logo autodistribution : entretien et réparation auto multimarques
Garage et carosserie : entretien & réparation auto
Nos garages

Tout savoir sur l'allumage et le moteur de votre voiture

On désigne par allumage une procédure qui conduit à la combustion du mélange air carburant dans les cylindres. Cette procédure utilise la production d'étincelles par une bougie d'allumage. Ce sont ces étincelles à haute tension qui enflamment le mélange dans le cas des moteurs à essence. En ce qui concerne le Diesel, le mélange s'enflamme de lui-même. Ce sont les voitures à essence qui utilisent un moteur à allumage commandé (moteur à combustion interne, généralement à 2 ou 4 temps). La fonction des bougies est donc essentielle au bon fonctionnement du véhicule et il est indispensable de veiller à ce qu'elles soient en bon état. Vous aimeriez en savoir plus sur l'allumage et le moteurainsi que sur le changement de bougies d'allumage ? Nous vous expliquons l'essentiel dans ce guide conseil.

On désigne par allumage une procédure qui conduit à la combustion du mélange air carburant dans les cylindres. Cette procédure utilise la production d'étincelles par une bougie d'allumage. Ce sont ces étincelles à haute tension qui enflamment le mélange dans le cas des moteurs à essence. En ce qui concerne le Diesel, le mélange s'enflamme de lui-même. Ce sont les voitures à essence qui utilisent un moteur à allumage commandé (moteur à combustion interne, généralement à 2 ou 4 temps). La fonction des bougies est donc essentielle au bon fonctionnement du véhicule et il est indispensable de veiller à ce qu'elles soient en bon état. Vous aimeriez en savoir plus sur l'allumage et le moteurainsi que sur le changement de bougies d'allumage ? Nous vous expliquons l'essentiel dans ce guide conseil.

12 conseil(s) trouvé(s)


  • Comment choisir ses bougies d'allumage ?

    Comment choisir ses bougies d'allumage ?

    Le moment idéal et la fréquence de remplacement des bougies d'allumage sont déterminés par la qualité du matériau employé. Autrefois, la règle voulait que les bougies d'allumage disposent d'une durée de vie d'environ 30 000 kilomètres. Aujourd'hui, cependant, on utilise de plus en plus souvent des matériaux de meilleure qualité, comme le platine.

    Les bougies d'allumage en métal précieux sont particulièrement durables. Un modèle en platine dure facilement jusqu'à 60 000 kilomètres, soit deux fois plus longtemps que les bougies standard. Les bougies d'allumage à l'iridium ont une durée de vie encore plus longue que les bougies en platine. Ce métal est l'un des plus durs de tous et c'est donc lui qui résiste le plus longtemps aux fortes sollicitations lors de l'allumage.

    Aujourd'hui, les bougies d'allumage en iridium sont à la pointe de la technologie. L'intervalle de remplacement de ces modèles est d'environ 100 000 kilomètres. Attention ! Ne choisissez pas vos bougies de remplacement au hasard. Elles doivent être strictement du même type que les anciennes. L'utilisation de bougies d'allumage qui ne répondent pas aux spécifications du fabricant peut entraîner des problèmes et endommager durablement le moteur.

    Voir plus >
  • Allumage moteur voiture : comment ça fonctionne ? Comment résoudre les problèmes ?

    Allumage moteur voiture : comment ça fonctionne ? Comment résoudre les problèmes ?

    Une panne d'allumage et votre voiture n'avance plus : c'est donc un élément clé dans le bon fonctionnement de votre moteur essence (les diesel fonctionnent grâce à un système d'auto-allumage).

    Sur cette page, nous vous donnons toutes les explications techniques sur ce système et nous vous offrons des précisions sur comment prendre en charge une éventuelle défaillance de ce mécanisme.

    Les experts AD vous proposent également des réparations rapides en cas de problème sur votre véhicule.

    Définition de l'allumage moteur

    De quoi parle-t-on ?

