logo autodistribution : entretien et réparation auto multimarques
Garage et carosserie : entretien & réparation auto
Nos garages

Changer d’amortisseurs avant et arrière : quand et comment ?

Les amortisseurs sont des organes essentiels de votre voiture. Ils participent au confort de roulement en limitant les mouvements de caisse générés par les déformations de la route, mais aussi à la sécurité en assurant le bon contact entre les pneumatiques et la chaussée.

Concrètement, il s'agit d'un piston en forme de tube, installé à l'intérieur du ressort de suspension. Au fil des kilomètres et des années, cet élément peut vieillir. Rebonds mal maîtrisés, chocs mal amortis. Ces signes perceptibles dans l’habitacles sont annonciateurs d’une dégradation. Dans ce cas, un changement d'amortisseur avant ou arrière devient nécessaire.

Quand changer ses amortisseurs ?

Des signes d'usure

Pour savoir quand changer les amortisseurs de votre voiture, il faut dans un premier temps savoir reconnaître l’état de leur usure. Voici quelques signes auxquels vous devriez vous intéresser :

· Rebond excessif de votre voiture.

· Direction capricieuse au sortir d’un dos d’âne ou de n’importe quel cahot qu’a subi votre véhicule.

· Voiture qui pique du nez au freinage et se cabre à l’accélération.

· Bien sûr, n’importe quel bruit inusuel devrait vous alerter que votre voiture va mal, et que vous devriez effectuer quelques tests afin de déterminer la pièce qui produit ce bruit.

Lors d'un contrôle visuel (par exemple lorsque la voiture est montée sur un pont), voici les éléments à surveiller :

· Fuite d’huile.

· Corrosion ou oxydation de la tige, signe d’un mauvais isolement.

· Fixation des amortisseurs de votre voiture détériorés.

· Signes d’usures tels que déchirure ou craquèlement.

Si vous constatez l’un de ces signes, surtout lorsque vous conduisez, c’est qu’il est temps de changer vos amortisseurs. Venez donc chez AD et nous nous occuperons de constater leur usure et de les remplacer pour vous.

Un kilométrage maxi ?

En général, les premiers signes de vieillissement des amortisseurs se manifestent après 80 000 kilomètres parcourus. Un contrôle visuel annuel - par exemple lors de la révision - est recommandé.

Nous vous rappelons qu’un amortisseur usé nuit non seulement à votre confort, mais aussi à votre sécurité.

Comment les changer ?

Il s'agit d'une intervention classique d’usure qui peut être réalisée sans problème par des professionnels comme ceux du réseau AD.

Généralement, on change les amortisseurs par paire (avant, arrière ou les quatre en même temps), afin de ne pas perturber le fonctionnement symétrique des suspensions.

Quel prix ?

Nos centres proposent un forfait remplacement à partir de 140 euros.

Comment fonctionnent les amortisseurs d’une voiture ?

L’action des amortisseurs d’une voiture est simple. Si la suspension permet à la voiture de mieux supporter les chocs et les cahots d’une route mal entretenue, les amortisseurs, eux, vont empêcher les ressorts qui constituent la suspension de secouer le véhicule dans tous les sens.

Il est constitué pour ce faire d’un piston hydraulique contenant du fluide. Lorsque la suspension rentre en mouvement, des perforations vont permettre à ce fluide de s’échapper, ce qui va ralentir le mouvement du piston, puis celui du ressort et de la suspension. En d’autres termes, ce liquide va freiner l’action de la suspension, avant d’être drainé de nouveau pour pouvoir servir lors du prochain choc.

L’histoire de l’amortisseur

L’amortisseur de voiture n’est pas apparu en même temps que les premiers véhicules motorisés. Au contraire, dans un premier temps, ces véhicules, dépourvus de toute suspension et amortisseurs, s’abîmaient à chaque choc et les pièces, formant toutes un bloc solide au lieu d’être simplement indépendantes et solidaires, s'abîmaient également. Enfin, chaque cahot sur la route faisait perdre le contrôle de la voiture qui effectuait un bond.

Puis est venue la suspension. Si cette dernière permettait de garder le contrôle d’une voiture, elle la rendait aussi très inconfortable dans les cahots puisque les ressorts qui la constituent n’ont aucun moyen de s’arrêter à part un frottement qui le faisait diminuer, peu à peu. Le véhicule subit donc des contrecoups des dos-d’âne qui secouent le conducteur et ses passagers.

Enfin, les amortisseurs de voiture ont été ajoutés, et n’ont depuis pas vraiment évolué dans leur conception au cours du XXe siècle : ils ont toujours été pensés pour freiner l’action de la suspension en réduisant au maximum le frottement pour les faire durer le plus longtemps possible et minimiser les chances de rupture ou de casse pendant que vous roulez.

