logo autodistribution : entretien et réparation auto multimarques
Garage et carosserie : entretien & réparation auto
Nos garages

Lubrification moteur : fonctionnement et explications

La lubrification est l'un des aspects les plus essentiels au bon fonctionnement de votre voiture. S'assurer de la bonne quantité et de la bonne qualité de votre huile moteur est un passage obligé si vous souhaitez rouler longtemps et sans inquiétude au volant de votre véhicule essence, diesel ou encore hybride.

Concrètement, la vérification régulière du niveau d'huile, l'utilisation d'un lubrifiant adapté, le remplacement du filtre à huile ou encore lavidange de sa voiturerégulière selon les préconisations du constructeur sont des éléments à garder à l’esprit.

Les experts du réseau AD sont à votre pour répondre à toutes vos questions concernant la lubrification de votre voiture ou pour effectuer ces opérations d'entretien.

Circuit de lubrification

Un moteur thermique de voiture génère un mouvement à partir de la combustion d'un mélange air/carburant. Elle est le fruit de l’action de pièces mécaniques (pistons, bielles, soupapes, vilebrequin…) subissant des contraintes énormes (température, vitesse de rotation, etc.) Le système de lubrification permet aux pièces métalliques de ne pas subir de frottements et de déformations en maintenant une fine pellicule de liquide entre elles.

A quoi sert l’huile moteur ?

L'huile moteur est un liquide issu de la distillation de pétrole ou de matières synthétiques. Son rôle ? Lubrifier. C'est à dire maintenir en permanence un film protecteur entre les pièces entrant en mouvement dans le fonctionnement normal de votre bloc moteur.

En réduisant les frottements, en nettoyant ces composants en métal, en évitant leur oxydation, l'apparition de mousses ou encore en évacuant les impuretés issues de la combustion, ce liquide circulant dans le bloc permet d'éviter les collisions et déformations des pièces. Et donc, logiquement, de faire durer votre moteur plus longtemps... tout en améliorant son efficacité au quotidien.

Fonctionnement du circuit

Sur la plupart des voitures, l'huile est stockée dans un carter (dit carter humide), situé dans la partie basse du bloc moteur. Une pompe à huile aspire le liquide, qui est débarrassé de ses impuretés en traversant le filtre à huile (constitué d'une membrane filtrante). Via des canaux et conduites percées directement dans le bloc, le lubrifiant vient huiler les pièces en mouvement : arbre à cames, soupapes, pistons, bielles, vilebrequin... L'huile retourne ensuite par gravité dans le carter pour un prochain cycle d'utilisation.

Huile et entretien auto

La vidange régulière est nécessaire à la bonne santé de votre véhicule au fil des années et des kilomètres. Le liquide perd en effet de ses propriétés au fil du temps et a besoin d'être renouvelé, tout comme le filtre à huile, qui empêche les impuretés (crasse, poussière...) de s'introduire dans le circuit.

De manière générale, l'intervalle entre deux vidanges s'établit entre 10 000 et 30 000 kilomètres, en fonction des recommandations des constructeurs. Reportez-vous au manuel d'utilisation de votre véhicule ou consultez l'un de nos spécialistes en cas de doute.

Les garages AD peuvent vous assister pour toutes les questions autour de l'huile moteur en vous aidant à sélectionner un lubrifiant adapté (type d'huile, gamme, viscosité...) et/ou en procédant à la vidange et au remplacement du filtre à huile sur les véhicules de toutes les marques et de tous les âges.

Qu’est-ce que la viscosité d’une huile moteur ?

Viscosité

L’huile moteur n’est pas un liquide comme les autres : il est conçu spécialement pour améliorer la lubrification du moteur. Sa caractéristique principale est sa viscosité, c'est à dire sa résistance à l'avancement.

