logo autodistribution : entretien et réparation auto multimarques
Garage et carosserie : entretien & réparation auto
Nos garages

Conseils pratiques

Retrouvez sur AD.fr tous les conseils et les informations pratiques pour faciliter la vie des automobilistes !

Retrouvez sur AD.fr tous les conseils et les informations pratiques pour faciliter la vie des automobilistes !

3 conseil(s) trouvé(s)


  • Comment recevoir la prime à la conversion

    Comment recevoir la prime à la conversion

    La prime à la conversion est une aide mise en place par l’État pour remplacer les véhicules anciens et polluants par des véhicules plus récents. Ainsi en bénéficiant de cette aide, les automobilistes peuvent acquérir soit de nouveaux véhicules ou des véhicules d’occasion moins polluant. Elle est aussi cumulable avec l’aide du bonus écologique.

    Cependant, ce dispositif n’est accessible que sous certaines conditions.

    LES CRITERES D’ELIGIBILITE

    Cette prime s’adresse aux particuliers et aux professionnels. Tout d’abord, le demandeur doit respecter les conditions suivantes:

    • Avoir atteint la majorité.
    • Être domicilié en France.
    • Avoir mis son véhicule à la casse.
    • Acheter ou louer un véhicule depuis le 01 janvier 2022.

    Par ailleurs, il faut noter que le revenu fiscal de référence du demandeur peut influer sur sa demande d’obtention de la prime. Il faut donc que celui-ci soit inférieur ou égal à 13489 par part.

    Ensuite votre ancien véhicule doit aussi remplir certains prérequis:

    • Être immatriculé en France.
    • Être une voiture particulière ou une camionnette.
    • Appartenir au demandeur depuis au moins 1 an.
    • Ne pas être gagé.
    • Être à la casse dans les 3 mois précédents ou les 6 mois suivant la facturation de votre nouveau véhicule dans un centrede véhicules hors d’usage agréé.
    • Être remis en destruction dans les 3 mois précédents ou les 6 mois suivant la facturation de votre nouveau véhicule suite à une installation agréée de dépollution et de démontages de véhicules hors d’usage.

    Et enfin pour acheter ou louer un nouveau véhicule, il faudrait que celui-ci soit une voiture électrique, un hybride rechargeable ou une voiture thermique. Néanmoins Ceux-ci doivent quand même respecter certains critères.

    Les véhicules électriques


    - Avoir un taux d’émission de CO2 de 20g/km.
    - Être immatriculé en France.
    - Ne pas être endommagé.
    - Être acheté ou loué pour une durée de 2 ans ou plus.
    - Avoir un prix inférieur ou égal à 60 000 € TTC.
    - Ne pas être vendu dans l’année suivant son achat ni avant d’avoir parcouru au moins 6000 km.

    Les véhicules hybrides rechargeables

    Les conditions sont les mêmes que pour les véhicules électriques mais celles-ci doivent avoir un taux d’émission de CO2 de 50g/km au maximum.

    Les véhicules thermiques

    Ils sont soumis aux règles suivantes:

    • Être classée Crit’Air 1.
    • Être immatriculé en France.
    • Ne pas être endommagé.
    • Être acheté ou loué pour une durée de 2 ans ou plus.
    • Avoir un prix d’achat inférieur ou égal à 50000 € TTC.
    • Ne pas être vendu dans l’année suivant son achat ni avant d’avoir parcouru au moins 6000 km.

    Concernant les 2 roues et les 3 roues motorisées ou quadricycles électriques, ils doivent respecter les mêmes règles que les véhicules électriques à l’exception d’avoir une puissance maximale du moteur au moins égale à 2 ou 3 kW, d’être sans batterie au plomb et de ne pas être vendu après leur immatriculation sans avoir parcouru au moins 2000km.

    LES DEMARCHES A SUIVRE

    Pour bénéficier de la prime à la conversion, il faut se rendre sur le site du gouvernement à l’adresse suivante: Prime à la conversion des véhicules | Ministère de la transition énergétique (primealaconversion.gouv.fr) pour tester votre éligibilité et savoir quel montant vous toucherez pour votre prime.