Les amortisseurs sont des organes essentiels de votre voiture. Ils participent au confort de roulement en limitant les mouvements de caisse générés par les déformations de la route, mais aussi à la sécurité en assurant le bon contact entre les pneumatiques et la chaussée.

Concrètement, il s'agit d'un piston en forme de tube, installé à l'intérieur du ressort de suspension. Au fil des kilomètres et des années, cet élément peut vieillir. Rebonds mal maîtrisés, chocs mal amortis. Ces signes perceptibles dans l’habitacles sont annonciateurs d’une dégradation. Dans ce cas, un changement d'amortisseur avant ou arrière devient nécessaire.

Quand changer ses amortisseurs ?

Des signes d'usure

Pour savoir quand changer les amortisseurs de votre voiture, il faut dans un premier temps savoir reconnaître l’état de leur usure. Voici quelques signes auxquels vous devriez vous intéresser :

· Rebond excessif de votre voiture.

· Direction capricieuse au sortir d’un dos d’âne ou de n’importe quel cahot qu’a subi votre véhicule.

· Voiture qui pique du nez au freinage et se cabre à l’accélération.

· Bien sûr, n’importe quel bruit inusuel devrait vous alerter que votre voiture va mal, et que vous devriez effectuer quelques tests afin de déterminer la pièce qui produit ce bruit.

Lors d'un contrôle visuel (par exemple lorsque la voiture est montée sur un pont), voici les éléments à surveiller :

· Fuite d’huile.

· Corrosion ou oxydation de la tige, signe d’un mauvais isolement.

· Fixation des amortisseurs de votre voiture détériorés.

· Signes d’usures tels que déchirure ou craquèlement.

Si vous constatez l’un de ces signes, surtout lorsque vous conduisez, c’est qu’il est temps de changer vos amortisseurs. Venez donc chez AD et nous nous occuperons de constater leur usure et de les remplacer pour vous.

Un kilométrage maxi ?

En général, les premiers signes de vieillissement des amortisseurs se manifestent après 80 000 kilomètres parcourus. Un contrôle visuel annuel - par exemple lors de la révision - est recommandé.

Nous vous rappelons qu’un amortisseur usé nuit non seulement à votre confort, mais aussi à votre sécurité.

Comment les changer ?

Il s'agit d'une intervention classique d’usure qui peut être réalisée sans problème par des professionnels comme ceux du réseau AD.

Généralement, on change les amortisseurs par paire (avant, arrière ou les quatre en même temps), afin de ne pas perturber le fonctionnement symétrique des suspensions.

Quel prix ?

Nos centres proposent un forfait remplacement à partir de 140 euros.

Comment fonctionnent les amortisseurs d’une voiture ?

L’action des amortisseurs d’une voiture est simple. Si la suspension permet à la voiture de mieux supporter les chocs et les cahots d’une route mal entretenue, les amortisseurs, eux, vont empêcher les ressorts qui constituent la suspension de secouer le véhicule dans tous les sens.

Il est constitué pour ce faire d’un piston hydraulique contenant du fluide. Lorsque la suspension rentre en mouvement, des perforations vont permettre à ce fluide de s’échapper, ce qui va ralentir le mouvement du piston, puis celui du ressort et de la suspension. En d’autres termes, ce liquide va freiner l’action de la suspension, avant d’être drainé de nouveau pour pouvoir servir lors du prochain choc.

L’histoire de l’amortisseur

L’amortisseur de voiture n’est pas apparu en même temps que les premiers véhicules motorisés. Au contraire, dans un premier temps, ces véhicules, dépourvus de toute suspension et amortisseurs, s’abîmaient à chaque choc et les pièces, formant toutes un bloc solide au lieu d’être simplement indépendantes et solidaires, s'abîmaient également. Enfin, chaque cahot sur la route faisait perdre le contrôle de la voiture qui effectuait un bond.

Puis est venue la suspension. Si cette dernière permettait de garder le contrôle d’une voiture, elle la rendait aussi très inconfortable dans les cahots puisque les ressorts qui la constituent n’ont aucun moyen de s’arrêter à part un frottement qui le faisait diminuer, peu à peu. Le véhicule subit donc des contrecoups des dos-d’âne qui secouent le conducteur et ses passagers.

Enfin, les amortisseurs de voiture ont été ajoutés, et n’ont depuis pas vraiment évolué dans leur conception au cours du XXe siècle : ils ont toujours été pensés pour freiner l’action de la suspension en réduisant au maximum le frottement pour les faire durer le plus longtemps possible et minimiser les chances de rupture ou de casse pendant que vous roulez.

Obtenez un devis &
Un rendez-vous immédiat

Choisissez votre prestation

4.77/5 sur 6717 avis Goodays
4.77/5 sur 6717 avis Goodays
Je choisis ma prestation
J’obtiens un devis immédiat
Je prends rendez-vous

toutes les prestations pour l’entretien de votre auto