La viscosité de l’huile moteur est essentielle pour la lubrification du moteur. Effectivement, c’est grâce à la consistance du liquide que ce dernier ne perd pas ses propriétés en un instant, et peut continuer à lubrifier le moteur de manière efficace. C’est pourquoi au moment de choisir votre huile moteur, il est important de choisir le bon indice de viscosité, aussi bien adapté à votre voiture qu'à vos usages.

· Plus la viscosité d'une huile est élevée, plus elle sera épaisse et s'écoulera lentement.

· Plus la viscosité d'une huile est faible, plus elle est fluide et liquide, s'écoulant rapidement dans le circuit de lubrification.

De manière générale, il est recommandé d'opter pour une viscosité élevée en cas d'utilisation dans une région chaude, afin de bien protéger les pièces par une épaisse pellicule de lubrifiant. A l'inverse, en cas d'utilisation dans des conditions très froides, une viscosité faible est conseillée, afin de favoriser la bonne circulation de l'huile lors des démarrages à froid.

Indice de viscosité

Pour comprendre l’indice de viscosité sur les bidons d’huile moteur, il faut s’intéresser à l’assemblage de chiffres et de lettres qui indiquent sa viscosité à froid et à chaud, et son origine.

La viscosité de l’huile moteur permettant la lubrification du moteur est indiquée grâce à une série de chiffres et de lettres qu’il faut séparer comme suit : un chiffre, une lettre, un chiffre.

Le premier chiffre est un indicateur de l’indice de viscosité à froid. Elle représente sa capacité à démarrer et à amorcer la pompe à huile, notamment dans des conditions hivernales.

La lettre indique que le premier chiffre est la viscosité hivernale, avec un W pour «Winter» (hiver, en anglais).

Enfin, le deuxième chiffre indique l’indice de viscosité à chaud.

Comment choisir son huile moteur ?

Le choix du liquide qui assurera la lubrification du moteur ne vous appartient généralement pas : il est important de suivre les préconisations du constructeur plutôt que de vous essayer à une huile pour laquelle votre voiture ne serait pas adaptée.

La lubrification est l'un des aspects les plus essentiels au bon fonctionnement de votre voiture. S'assurer de la bonne quantité et de la bonne qualité de votre huile moteur est un passage obligé si vous souhaitez rouler longtemps et sans inquiétude au volant de votre véhicule essence, diesel ou encore hybride.

Concrètement, la vérification régulière du niveau d'huile, l'utilisation d'un lubrifiant adapté, le remplacement du filtre à huile ou encore lavidange de sa voiturerégulière selon les préconisations du constructeur sont des éléments à garder à l’esprit.

Les experts du réseau AD sont à votre pour répondre à toutes vos questions concernant la lubrification de votre voiture ou pour effectuer ces opérations d'entretien.

Circuit de lubrification

Un moteur thermique de voiture génère un mouvement à partir de la combustion d'un mélange air/carburant. Elle est le fruit de l’action de pièces mécaniques (pistons, bielles, soupapes, vilebrequin…) subissant des contraintes énormes (température, vitesse de rotation, etc.) Le système de lubrification permet aux pièces métalliques de ne pas subir de frottements et de déformations en maintenant une fine pellicule de liquide entre elles.

A quoi sert l’huile moteur ?

L'huile moteur est un liquide issu de la distillation de pétrole ou de matières synthétiques. Son rôle ? Lubrifier. C'est à dire maintenir en permanence un film protecteur entre les pièces entrant en mouvement dans le fonctionnement normal de votre bloc moteur.

En réduisant les frottements, en nettoyant ces composants en métal, en évitant leur oxydation, l'apparition de mousses ou encore en évacuant les impuretés issues de la combustion, ce liquide circulant dans le bloc permet d'éviter les collisions et déformations des pièces. Et donc, logiquement, de faire durer votre moteur plus longtemps... tout en améliorant son efficacité au quotidien.