    Par la suite vous pourrez vous-même faire votre demande en ligne via le téléservice ou soit passer par un concessionnaire pour qu’il vous fasse l’avance du montant de celle-ci.

    Avant d’effectuer votre demande, assurez-vous d’avoir en votre possession la carte grise du véhicule loué ou acheté à votre nom, la carte grise du véhicule mis à la casse ainsi que votre RIB. Par ailleurs, vous disposez de 6 mois à partir de la date de facturation de votre nouveau véhicule pour déposer votre demande. En cas de location, le délai est le même à compter du versement du premier loyer.

    Maintenant que vous connaissez la procédure à suivre pour l’obtention de la prime à la conversion, vous pouvez engager les démarches pour recevoir une voiture plus verte. Ce dispositif de l’État permet de maintenir la qualité de l’air notamment dans un milieu urbain fortement pollué.

    Voir plus >
  • Quels sont les gestes à adopter pour consommer moins d'essence ?

    Quels sont les gestes à adopter pour consommer moins d'essence ?

    La hausse des prix des carburants a affecté considérablement les automobilistes. Désormais, ils doivent surveiller leur consommation d’essence s’ils veulent réduire leurs dépenses. Cependant, réaliser des économies d’essence n’est vraiment pas une chose aisée. Alors restez sereins, AD vous livre ses bonnes pratiques pour une conduite plus économique:

    1. Assurez-vous que votre véhicule soit bien entretenu

    Une surconsommation de carburant intervient généralement lorsqu’une voiture est mal entretenue. À cet effet, le carnet d’entretien de votre véhicule vous permet de suivre toutes les réparations qui ont déjà été effectuées, mais aussi celles à venir pour rouler sans risque. Il est important de vérifier certaines pièces telles que le filtre à air et le filtre à huile qui jouent un rôle considérable sur la consommation de carburant. En effet, un filtre à air encrassé ou un filtre à huile usé diminue le rendement de votre moteur et le fait consommer plus de carburant.

    1. Privilégiez l’éco-conduite

    Il s’agit d’une pratique visant à avoir un bon comportement au volant. Cette nouvelle attitude comprend plusieurs actions :

    Optez pour une conduite anticipative et souple

    Celle-ci consiste à éviter les coups de frein brusques et les accélérations inutiles. Vous pouvez aussi rétrograder au lieu de freiner quand vous approchez du feu tricolore.

    Évitez de trop charger votre voiture

    Si votre véhicule est surchargé, il sollicitera beaucoup plus votre moteur et augmentera votre consommation de carburant de 15 ou 20% supplémentaire. Il faut donc penser à alléger votre véhicule en retirant tous les objets inutiles. Pour permettre à votre voiture d’optimiser son aérodynamisme, vous pouvez retirer tous les objets encombrants comme le vélo, les porte-bagages ou encore les coffres de toit qui font augmenter votre consommation.

    Utilisez votre GPS

    Cela vous permettra de trouver le meilleur trajet et vous évitera de faire des détours inutiles qui vous feront consommer plus d’essence.

    Coupez le moteur

    Lorsque votre voiture est à l’arrêt, il ne faut surtout pas laisser le moteur tourner. Alors pensez à le couper si cet arrêt dure plus d’une minute ou lorsque vous vous retrouvez dans un embouteillage ou encore si vous stationnez au feu rouge.

    1. Contrôlez l’état de vos pneus

    Il est nécessaire de vérifier la pression des pneus de votre voiture car celle-ci a un impact direct sur votre consommation de carburant. Des pneus sous gonflés peuvent entrainer une surconsommation d’essence de l’ordre de 4%.

    1. Limitez l’utilisation de la climatisation auto

    Utilisée excessivement, celle-ci peut augmenter jusqu’à 16% votre consommation d’essence. Pendant l’été, vous pouvez allumer votre clim pour refroidir l’habitacle ou installer un pare-soleil sur votre pare-brise pour limiter la chaleur à l’intérieur de la voiture.