    L'allumage d'une voiture, c'est l'ensemble des éléments permettant l'inflammation du mélange gazeux dans la chambre de combustion sur les moteurs essence. Ces combustions très rapides génèrent le mouvement mécanique des pistons, des bielles, puis du vilebrequin... et in fine, celui de la voiture.

    Un réglage précis de ce système est essentiel. Un allumage des bougies à un moment décalé dans la chambre de combustion ne permet pas l'inflammation du mélange... et ne permet donc pas à la voiture d'avancer. Celui-ci doit donc intervenir à un instant exact du cycle, en fonction de la position du piston et des soupapes dans les cylindres et du régime moteur (compté en tours/minutes). Sur les voitures modernes, c'est le plus souvent l'électronique qui gère la bonne cadence... ou qui peut générer des problèmes.

    Bougies, bobines, rupteur... Les pièces concernées

    Le système d’allumage du moteur fonctionne sur deux cycles d’allumages, et pour les comprendre, penchons-nous en premier lieu sur les composants de cette partie du moteur.

    Le circuit d’allumage du moteur est composé de différents éléments :

    · La batterie, en général en plomb et de 12 volts, qui stocke l’électricité à l’origine de l’étincelle pour allumer les bougies.

    · La bobine (ou bobine d'allumage) par laquelle l’électricité passera pour allumer les bougies. Le rôle de la bobine dans l’allumage d’un moteur n’est pas simplement d’être un vecteur pour l’électricité, mais aussi d’amplifier la tension, afin que celle-ci soit suffisante pour générer l'étincelle.

    · Le distributeur, dont le rôle est de distribuer le courant entre les bougies par rotation.

    · Le rupteur et le condensateur, qui assurent la bonne ouverture ou fermeture du circuit électrique, transmettant ou non le courant.

    · La bougie (ou bougie d'allumage), qui transforme le courant haute-tension en provenance de la bobine en arc électrique et génère l'étincelle permettant la combustion du mélange air/essence.

    L'exception diesel

    Dans les voitures équipées d'un moteur diesel, le mélange gazeux fait l'objet d'une combustion spontanée, grâce à la pression et à la chaleur dans la chambre. S'ils sont équipés de bougies, celles-ci n'ont pour but que de pré-chauffer l'intérieur des cylindres lors du démarrage du véhicule.

    Comment l’allumage fonctionne au démarrage ?

    Dans un moteur à allumage (ou moteur essence), le démarrage se déroule comme suit : tout d’abord, la batterie, sollicitée, envoie un faible courant dans la bobine. Celle-ci va intensifier l’électricité qui la traverse à destination des bougies, à la manière d’un transformateur.

    Les bougies d'allumage ne doivent pas toutes être allumées en même temps, mais plutôt selon la position des pistons et des cylindres. Ce sera donc le rôle du distributeur, qui se chargera de déclencher les étincelles, aidé en cela du rupteur, montés tous deux sur un mécanisme rotatif.

    À noter que sur certaines voitures les plus modernes, le rupteur et le condensateur sont remplacés par un système électronique qui déclenche lui-même les étincelles. L’avantage de ce procédé est d’éviter l’usure facile et rapide du rupteur, et donc d’avoir moins de problèmes dans le système d’allumage du moteur à cause du rupteur.

    Une fois chaque bougie allumée par une étincelle et chaque chambre de combustion "activée", le moteur démarre, et la voiture peut enfin avancer. Bien qu’il paraisse long, ce procédé prend en réalité dans les alentours d’une seconde à deux secondes seulement.

    L'allumage après le démarrage

    Une fois que la voiture a démarré, le système allumage du moteur ne s’arrête pas de fonctionner pour autant, puisque c’est lui qui génère la combustion du mélange air/carburant. Plus le régime moteur augmente, et plus les étincelles doivent être allumées rapidement. Le système rotatif se met donc à tourner de plus en plus vite afin de permettre au rupteur et à la bobine de générer davantage d'étincelles à la seconde (jusqu'à 8 000 environ !).

    Entretien et changements de pièces moteur

    Chez AD, nous sommes experts dans la gestion des moteurs, et sommes en mesure de nous ossuper du changement des bougies d'alluamagede votre voiture. Nous disposons de plus de 2 000 ateliers partout en France (1 500 garages et 814 carrosseries).

