réversible a vu le jour. Il équipe déjà de nombreux véhicules et s’avère particulièrement économe. Il offre l’avantage de ne plus avoir à laisser tourner le moteur, comme sur les véhicules à moteur thermique, pour produire de l’air froid. Le système de climatisation de la voiture électrique, ne consomme, de cette façon, que lorsqu’il est activé sur les véhicules en circulation. Une économie d’énergie qui permet, par ailleurs, aux utilisateurs des modèles électriques, de ne pas perdre d’autonomie, à cause de la climatisation.

    Les circuits de refroidissement qui équipent les marques suivantes: Kya, Hyundai, Tesla, Audi et Jaguar exploitent des circuits liquides qui permettent une baisse de la température optimale de la batterie. Sur d’autres modèles comme la Renault Zoé et la Nissan Leaf, la température de la batterie est régulée à l’aide d’une ventilation forcée, moins coûteuse, mais moins efficace.

    De plus, l’application de quelques règles simples permet de réduire significativement la consommation électrique liée à la climatisation.
    Il convient de ne pas utiliser le système à son maximum, mais de régler les buses d’aération vers les personnes présentes dans l’habitacle. Un autre bon réflexe est d’activer la commande de recyclage de l’air intérieur, de manière à ménager son système. On conseille aussi d’utiliser modérément la climatisation. Il est préférable de la couper lorsque l’on circule en ville, et de ne pas la faire tourner constamment.

    Attention enfin aux grosses chaleurs, qui occasionnent de grandes surconsommations d’énergie liées à la clim. Quel que soit votre moteur, privilégiez les vitres ouvertes en été.

    Voir plus >
  • Climatisation bi-zone ou tri-zone : qu’est-ce que c’est ?

    Climatisation bi-zone ou tri-zone : qu’est-ce que c’est ?

    Une climatisation bi-zone est une option qui amène un véritable gain de confort, notamment pour les véhicules disposant d’espaces intérieurs bien délimités. On pense notamment aux grands véhicules dont une glace sépare les passagers à l’avant et à l’arrière. Mais quels sont vraiment les avantages du système?

    Qu’est-ce que la climatisation bi-zone?

    Une climatisation de voiture bi-zone scinde l’habitacle d’une voiture en 2 zones distinctes, du point de vue de la température intérieure. Généralement, la séparation se fait au niveau de l’espace conducteur et de l’espace passager. Son fonctionnement est comparable à celui d’une climatisation classique. Son utilisation par contre diffère de celle des autres types de climatisation.

    Tout comme une climatisation manuelle classique, une climatisation bi-zone se règle manuellement, à ceci près qu’elle possède 2 commandes différenciées, de manière à obtenir la température choisie par chaque occupant. Chacun est libre de régler la température dans sa zone à 0.5 degrés près.

    Une climatisation automatique permet de programmer une température voulue dans l’habitacle, qui se maintiendra ensuite de façon constante, quelles que soient les conditions extérieures. Ce type de système offre l’avantage pour le conducteur de ne plus avoir à se soucier de la climatisation lors de la conduite, ce qui n’est pas le cas avec la climatisation bi-zone. Il a aussi l’avantage de consommer moins qu’une climatisation manuelle.

    Bien utiliser cette climatisation

    Une climatisation bi-zone fonctionne avec des capteurs et des actionneurs en double exemplaire.
    Elle comprend non pas une, mais deux sondes de température d’habitacle, un doublement des voies différenciées d’air chaud et d’air froid et un doublement des volets motorisés pour brasser l’air chaud et l’air froid pour obtenir les températures différenciées de chaque zone d’ habitacle.

    Le confort d’une climatisation bi-zone est plus appréciée l’hiver, lorsque les passagers d’une même voiture, notamment les couples, n’ont pas la même tolérance au froid. Il est agréable par exemple, pour une frileuse, de pouvoir monter la température de sa place à 22 °, quand son compagnon préfère lui voyager à 16 °. Les différents systèmes ont cependant des limites, certains ne permettant pas un écart de plus de 5 ° entre les 2 zones. Cependant, pour que l’écart soit maintenu, il faut bien sûr laisser la climatisation branchée en permanence, durant un trajet. Certains le déplorent car, naturellement, cela fait grimper la consommation du véhicule.