    1. Régulez votre vitesse

    Afin de réduire votre consommation de carburant, vous pouvez passer les vitesses dès que possible et ne pas grimper dans les tours. Pour ce faire, il vous faudra démarrer en douceur et réduire votre vitesse de 10 km/h. Cette technique vous permet ainsi d’économiser jusqu’à 1 litre par 100 km.

    En adoptant tous ces gestes, vous pouvez réduire considérablement votre consommation de carburant et sécuriser votre portefeuille. Cependant, il ne faut pas oublier que cette réduction de votre facture d’essence dépend premièrement de l’entretien de votre véhicule. Pensez donc à l’emmener dans le garage AD le plus proche pour effectuer une révision complète de celle-ci.

    Voir plus >
  • Tout savoir sur l'éco-conduite

    Tout savoir sur l'éco-conduite

    L’éco-conduite désigne l’ensemble des techniques de conduite automobile qui ont un impact direct sur votre consommation de carburant et sur l’environnement. Plus qu’une nouvelle manière de conduire, elle vous permet de prolonger la durée de vie votre véhicule en sollicitant moins votre moteur. Ainsi,pour être un éco-conducteur accompli, voici ce qu’il faut savoir.

    QUELS SONT LES PRINCIPES D’UNE CONDUITE ECONOMIQUE ET ECOLOGIQUE?

    Selon l’ADEME, l’agence de l’environnement et la maîtrise de l’énergie, ce sont les transports routiers qui polluent le plus en France. Pour remédier à cela, il est nécessaire d’adopter une conduite plus responsable en se mettant à l’éco-conduite. Celle-ci comprend cinq règles fondamentales:

    1. Entretenir votre véhicule

    Cette étape est primordiale pour une conduite efficace. Vous devez donc :

    • Vérifier la pression de vos pneus car une pression trop faible peut entraîner une surconsommation de carburant d’au moins 8%.

    1. Changer régulièrement votre filtre air ou votre filtre à huile

    Ces éléments sont souvent la cause d’une surconsommation de carburant.

    1. Limiter la charge de votre véhicule

    l ne faut surtout pas surcharger votre véhicule en le remplissant d’objets inutiles car vous risquez d’augmenter votre consommation d’essence.

    1. Faire tourner le moteur à bas régime

    Si vous circulez à une vitesse constante de 50 km/h, il est conseillé de passer la 4ème plutôt que la 3ème afin de réduire votre consommation de carburant.

    1. Conduire de façon souple

    En roulant moins vite, vous économiserez quelques litres par km effectué. Par conséquent, si vous diminuez votre vitesse de 10 km/h, vous gagnez 1 litre de carburants tous les 100 km.

    1. Rouler à une vitesse stable

    Une accélération brusque peut provoquer une augmentation de 40% de votre consommation. Il faut donc éviter les conduites agressives pour consommer moins.

    1. Anticiper le trafic

    Le conducteur doit observer la circulation pour savoir lorsqu’il doit lever le pied afin d’éviter les freinages et accélérations inutiles. Pour pouvoir mieux anticiper, il est nécessaire de maintenir une distance de sécurité avec le véhicule devant vous. En cas d’arrêt de plus de 30 secondes, il faut couper le moteur au lieu de le laisser tourner.

    Par ailleurs, en vous renseignant sur votre itinéraire avant de prendre la route, vous pourrez éviter les bouchons et savoir quel serait le moment idéal pour quitter votre domicile.

    LES AVANTAGES DE L'ÉCO-CONDUITE

    Cette pratique combine une triple action écologique, économique et sécuritaire. Vous pourrez ainsi:

    • Faire des économies
    • Réduire votre consommation de carburant
    • Limiter les émissions de gaz à effet de serre
    • Améliorer la sécurité routière
    • Réduire votre stress sur la route

    En somme, pratiquer l’éco-conduite revient à adopter une conduite éco-responsable favorisant la réduction de la pollution émise par votre véhicule. Celle vise aussi à optimiser votre consommation de carburant durant votre trajet. Pour mieux appliquer ses règles de conduite, n’hésitez pas à prendre rendez-vous sur notre site ad.fr pour l’entretien de votre voiture.

