logo autodistribution : entretien et réparation auto multimarques
Entretien & réparation auto multimarques
Nos garages

Pourquoi et quand effectuer la purge du liquide de freins ?

Commençons d’abord par nous intéresser à ce qu’est le liquide de frein. Ce fluide a pour fonction de se propager dans le circuit hydraulique à chaque pression de la pédale de frein et à chaque fois que vous tirez le levier de frein à main. Il garantit la transmission de la force de freinage jusqu’aux étriers. Dès que vous freinez, les plaquettes de frein vont frotter contre les disques, ce qui génère de la chaleur, absorbée par le liquide de frein.

Or, ce fluide est incompressible (il ne se fige pas) et hygroscopique ou hydrophage (il boit l’humidité ambiante, y compris celle présente dans l’air). Cette dernière caractéristique entraîne une baisse progressive de la résistance à la chaleur. L’huile finit ainsi par atteindre un point d’ébullition à une plus faible température. À force d’utilisation, du gaz vient se mélanger au liquide de frein, ce qui le rend de plus en plus compressible, et limite ainsi le volume déplacé à chaque freinage. Avec un taux d’humidité se rapprochant des 3,5% (taux maximal autorisé pour fonctionner correctement), l’huile de frein de votre voiture perd finalement en efficacité et les conséquences peuvent être dramatiques. Si l’huile composée d’eau et de gaz est portée à ébullition, on voit apparaître le phénomène du “vapor lock”, ce qui signifie que de nouvelles bulles de gaz viennent se former. Ce n’est alors plus qu’une question de temps avant que les freins ne soient totalement HS. Pour couronner le tout, une huile trop vieille peut se charger en particules de rouilles et endommager le système ABS.

Pour éviter d’en arriver là, vous devez changer le liquide de frein régulièrement auprès d’un garagiste. Avant de nous intéresser à la purge des freins en elle-même, penchons-nous sur les raisons qui peuvent vous pousser à réaliser la vidange du liquide de frein.

Commençons d’abord par nous intéresser à ce qu’est le liquide de frein. Ce fluide a pour fonction de se propager dans le circuit hydraulique à chaque pression de la pédale de frein et à chaque fois que vous tirez le levier de frein à main. Il garantit la transmission de la force de freinage jusqu’aux étriers. Dès que vous freinez, les plaquettes de frein vont frotter contre les disques, ce qui génère de la chaleur, absorbée par le liquide de frein.

Or, ce fluide est incompressible (il ne se fige pas) et hygroscopique ou hydrophage (il boit l’humidité ambiante, y compris celle présente dans l’air). Cette dernière caractéristique entraîne une baisse progressive de la résistance à la chaleur. L’huile finit ainsi par atteindre un point d’ébullition à une plus faible température. À force d’utilisation, du gaz vient se mélanger au liquide de frein, ce qui le rend de plus en plus compressible, et limite ainsi le volume déplacé à chaque freinage. Avec un taux d’humidité se rapprochant des 3,5% (taux maximal autorisé pour fonctionner correctement), l’huile de frein de votre voiture perd finalement en efficacité et les conséquences peuvent être dramatiques. Si l’huile composée d’eau et de gaz est portée à ébullition, on voit apparaître le phénomène du “vapor lock”, ce qui signifie que de nouvelles bulles de gaz viennent se former. Ce n’est alors plus qu’une question de temps avant que les freins ne soient totalement HS. Pour couronner le tout, une huile trop vieille peut se charger en particules de rouilles et endommager le système ABS.

Pour éviter d’en arriver là, vous devez changer le liquide de frein régulièrement auprès d’un garagiste. Avant de nous intéresser à la purge des freins en elle-même, penchons-nous sur les raisons qui peuvent vous pousser à réaliser la vidange du liquide de frein.

Obtenez un devis &
Un rendez-vous immédiat

Choisissez votre prestation

4.54/5 sur 6450 avis Critizr
4.54/5 sur 6450 avis Critizr
Je choisis ma prestation
J’obtiens un devis immédiat
Je prends rendez-vous