    Dans les garages AD, vous trouverez des techniciens experts qualifiés dans l’examen et la détection de problèmes plus ou moins graves pour votre moteur. Après l’entretien, nous dressons une liste de tous les points qui pourraient vous générer une défaillance dans l’immédiat ou à plus long terme.

    Nous vous proposons ensuite le remplacement ou la réparation si possible des pièces défectueuses, en vous expliquant notre méthode de fonctionnement pour que vous ne soyez pas inquiété du soin et de l’efficacité du travail que nous effectuerons sur votre voiture.

    Alors, venez visiter l’un de nos garages AD si vous avez le moindre doute sur le système d’allumage de votre moteur, et si vous voulez que nous nous occupions de la gestion de votre moteur.

    Voir plus >
  • Comment tester une bobine d'allumage 2 temps ?

    Comment tester une bobine d'allumage 2 temps ?

    Vous aimeriez savoir si la bobine d'allumage de votre moteur est en bon état ou si le système de bobinage est endommagé ? Vous devez savoir comment tester une bobine d'allume de voiture. Pas question de devoir remplacer ces pièces sans avoir déterminé si le système d'allumage fonctionne correctement ou pas. La solution la plus simple consiste à se rendre dans un garage AD où un technicien compétent pourra entre autres tester la bobine d'allumage. Vous disposerez alors d'un diagnostic automobile fiable, effectué par un expert qui connaît le schéma électrique de la bobine d'allumage.Cependant, il est plus sage de faire appel à un garagiste pour effectuer le changement de bougies d'allumageplutôt que de le faire soi-même.

    Vous pouvez aussi effectuer vous-même votre diagnostic, à l'aide d'un logiciel OBD et d'un multimètre. Vous disposerez alors des codes qui vous permettront de savoir si le problème se situe au niveau des bougies ou de la bobine d'allumage. Ainsi, en fonction du schéma électrique et du nombre de cylindres de votre voiture, vous obtiendrez par exemple les codes suivants : P0301, P0302, P030 et ainsi de suite.

    Si vous ne disposez pas d'un multimètre, vous pouvez néanmoins vérifier la bobine d'allumage et son fonctionnement, en procédant de la manière suivante, plus empirique :

    • Retirez le câble de la bougie.
    • Dévissez la bougie à l’aide d'une clé.
    • Reconnectez la bougie à son câble tout en mettant son filetage en contact avec l'un des éléments métalliques du moteur.
    • Démarrez la voiture et demandez à une seconde personne de vérifier si la bougie émet des étincelles de couleur bleue. Ces étincelles indiquent un fonctionnement correct.

    Autre moyen de tester sa bobine d’allumage : contrôler la résistance des enroulements. Le manuel de votre voiture vous indiquera les références sur lesquelles vous appuyer. Cette résistance est comprise entre 0,7 et 1,7 Ohm pour l'enroulement primaire. Pour ce qui est de l'enroulement secondaire, la résistance doit être comprise entre 7500 et 10 500 Ohms. Des valeurs sensiblement différentes indiquent un fonctionnement de la bobine d'allumage défectueux.

    Voir plus >
  • Comment reconnaître une durite de turbo percée ?

    Comment reconnaître une durite de turbo percée ?

    La durite de turbo porte plusieurs noms à savoir conduit de suralimentation, manchon de turbo, gaine de suralimentation ou encore durite de suralimentation.

    Il s’agit d’un tuyau flexible qui achemine l’air jusqu’au turbocompresseur de votre véhicule. Elle est faite à partir de silicone et caoutchouc recouverte de fibres textiles de sorte à résister aux températures élevées et à la pression du moteur.

    Bien que résistante, il se peut que la durite de turbo se détériore de façon plus ou moins conséquente au fil de son utilisation. En outre, il existe plusieurs moyens de le savoir.