    Voir plus >
  • Comment recevoir la prime à la conversion

    Comment recevoir la prime à la conversion

    La prime à la conversion est une aide mise en place par l’État pour remplacer les véhicules anciens et polluants par des véhicules plus récents. Ainsi en bénéficiant de cette aide, les automobilistes peuvent acquérir soit de nouveaux véhicules ou des véhicules d’occasion moins polluant. Elle est aussi cumulable avec l’aide du bonus écologique.

    Cependant, ce dispositif n’est accessible que sous certaines conditions.

    LES CRITERES D’ELIGIBILITE

    Cette prime s’adresse aux particuliers et aux professionnels. Tout d’abord, le demandeur doit respecter les conditions suivantes:

    • Avoir atteint la majorité.
    • Être domicilié en France.
    • Avoir mis son véhicule à la casse.
    • Acheter ou louer un véhicule depuis le 01 janvier 2022.

    Par ailleurs, il faut noter que le revenu fiscal de référence du demandeur peut influer sur sa demande d’obtention de la prime. Il faut donc que celui-ci soit inférieur ou égal à 13489 par part.

    Ensuite votre ancien véhicule doit aussi remplir certains prérequis:

    • Être immatriculé en France.
    • Être une voiture particulière ou une camionnette.
    • Appartenir au demandeur depuis au moins 1 an.
    • Ne pas être gagé.
    • Être à la casse dans les 3 mois précédents ou les 6 mois suivant la facturation de votre nouveau véhicule dans un centrede véhicules hors d’usage agréé.
    • Être remis en destruction dans les 3 mois précédents ou les 6 mois suivant la facturation de votre nouveau véhicule suite à une installation agréée de dépollution et de démontages de véhicules hors d’usage.

    Et enfin pour acheter ou louer un nouveau véhicule, il faudrait que celui-ci soit une voiture électrique, un hybride rechargeable ou une voiture thermique. Néanmoins Ceux-ci doivent quand même respecter certains critères.

    Les véhicules électriques


    - Avoir un taux d’émission de CO2 de 20g/km.
    - Être immatriculé en France.
    - Ne pas être endommagé.
    - Être acheté ou loué pour une durée de 2 ans ou plus.
    - Avoir un prix inférieur ou égal à 60 000 € TTC.
    - Ne pas être vendu dans l’année suivant son achat ni avant d’avoir parcouru au moins 6000 km.

    Les véhicules hybrides rechargeables

    Les conditions sont les mêmes que pour les véhicules électriques mais celles-ci doivent avoir un taux d’émission de CO2 de 50g/km au maximum.

    Les véhicules thermiques

    Ils sont soumis aux règles suivantes:

    • Être classée Crit’Air 1.
    • Être immatriculé en France.
    • Ne pas être endommagé.
    • Être acheté ou loué pour une durée de 2 ans ou plus.
    • Avoir un prix d’achat inférieur ou égal à 50000 € TTC.
    • Ne pas être vendu dans l’année suivant son achat ni avant d’avoir parcouru au moins 6000 km.

    Concernant les 2 roues et les 3 roues motorisées ou quadricycles électriques, ils doivent respecter les mêmes règles que les véhicules électriques à l’exception d’avoir une puissance maximale du moteur au moins égale à 2 ou 3 kW, d’être sans batterie au plomb et de ne pas être vendu après leur immatriculation sans avoir parcouru au moins 2000km.

    LES DEMARCHES A SUIVRE

    Pour bénéficier de la prime à la conversion, il faut se rendre sur le site du gouvernement à l’adresse suivante: Prime à la conversion des véhicules | Ministère de la transition énergétique (primealaconversion.gouv.fr) pour tester votre éligibilité et savoir quel montant vous toucherez pour votre prime.

    Par la suite vous pourrez vous-même faire votre demande en ligne via le téléservice ou soit passer par un concessionnaire pour qu’il vous fasse l’avance du montant de celle-ci.