    Pour veiller à sa consommation avec une climatisation bi-zone, voir tri-zone, les mêmes conseils de modération s’imposent, qu’avec une climatisation classique. Il est conseillé en été, lorsque le véhicule est resté stationné en plein soleil, de rouler d’abord les vitres ouvertes avant de brancher la climatisation. Il faut éviter aussi de l’utiliser à fond et orienter les buses d’aération plutôt vers le corps des passagers.


    À noter: les climatisations bi-zones compensent le rayonnement solaire sans que les passagers n’aient à intervenir sur les commandes de réglage du véhicule.

    Les climatisations bi ou tri-zones sont souvent de série. Cette option passe parfois pour un gadget, car elle est souvent peu utilisée. Son efficacité est pourtant bien réelle et peut apporter un supplément de confort très apprécié.

    Voir plus >
  • Combien coûte la recharge d’une clim auto ?

    Combien coûte la recharge d’une clim auto ?

    Si vous souhaitez recharger la clim de votre voiture, vous devrez prévoir le prix de la main-d'œuvre, mais également le prix du gaz. Chez AD, une formule intéressante qui prend en compte le temps de recharge de la clim de votre voiture vous permet de bénéficier d’un entretien complet de votre système de climatisation, incluant la révision et la recharge de la climatisation auto, et ce, pour un prix à partir de 48 €. Ce tarif peut être revu à la hausse en fonction de l’état de votre climatiseur et de la quantité de gaz ajoutée. En effet, si le garagiste constate une fuite du gaz de la climatisation de votre voiture, il faudra également prévoir une réparation.

    De même, il arrive fréquemment que le compresseur soit défaillant, si ce n’est pas une autre pièce du circuit (évaporateur, pulseur, condenseur…). Si tel est le cas, votre garagiste vous proposera une rénovation afin de profiter d’un circuit de climatiseur performant. Ces anomalies ne se détectent pas au premier coup d'œil. Le technicien l’observe lorsqu’il effectue la révision de la clim auto. Ces frais ne sont donc pas prévisibles. Néanmoins, votre garagiste vous informera s’il repère ce genre de problème et vous demandera votre accord avant de réaliser le remplacement des pièces endommagées.


    Cela étant dit, nous vous conseillons vivement d’effectuer la réparation de la fuite de votre climatisation auto, si celle-ci est observée lors de la recharge. En effet, si vous ne le faites pas, il ne servira à rien de remplir le gaz de votre climatisation de voiture. Celui-ci sera amené à se vider rapidement et vous n’en profiterez pas.

    Voir plus >
  • Comment contrôler la climatisation d'une voiture ?

    Comment contrôler la climatisation d'une voiture ?

    Pour contrôler efficacement la climatisation de votre voiture, vous devez d’abord vous montrer attentif aux signaux de défaillances. Il peut s’agir des symptômes suivants :

    • Un bruit anormal au déclenchement du système
    • L’air froid arrive tardivement
    • De l’air chaud sort du climatiseur
    • L’air de l’habitacle est humide
    • Une mauvaise odeur se dégage de la clim

    Si vous ne détectez aucun de ces symptômes, dans l’idéal, planifiez un entretien complet de votre climatisation dans un garage spécialisé tous les deux ans. Cette révision régulière de votre système de climatisation vous donne toutes les chances d’éviter la panne et de bénéficier d’une clim auto performante le plus longtemps possible.

    Lors du contrôle de la climatisation de votre voiture, votre garagiste peut utiliser différentes méthodes. Le traceur est une excellente solution pour détecter une fuite. Il s’agit d’injecter dans le circuit un mélange de gaz et d’huile doté de particules fluorescentes. S’il y a fuite, ces particules seront rapidement repérées et la fuite pourra être facilement localisée. Votre garagiste peut également réaliser une montée en pression à l’azote afin de contrôler les capacités de votre climatiseur et détecter une micro-fuite. Lors de la révision, le garagiste remplacera si nécessaire le filtre du déshydrateur et le filtre de l’habitacle. En effet, un filtre défectueux ou plein entraînera la diffusion de poussières et le dépôt de bactéries dans la voiture, provoquant allergies, problèmes respiratoires voire maladies. Le contrôle de votre climatiseur permet également d’éviter une surconsommation de carburants, des nuisances sonores et la pollution de l'habitacle.

    Voir plus >

Obtenez un devis &
Un rendez-vous immédiat

Choisissez votre prestation

4.60/5 sur 6780 avis Goodays
4.60/5 sur 6780 avis Goodays
Je choisis ma prestation
J’obtiens un devis immédiat
Je prends rendez-vous

toutes les prestations pour l’entretien de votre auto