    Les différents symptômes d'une durite de turbo percée

    • Une fuite d’huile moteur;

    • Le moteur émet un bruit de soufflement;

    • Un sifflement se fait entendre dans le turbocompresseur;

    • Le moteur perd sa puissance et empêche le turbo de fonctionner correctement;

    • Une augmentation de votre consommation de carburant;

    • Le moteur donne des à-coups.

    Par ailleurs, les fissures et les craquelures sont d’autres des signes d’endommagement de la durite.

    Même s’il est possible de rouler avec une durite de turbo percée, il est préférable de la remplacer afin d’éviter d’endommager votre moteur ou votre turbocompresseur.

    Cependant, le changement de cette pièce nécessite des outils et des connaissances mécaniques qui requiert l’intervention d’un professionnel. Alors n’attendez plus! Rendez-vous dans le garages AD le plus proche pour résoudre vos problèmes mécaniques.



    Voir plus >
  • Comment choisir ses bougies d'allumage ?

    Comment choisir ses bougies d'allumage ?

    Le moment idéal et la fréquence de remplacement des bougies d'allumage sont déterminés par la qualité du matériau employé. Autrefois, la règle voulait que les bougies d'allumage disposent d'une durée de vie d'environ 30 000 kilomètres. Aujourd'hui, cependant, on utilise de plus en plus souvent des matériaux de meilleure qualité, comme le platine.

    Les bougies d'allumage en métal précieux sont particulièrement durables. Un modèle en platine dure facilement jusqu'à 60 000 kilomètres, soit deux fois plus longtemps que les bougies standard. Les bougies d'allumage à l'iridium ont une durée de vie encore plus longue que les bougies en platine. Ce métal est l'un des plus durs de tous et c'est donc lui qui résiste le plus longtemps aux fortes sollicitations lors de l'allumage.

    Aujourd'hui, les bougies d'allumage en iridium sont à la pointe de la technologie. L'intervalle de remplacement de ces modèles est d'environ 100 000 kilomètres. Attention ! Ne choisissez pas vos bougies de remplacement au hasard. Elles doivent être strictement du même type que les anciennes. L'utilisation de bougies d'allumage qui ne répondent pas aux spécifications du fabricant peut entraîner des problèmes et endommager durablement le moteur.

    Voir plus >
  • Allumage moteur voiture : comment ça fonctionne ? Comment résoudre les problèmes ?

    Allumage moteur voiture : comment ça fonctionne ? Comment résoudre les problèmes ?

    Une panne d'allumage et votre voiture n'avance plus : c'est donc un élément clé dans le bon fonctionnement de votre moteur essence (les diesel fonctionnent grâce à un système d'auto-allumage).

    Sur cette page, nous vous donnons toutes les explications techniques sur ce système et nous vous offrons des précisions sur comment prendre en charge une éventuelle défaillance de ce mécanisme.

    Les experts AD vous proposent également des réparations rapides en cas de problème sur votre véhicule.

    Définition de l'allumage moteur

    De quoi parle-t-on ?

    L'allumage d'une voiture, c'est l'ensemble des éléments permettant l'inflammation du mélange gazeux dans la chambre de combustion sur les moteurs essence. Ces combustions très rapides génèrent le mouvement mécanique des pistons, des bielles, puis du vilebrequin... et in fine, celui de la voiture.

    Un réglage précis de ce système est essentiel. Un allumage des bougies à un moment décalé dans la chambre de combustion ne permet pas l'inflammation du mélange... et ne permet donc pas à la voiture d'avancer. Celui-ci doit donc intervenir à un instant exact du cycle, en fonction de la position du piston et des soupapes dans les cylindres et du régime moteur (compté en tours/minutes). Sur les voitures modernes, c'est le plus souvent l'électronique qui gère la bonne cadence... ou qui peut générer des problèmes.

    Bougies, bobines, rupteur... Les pièces concernées

    Le système d’allumage du moteur fonctionne sur deux cycles d’allumages, et pour les comprendre, penchons-nous en premier lieu sur les composants de cette partie du moteur.

    Le circuit d’allumage du moteur est composé de différents éléments :

    · La batterie, en général en plomb et de 12 volts, qui stocke l’électricité à l’origine de l’étincelle pour allumer les bougies.