    Avant d’effectuer votre demande, assurez-vous d’avoir en votre possession la carte grise du véhicule loué ou acheté à votre nom, la carte grise du véhicule mis à la casse ainsi que votre RIB. Par ailleurs, vous disposez de 6 mois à partir de la date de facturation de votre nouveau véhicule pour déposer votre demande. En cas de location, le délai est le même à compter du versement du premier loyer.

    Maintenant que vous connaissez la procédure à suivre pour l’obtention de la prime à la conversion, vous pouvez engager les démarches pour recevoir une voiture plus verte. Ce dispositif de l’État permet de maintenir la qualité de l’air notamment dans un milieu urbain fortement pollué.

    Voir plus >
  • Quels sont les gestes à adopter pour consommer moins d'essence ?

    Quels sont les gestes à adopter pour consommer moins d'essence ?

    La hausse des prix des carburants a affecté considérablement les automobilistes. Désormais, ils doivent surveiller leur consommation d’essence s’ils veulent réduire leurs dépenses. Cependant, réaliser des économies d’essence n’est vraiment pas une chose aisée. Alors restez sereins, AD vous livre ses bonnes pratiques pour une conduite plus économique:

    1. Assurez-vous que votre véhicule soit bien entretenu

    Une surconsommation de carburant intervient généralement lorsqu’une voiture est mal entretenue. À cet effet, le carnet d’entretien de votre véhicule vous permet de suivre toutes les réparations qui ont déjà été effectuées, mais aussi celles à venir pour rouler sans risque. Il est important de vérifier certaines pièces telles que le filtre à air et le filtre à huile qui jouent un rôle considérable sur la consommation de carburant. En effet, un filtre à air encrassé ou un filtre à huile usé diminue le rendement de votre moteur et le fait consommer plus de carburant.

    1. Privilégiez l’éco-conduite

    Il s’agit d’une pratique visant à avoir un bon comportement au volant. Cette nouvelle attitude comprend plusieurs actions :

    Optez pour une conduite anticipative et souple

    Celle-ci consiste à éviter les coups de frein brusques et les accélérations inutiles. Vous pouvez aussi rétrograder au lieu de freiner quand vous approchez du feu tricolore.

    Évitez de trop charger votre voiture

    Si votre véhicule est surchargé, il sollicitera beaucoup plus votre moteur et augmentera votre consommation de carburant de 15 ou 20% supplémentaire. Il faut donc penser à alléger votre véhicule en retirant tous les objets inutiles. Pour permettre à votre voiture d’optimiser son aérodynamisme, vous pouvez retirer tous les objets encombrants comme le vélo, les porte-bagages ou encore les coffres de toit qui font augmenter votre consommation.

    Utilisez votre GPS

    Cela vous permettra de trouver le meilleur trajet et vous évitera de faire des détours inutiles qui vous feront consommer plus d’essence.

    Coupez le moteur

    Lorsque votre voiture est à l’arrêt, il ne faut surtout pas laisser le moteur tourner. Alors pensez à le couper si cet arrêt dure plus d’une minute ou lorsque vous vous retrouvez dans un embouteillage ou encore si vous stationnez au feu rouge.

    1. Contrôlez l’état de vos pneus

    Il est nécessaire de vérifier la pression des pneus de votre voiture car celle-ci a un impact direct sur votre consommation de carburant. Des pneus sous gonflés peuvent entrainer une surconsommation d’essence de l’ordre de 4%.

    1. Limitez l’utilisation de la climatisation auto

    Utilisée excessivement, celle-ci peut augmenter jusqu’à 16% votre consommation d’essence. Pendant l’été, vous pouvez allumer votre clim pour refroidir l’habitacle ou installer un pare-soleil sur votre pare-brise pour limiter la chaleur à l’intérieur de la voiture.

    1. Régulez votre vitesse

    Afin de réduire votre consommation de carburant, vous pouvez passer les vitesses dès que possible et ne pas grimper dans les tours. Pour ce faire, il vous faudra démarrer en douceur et réduire votre vitesse de 10 km/h. Cette technique vous permet ainsi d’économiser jusqu’à 1 litre par 100 km.