Fonctionnement du circuit

Sur la plupart des voitures, l'huile est stockée dans un carter (dit carter humide), situé dans la partie basse du bloc moteur. Une pompe à huile aspire le liquide, qui est débarrassé de ses impuretés en traversant le filtre à huile (constitué d'une membrane filtrante). Via des canaux et conduites percées directement dans le bloc, le lubrifiant vient huiler les pièces en mouvement : arbre à cames, soupapes, pistons, bielles, vilebrequin... L'huile retourne ensuite par gravité dans le carter pour un prochain cycle d'utilisation.

Huile et entretien auto

La vidange régulière est nécessaire à la bonne santé de votre véhicule au fil des années et des kilomètres. Le liquide perd en effet de ses propriétés au fil du temps et a besoin d'être renouvelé, tout comme le filtre à huile, qui empêche les impuretés (crasse, poussière...) de s'introduire dans le circuit.

De manière générale, l'intervalle entre deux vidanges s'établit entre 10 000 et 30 000 kilomètres, en fonction des recommandations des constructeurs. Reportez-vous au manuel d'utilisation de votre véhicule ou consultez l'un de nos spécialistes en cas de doute.

Les garages AD peuvent vous assister pour toutes les questions autour de l'huile moteur en vous aidant à sélectionner un lubrifiant adapté (type d'huile, gamme, viscosité...) et/ou en procédant à la vidange et au remplacement du filtre à huile sur les véhicules de toutes les marques et de tous les âges.

Qu’est-ce que la viscosité d’une huile moteur ?

Viscosité

L’huile moteur n’est pas un liquide comme les autres : il est conçu spécialement pour améliorer la lubrification du moteur. Sa caractéristique principale est sa viscosité, c'est à dire sa résistance à l'avancement.

La viscosité de l’huile moteur est essentielle pour la lubrification du moteur. Effectivement, c’est grâce à la consistance du liquide que ce dernier ne perd pas ses propriétés en un instant, et peut continuer à lubrifier le moteur de manière efficace. C’est pourquoi au moment de choisir votre huile moteur, il est important de choisir le bon indice de viscosité, aussi bien adapté à votre voiture qu'à vos usages.

· Plus la viscosité d'une huile est élevée, plus elle sera épaisse et s'écoulera lentement.

· Plus la viscosité d'une huile est faible, plus elle est fluide et liquide, s'écoulant rapidement dans le circuit de lubrification.

De manière générale, il est recommandé d'opter pour une viscosité élevée en cas d'utilisation dans une région chaude, afin de bien protéger les pièces par une épaisse pellicule de lubrifiant. A l'inverse, en cas d'utilisation dans des conditions très froides, une viscosité faible est conseillée, afin de favoriser la bonne circulation de l'huile lors des démarrages à froid.

Indice de viscosité

Pour comprendre l’indice de viscosité sur les bidons d’huile moteur, il faut s’intéresser à l’assemblage de chiffres et de lettres qui indiquent sa viscosité à froid et à chaud, et son origine.

La viscosité de l’huile moteur permettant la lubrification du moteur est indiquée grâce à une série de chiffres et de lettres qu’il faut séparer comme suit : un chiffre, une lettre, un chiffre.

Le premier chiffre est un indicateur de l’indice de viscosité à froid. Elle représente sa capacité à démarrer et à amorcer la pompe à huile, notamment dans des conditions hivernales.

La lettre indique que le premier chiffre est la viscosité hivernale, avec un W pour «Winter» (hiver, en anglais).

Enfin, le deuxième chiffre indique l’indice de viscosité à chaud.

Comment choisir son huile moteur ?

Le choix du liquide qui assurera la lubrification du moteur ne vous appartient généralement pas : il est important de suivre les préconisations du constructeur plutôt que de vous essayer à une huile pour laquelle votre voiture ne serait pas adaptée.

Obtenez un devis &
Un rendez-vous immédiat

Choisissez votre prestation

4.60/5 sur 6780 avis Goodays
4.60/5 sur 6780 avis Goodays
Je choisis ma prestation
J’obtiens un devis immédiat
Je prends rendez-vous

toutes les prestations pour l’entretien de votre auto