    · La bobine (ou bobine d'allumage) par laquelle l’électricité passera pour allumer les bougies. Le rôle de la bobine dans l’allumage d’un moteur n’est pas simplement d’être un vecteur pour l’électricité, mais aussi d’amplifier la tension, afin que celle-ci soit suffisante pour générer l'étincelle.

    · Le distributeur, dont le rôle est de distribuer le courant entre les bougies par rotation.

    · Le rupteur et le condensateur, qui assurent la bonne ouverture ou fermeture du circuit électrique, transmettant ou non le courant.

    · La bougie (ou bougie d'allumage), qui transforme le courant haute-tension en provenance de la bobine en arc électrique et génère l'étincelle permettant la combustion du mélange air/essence.

    L'exception diesel

    Dans les voitures équipées d'un moteur diesel, le mélange gazeux fait l'objet d'une combustion spontanée, grâce à la pression et à la chaleur dans la chambre. S'ils sont équipés de bougies, celles-ci n'ont pour but que de pré-chauffer l'intérieur des cylindres lors du démarrage du véhicule.

    Comment l’allumage fonctionne au démarrage ?

    Dans un moteur à allumage (ou moteur essence), le démarrage se déroule comme suit : tout d’abord, la batterie, sollicitée, envoie un faible courant dans la bobine. Celle-ci va intensifier l’électricité qui la traverse à destination des bougies, à la manière d’un transformateur.

    Les bougies d'allumage ne doivent pas toutes être allumées en même temps, mais plutôt selon la position des pistons et des cylindres. Ce sera donc le rôle du distributeur, qui se chargera de déclencher les étincelles, aidé en cela du rupteur, montés tous deux sur un mécanisme rotatif.

    À noter que sur certaines voitures les plus modernes, le rupteur et le condensateur sont remplacés par un système électronique qui déclenche lui-même les étincelles. L’avantage de ce procédé est d’éviter l’usure facile et rapide du rupteur, et donc d’avoir moins de problèmes dans le système d’allumage du moteur à cause du rupteur.

    Une fois chaque bougie allumée par une étincelle et chaque chambre de combustion "activée", le moteur démarre, et la voiture peut enfin avancer. Bien qu’il paraisse long, ce procédé prend en réalité dans les alentours d’une seconde à deux secondes seulement.

    L'allumage après le démarrage

    Une fois que la voiture a démarré, le système allumage du moteur ne s’arrête pas de fonctionner pour autant, puisque c’est lui qui génère la combustion du mélange air/carburant. Plus le régime moteur augmente, et plus les étincelles doivent être allumées rapidement. Le système rotatif se met donc à tourner de plus en plus vite afin de permettre au rupteur et à la bobine de générer davantage d'étincelles à la seconde (jusqu'à 8 000 environ !).

    Entretien et changements de pièces moteur

    Chez AD, nous sommes experts dans la gestion des moteurs, et sommes en mesure de nous ossuper du changement des bougies d'alluamagede votre voiture. Nous disposons de plus de 2 000 ateliers partout en France (1 500 garages et 814 carrosseries).

    Dans les garages AD, vous trouverez des techniciens experts qualifiés dans l’examen et la détection de problèmes plus ou moins graves pour votre moteur. Après l’entretien, nous dressons une liste de tous les points qui pourraient vous générer une défaillance dans l’immédiat ou à plus long terme.

    Nous vous proposons ensuite le remplacement ou la réparation si possible des pièces défectueuses, en vous expliquant notre méthode de fonctionnement pour que vous ne soyez pas inquiété du soin et de l’efficacité du travail que nous effectuerons sur votre voiture.

    Alors, venez visiter l’un de nos garages AD si vous avez le moindre doute sur le système d’allumage de votre moteur, et si vous voulez que nous nous occupions de la gestion de votre moteur.

    Voir plus >
  • Comment tester une bobine d'allumage 2 temps ?

    Comment tester une bobine d'allumage 2 temps ?