    En adoptant tous ces gestes, vous pouvez réduire considérablement votre consommation de carburant et sécuriser votre portefeuille. Cependant, il ne faut pas oublier que cette réduction de votre facture d’essence dépend premièrement de l’entretien de votre véhicule. Pensez donc à l’emmener dans le garage AD le plus proche pour effectuer une révision complète de celle-ci.

    Voir plus >
  • Tout savoir sur l'éco-conduite

    Tout savoir sur l'éco-conduite

    L’éco-conduite désigne l’ensemble des techniques de conduite automobile qui ont un impact direct sur votre consommation de carburant et sur l’environnement. Plus qu’une nouvelle manière de conduire, elle vous permet de prolonger la durée de vie votre véhicule en sollicitant moins votre moteur. Ainsi,pour être un éco-conducteur accompli, voici ce qu’il faut savoir.

    QUELS SONT LES PRINCIPES D’UNE CONDUITE ECONOMIQUE ET ECOLOGIQUE?

    Selon l’ADEME, l’agence de l’environnement et la maîtrise de l’énergie, ce sont les transports routiers qui polluent le plus en France. Pour remédier à cela, il est nécessaire d’adopter une conduite plus responsable en se mettant à l’éco-conduite. Celle-ci comprend cinq règles fondamentales:

    1. Entretenir votre véhicule

    Cette étape est primordiale pour une conduite efficace. Vous devez donc :

    • Vérifier la pression de vos pneus car une pression trop faible peut entraîner une surconsommation de carburant d’au moins 8%.

    1. Changer régulièrement votre filtre air ou votre filtre à huile

    Ces éléments sont souvent la cause d’une surconsommation de carburant.

    1. Limiter la charge de votre véhicule

    l ne faut surtout pas surcharger votre véhicule en le remplissant d’objets inutiles car vous risquez d’augmenter votre consommation d’essence.

    1. Faire tourner le moteur à bas régime

    Si vous circulez à une vitesse constante de 50 km/h, il est conseillé de passer la 4ème plutôt que la 3ème afin de réduire votre consommation de carburant.

    1. Conduire de façon souple

    En roulant moins vite, vous économiserez quelques litres par km effectué. Par conséquent, si vous diminuez votre vitesse de 10 km/h, vous gagnez 1 litre de carburants tous les 100 km.

    1. Rouler à une vitesse stable

    Une accélération brusque peut provoquer une augmentation de 40% de votre consommation. Il faut donc éviter les conduites agressives pour consommer moins.

    1. Anticiper le trafic

    Le conducteur doit observer la circulation pour savoir lorsqu’il doit lever le pied afin d’éviter les freinages et accélérations inutiles. Pour pouvoir mieux anticiper, il est nécessaire de maintenir une distance de sécurité avec le véhicule devant vous. En cas d’arrêt de plus de 30 secondes, il faut couper le moteur au lieu de le laisser tourner.

    Par ailleurs, en vous renseignant sur votre itinéraire avant de prendre la route, vous pourrez éviter les bouchons et savoir quel serait le moment idéal pour quitter votre domicile.

    LES AVANTAGES DE L'ÉCO-CONDUITE

    Cette pratique combine une triple action écologique, économique et sécuritaire. Vous pourrez ainsi:

    • Faire des économies
    • Réduire votre consommation de carburant
    • Limiter les émissions de gaz à effet de serre
    • Améliorer la sécurité routière
    • Réduire votre stress sur la route

    En somme, pratiquer l’éco-conduite revient à adopter une conduite éco-responsable favorisant la réduction de la pollution émise par votre véhicule. Celle vise aussi à optimiser votre consommation de carburant durant votre trajet. Pour mieux appliquer ses règles de conduite, n’hésitez pas à prendre rendez-vous sur notre site ad.fr pour l’entretien de votre voiture.

    Voir plus >

Obtenez un devis &
Un rendez-vous immédiat

Choisissez votre prestation

4.60/5 sur 6759 avis Goodays
4.60/5 sur 6759 avis Goodays
Je choisis ma prestation
J’obtiens un devis immédiat
Je prends rendez-vous

toutes les prestations pour l’entretien de votre auto