    Vous aimeriez savoir si la bobine d'allumage de votre moteur est en bon état ou si le système de bobinage est endommagé ? Vous devez savoir comment tester une bobine d'allume de voiture. Pas question de devoir remplacer ces pièces sans avoir déterminé si le système d'allumage fonctionne correctement ou pas. La solution la plus simple consiste à se rendre dans un garage AD où un technicien compétent pourra entre autres tester la bobine d'allumage. Vous disposerez alors d'un diagnostic automobile fiable, effectué par un expert qui connaît le schéma électrique de la bobine d'allumage.Cependant, il est plus sage de faire appel à un garagiste pour effectuer le changement de bougies d'allumageplutôt que de le faire soi-même.

    Vous pouvez aussi effectuer vous-même votre diagnostic, à l'aide d'un logiciel OBD et d'un multimètre. Vous disposerez alors des codes qui vous permettront de savoir si le problème se situe au niveau des bougies ou de la bobine d'allumage. Ainsi, en fonction du schéma électrique et du nombre de cylindres de votre voiture, vous obtiendrez par exemple les codes suivants : P0301, P0302, P030 et ainsi de suite.

    Si vous ne disposez pas d'un multimètre, vous pouvez néanmoins vérifier la bobine d'allumage et son fonctionnement, en procédant de la manière suivante, plus empirique :

    • Retirez le câble de la bougie.
    • Dévissez la bougie à l’aide d'une clé.
    • Reconnectez la bougie à son câble tout en mettant son filetage en contact avec l'un des éléments métalliques du moteur.
    • Démarrez la voiture et demandez à une seconde personne de vérifier si la bougie émet des étincelles de couleur bleue. Ces étincelles indiquent un fonctionnement correct.

    Autre moyen de tester sa bobine d’allumage : contrôler la résistance des enroulements. Le manuel de votre voiture vous indiquera les références sur lesquelles vous appuyer. Cette résistance est comprise entre 0,7 et 1,7 Ohm pour l'enroulement primaire. Pour ce qui est de l'enroulement secondaire, la résistance doit être comprise entre 7500 et 10 500 Ohms. Des valeurs sensiblement différentes indiquent un fonctionnement de la bobine d'allumage défectueux.

    Voir plus >
  • Comment reconnaître une durite de turbo percée ?

    Comment reconnaître une durite de turbo percée ?

    La durite de turbo porte plusieurs noms à savoir conduit de suralimentation, manchon de turbo, gaine de suralimentation ou encore durite de suralimentation.

    Il s’agit d’un tuyau flexible qui achemine l’air jusqu’au turbocompresseur de votre véhicule. Elle est faite à partir de silicone et caoutchouc recouverte de fibres textiles de sorte à résister aux températures élevées et à la pression du moteur.

    Bien que résistante, il se peut que la durite de turbo se détériore de façon plus ou moins conséquente au fil de son utilisation. En outre, il existe plusieurs moyens de le savoir.

    Les différents symptômes d'une durite de turbo percée

    • Une fuite d’huile moteur;

    • Le moteur émet un bruit de soufflement;

    • Un sifflement se fait entendre dans le turbocompresseur;

    • Le moteur perd sa puissance et empêche le turbo de fonctionner correctement;

    • Une augmentation de votre consommation de carburant;

    • Le moteur donne des à-coups.

    Par ailleurs, les fissures et les craquelures sont d’autres des signes d’endommagement de la durite.

    Même s’il est possible de rouler avec une durite de turbo percée, il est préférable de la remplacer afin d’éviter d’endommager votre moteur ou votre turbocompresseur.

    Cependant, le changement de cette pièce nécessite des outils et des connaissances mécaniques qui requiert l’intervention d’un professionnel. Alors n’attendez plus! Rendez-vous dans le garages AD le plus proche pour résoudre vos problèmes mécaniques.



    Voir plus >

Obtenez un devis &
Un rendez-vous immédiat

Choisissez votre prestation

4.60/5 sur 6759 avis Goodays
4.60/5 sur 6759 avis Goodays
Je choisis ma prestation
J’obtiens un devis immédiat
Je prends rendez-vous

toutes les prestations pour l’entretien de votre auto